Une semaine dans le monde en 7 photos, du 16 au 22 octobre 2021
Monde

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 16 au 22 octobre 2021

Libération de 5.600 détenus birmans emprisonnés pour avoir protesté contre le coup d'État de février, inondations en Inde et évolution de la pandémie... La semaine du 16 au 22 octobre en images.

Environ quarante migrants se préparent à traverser la Manche vers l'Angleterre sur un bateau pneumatique, en pleine nuit, près de Wimereux, dans le nord de la France, le 16 octobre. 213 migrants, qui tentaient de rejoindre l'Angleterre à bord d'embarcations de fortune, ont été secourus entre dimanche 17 et lundi 18 octobre lors de plusieurs opérations au large du Nord et du Pas-de-Calais, a annoncé la préfecture maritime. 

Depuis fin 2018, les traversées illégales de la Manche par des migrants cherchant à gagner le Royaume-Uni se multiplient malgré les mises en garde répétées des autorités, qui soulignent le danger lié à la densité du trafic, aux forts courants et à la basse température de l'eau. Selon le préfet maritime Philippe Dutrieux, quelque 15.400 migrants ont tenté la traversée entre le 1er janvier et le 31 août, dont 3.500 ont été «récupérés en difficulté» dans le détroit et ramenés sur les côtes françaises. En 2020, les traversées et tentatives avaient concerné quelque 9.500 personnes, contre 2.300 en 2019 et 600 en 2018.
Marc Sanye / AFP

Environ quarante migrants se préparent à traverser la Manche vers l'Angleterre sur un bateau pneumatique, en pleine nuit, près de Wimereux, dans le nord de la France, le 16 octobre. 213 migrants, qui tentaient de rejoindre l'Angleterre à bord d'embarcations de fortune, ont été secourus entre dimanche 17 et lundi 18 octobre lors de plusieurs opérations au large du Nord et du Pas-de-Calais, a annoncé la préfecture maritime. 

Depuis fin 2018, les traversées illégales de la Manche par des migrants cherchant à gagner le Royaume-Uni se multiplient malgré les mises en garde répétées des autorités, qui soulignent le danger lié à la densité du trafic, aux forts courants et à la basse température de l'eau. Selon le préfet maritime Philippe Dutrieux, quelque 15.400 migrants ont tenté la traversée entre le 1er janvier et le 31 août, dont 3.500 ont été «récupérés en difficulté» dans le détroit et ramenés sur les côtes françaises. En 2020, les traversées et tentatives avaient concerné quelque 9.500 personnes, contre 2.300 en 2019 et 600 en 2018.

Des secouristes poussent un véhicule renversé coincé dans la boue et les débris sur le site d'un glissement de terrain causé par de fortes pluies à Kokkayar, dans l'État indien du Kerala, le 17 octobre. Près de 200 personnes sont mortes en Inde et au Népal, emportées par des inondations et des glissements de terrain déclenchés par plusieurs jours de fortes pluies. Le bilan pourrait s'alourdir car les prévisions météorologiques sont mauvaises et les autorités attendent de nouvelles pluies violentes.
AFP

Des secouristes poussent un véhicule renversé coincé dans la boue et les débris sur le site d'un glissement de terrain causé par de fortes pluies à Kokkayar, dans l'État indien du Kerala, le 17 octobre. Près de 200 personnes sont mortes en Inde et au Népal, emportées par des inondations et des glissements de terrain déclenchés par plusieurs jours de fortes pluies. Le bilan pourrait s'alourdir car les prévisions météorologiques sont mauvaises et les autorités attendent de nouvelles pluies violentes.

Un homme se filme devant des pneus en feu lors d'une grève générale lancée par plusieurs associations professionnelles et entreprises pour dénoncer l'insécurité à Port-au-Prince, le 18 octobre. Les habitants sont excédés par les violences des gangs qui font régner la terreur en Haïti, notamment après l'enlèvement de seize missionnaires américains et un canadien.
Richard Pierrin / AFP

Un homme se filme devant des pneus en feu lors d'une grève générale lancée par plusieurs associations professionnelles et entreprises pour dénoncer l'insécurité à Port-au-Prince, le 18 octobre. Les habitants sont excédés par les violences des gangs qui font régner la terreur en Haïti, notamment après l'enlèvement de seize missionnaires américains et un canadien.

Un homme serre un parent dans ses bras après avoir été libéré de la prison d'Insein à Yangon, le 19 octobre. Les autorités birmanes ont libéré 5.600 détenus, emprisonnés pour avoir protesté contre le coup d'État de février qui a renversé le gouvernement civil. Au moins seize journalistes et vingt-quatre artistes seraient parmi eux. 
STR / AFP

Un homme serre un parent dans ses bras après avoir été libéré de la prison d'Insein à Yangon, le 19 octobre. Les autorités birmanes ont libéré 5.600 détenus, emprisonnés pour avoir protesté contre le coup d'État de février qui a renversé le gouvernement civil. Au moins seize journalistes et vingt-quatre artistes seraient parmi eux. 

Des médecins portant des équipements de protection individuelle travaillent dans l'unité de soins intensifs pour les patients atteints du Covid-19, à l'hôpital d'urgence Sklifosovsky de Moscou, le 20 octobre. Depuis plusieurs semaines, la Russie ne cesse de battre des records de décès et de contamination. Vladimir Poutine a décrété la quasi mise à l'arrêt du pays pendant onze jours alors que l'on compte plus de mille morts quotidiens, un niveau inédit depuis le début de l'épidémie.
Dimitar Dilkoff / AFP

Des médecins portant des équipements de protection individuelle travaillent dans l'unité de soins intensifs pour les patients atteints du Covid-19, à l'hôpital d'urgence Sklifosovsky de Moscou, le 20 octobre. Depuis plusieurs semaines, la Russie ne cesse de battre des records de décès et de contamination. Vladimir Poutine a décrété la quasi mise à l'arrêt du pays pendant onze jours alors que l'on compte plus de mille morts quotidiens, un niveau inédit depuis le début de l'épidémie.

Des manifestants soudanais descendent dans les rues de la capitale Khartoum pour exiger la transition du gouvernement vers un régime civil, le 21 octobre. Des centaines de milliers de manifestants ont défilé pour protester contre les militaires toujours au pouvoir et protéger les acquis de la révolution de 2019, celle qui a mis fin au règne d'Omar el-Béchir. Les soutiens du gouvernement, de leur côté, ont appelé à une mobilisation massive en faveur d'une reprise en main du pays par les militaires.
Ashraf Shazly / AFP

Des manifestants soudanais descendent dans les rues de la capitale Khartoum pour exiger la transition du gouvernement vers un régime civil, le 21 octobre. Des centaines de milliers de manifestants ont défilé pour protester contre les militaires toujours au pouvoir et protéger les acquis de la révolution de 2019, celle qui a mis fin au règne d'Omar el-Béchir. Les soutiens du gouvernement, de leur côté, ont appelé à une mobilisation massive en faveur d'une reprise en main du pays par les militaires.

Des agriculteurs travaillent dans une rizière du village de Krueng Seunong, dans le nord d'Aceh, en Indonésie, le 22 octobre.
Azwar Ipank / AFP

Des agriculteurs travaillent dans une rizière du village de Krueng Seunong, dans le nord d'Aceh, en Indonésie, le 22 octobre.

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 20 au 26 novembre 2021
Grand Format

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 20 au 26 novembre 2021

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 13 au 19 novembre 2021
Grand Format

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 13 au 19 novembre 2021

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio