Une semaine dans le monde en 7 photos, du 16 au 22 janvier 2021
Politique / Santé / Monde

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 16 au 22 janvier 2021

Investiture du nouveau président américain Joe Biden, caravane de migrants au Honduras et évolution de la pandémie... La semaine du 16 au 22 janvier 2021 en images.

Une personne marche avec un parapluie devant la tour Eiffel dans le parc du Champ-de-Mars, le 16 janvier, après une chute de neige. Au total, trentre-deux départements français, dont Paris et toute l'Île-de-France, ont été mis en alerte neige-glace par Météo-France. Les précipitations ont été comprises entre 1 et 3 centimètres, voire ponctuellement entre 5 et 10 centimètres sur les zones les plus à l'est et au nord.
Ludovic Marin / AFP

Une personne marche avec un parapluie devant la tour Eiffel dans le parc du Champ-de-Mars, le 16 janvier, après une chute de neige. Au total, trentre-deux départements français, dont Paris et toute l'Île-de-France, ont été mis en alerte neige-glace par Météo-France. Les précipitations ont été comprises entre 1 et 3 centimètres, voire ponctuellement entre 5 et 10 centimètres sur les zones les plus à l'est et au nord.

Des migrants provenant du Honduras affrontent les forces de sécurité guatémaltèques à Vado Hondo, au Guatemala, le 17 janvier. Une nouvelle marche est partie du Honduras pour tenter de franchir trois frontières: du Guatemala, du Mexique puis des États-Unis. Les autorités guatémaltèques ont dressé des barrages sur les routes du pays pour contenir son avancée. Dimanche 17 janvier, un groupe de plusieurs milliers de personnes qui tentaient de franchir un cordon militaire a été violemment repoussé à coups de bâtons et de gaz lacrymogènes. La caravane est principalement composée de familles qui fuient la violence endémique sévissant au Honduras.
Johan Ordonez / AFP

Des migrants provenant du Honduras affrontent les forces de sécurité guatémaltèques à Vado Hondo, au Guatemala, le 17 janvier. Une nouvelle marche est partie du Honduras pour tenter de franchir trois frontières: du Guatemala, du Mexique puis des États-Unis. Les autorités guatémaltèques ont dressé des barrages sur les routes du pays pour contenir son avancée. Dimanche 17 janvier, un groupe de plusieurs milliers de personnes qui tentaient de franchir un cordon militaire a été violemment repoussé à coups de bâtons et de gaz lacrymogènes. La caravane est principalement composée de familles qui fuient la violence endémique sévissant au Honduras.

Vue générale de la ville de Bogota le 18 janvier, alors qu'un couvre-feu nocturne sera imposé le lendemain et un confinement total ce week-end du 22 janvier pour lutter contre la pandémie. Dans certains secteurs de la ville, la mesure restera en vigueur jusqu'au 28 janvier. La hausse des cas de Covid-19 menace de submerger les hôpitaux de la capitale colombienne qui compte plus de 8 millions d'habitants. La Colombie est, après le Brésil, le deuxième pays d'Amérique latine comptant le plus de cas de Covid-19, avec près de 2 millions confirmés, et le troisième après le Mexique pour le nombre de morts, avec plus de 49.000 décès.
Raul Arboleda / AFP

Vue générale de la ville de Bogota le 18 janvier, alors qu'un couvre-feu nocturne sera imposé le lendemain et un confinement total ce week-end du 22 janvier pour lutter contre la pandémie. Dans certains secteurs de la ville, la mesure restera en vigueur jusqu'au 28 janvier. La hausse des cas de Covid-19 menace de submerger les hôpitaux de la capitale colombienne qui compte plus de 8 millions d'habitants. La Colombie est, après le Brésil, le deuxième pays d'Amérique latine comptant le plus de cas de Covid-19, avec près de 2 millions confirmés, et le troisième après le Mexique pour le nombre de morts, avec plus de 49.000 décès.

Une vague transporte des déchets sur une plage de Koh Samui, dans le golfe de Thaïlande, le 19 janvier. Les déchets plastiques, l'un des plus grands pollueurs des océans au monde, y ont explosé depuis la pandémie avec l'augmentation des livraisons de repas à domicile. Ces déchets ont quasiment doublé dans les zones urbaines de janvier à mars. En avril, sur un an, ils ont bondi de 62% rien qu'à Bangkok. En ce début d'année, le gouvernement a interdit les sacs à usage unique dans les supermarchés, une petite révolution pour un pays qui en consommait en moyenne huit par jour et par habitant, douze fois plus que dans l'Union européenne.
Mladen Antonov / AFP

Une vague transporte des déchets sur une plage de Koh Samui, dans le golfe de Thaïlande, le 19 janvier. Les déchets plastiques, l'un des plus grands pollueurs des océans au monde, y ont explosé depuis la pandémie avec l'augmentation des livraisons de repas à domicile. Ces déchets ont quasiment doublé dans les zones urbaines de janvier à mars. En avril, sur un an, ils ont bondi de 62% rien qu'à Bangkok. En ce début d'année, le gouvernement a interdit les sacs à usage unique dans les supermarchés, une petite révolution pour un pays qui en consommait en moyenne huit par jour et par habitant, douze fois plus que dans l'Union européenne.

Sous une chaleur accablante, des proches de patients infectés par le coronavirus font la queue pendant de longues heures pour remplir leurs bombonnes d'oxygène à la société Carboxi, l'unique fabricant de Manaus, au Brésil, le 19 janvier. Cette métropole peuplée de 2,2 millions d'habitants est plongée dans le chaos depuis décembre à la suite de l'explosion de cas de Covid-19. La croyant immunisée –car au moins 75% de la population de la ville aurait été contaminée lors de la première vague–, les autorités n'ont pas anticipé cette deuxième vague qui pourrait être liée à l'émergence d'un variant plus agressif.
Marcio James / AFP

Sous une chaleur accablante, des proches de patients infectés par le coronavirus font la queue pendant de longues heures pour remplir leurs bombonnes d'oxygène à la société Carboxi, l'unique fabricant de Manaus, au Brésil, le 19 janvier. Cette métropole peuplée de 2,2 millions d'habitants est plongée dans le chaos depuis décembre à la suite de l'explosion de cas de Covid-19. La croyant immunisée –car au moins 75% de la population de la ville aurait été contaminée lors de la première vague–, les autorités n'ont pas anticipé cette deuxième vague qui pourrait être liée à l'émergence d'un variant plus agressif.

Le président américain Joe Biden est installé dans le bureau Ovale de la Maison-Blanche à Washington, après avoir prêté serment au Capitole, le 20 janvier. Le président fraîchement élu a multiplié les décrets pour tenter de tourner la page Donald Trump. Il a notamment rétabli le statut temporaire prévu pour les sans-papiers arrivés enfants aux États-Unis, décidé de mettre un terme à la construction du mur voulu par son prédécesseur sur la frontière avec le Mexique et annoncé le retour des États-Unis dans l'accord de Paris sur le climat. 
Jim Watson / AFP

Le président américain Joe Biden est installé dans le bureau Ovale de la Maison-Blanche à Washington, après avoir prêté serment au Capitole, le 20 janvier. Le président fraîchement élu a multiplié les décrets pour tenter de tourner la page Donald Trump. Il a notamment rétabli le statut temporaire prévu pour les sans-papiers arrivés enfants aux États-Unis, décidé de mettre un terme à la construction du mur voulu par son prédécesseur sur la frontière avec le Mexique et annoncé le retour des États-Unis dans l'accord de Paris sur le climat

Une femme passe le 22 janvier devant un ruban de police installé face à un bâtiment condamné du district de Yau Tsim Mong, à Hong Kong, une zone de logements denses dans lesquels a été découvert un foyer de contamination au coronavirus. La Chine a fait état cette semaine de premiers cas liés au variant anglais à Pékin, et a annoncé le confinement strict de cinq quartiers de la banlieue sud de la capitale chinoise. D’autres villes et plusieurs millions d’habitants ont déjà été placés en confinement strict à la suite d'une reprise de l'épidémie.
Anthony Wallace / AFP

Une femme passe le 22 janvier devant un ruban de police installé face à un bâtiment condamné du district de Yau Tsim Mong, à Hong Kong, une zone de logements denses dans lesquels a été découvert un foyer de contamination au coronavirus. La Chine a fait état cette semaine de premiers cas liés au variant anglais à Pékin, et a annoncé le confinement strict de cinq quartiers de la banlieue sud de la capitale chinoise. D’autres villes et plusieurs millions d’habitants ont déjà été placés en confinement strict à la suite d'une reprise de l'épidémie.

Fanny Arlandis

Fanny Arlandis Journaliste à Beyrouth (Liban). Elle écrit principalement sur la photographie et le Moyen-Orient.

Érotisme et sexualité chez les personnes âgées
Grand Format

Érotisme et sexualité chez les personnes âgées

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 13 au 19 février 2021
Grand Format

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 13 au 19 février 2021

Newsletters