Une semaine dans le monde en 7 photos, du 22 au 28 août 2020
Santé / Société / Sports / Monde

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 22 au 28 août 2020

Victoire du Bayern Munich à la Ligue des Champions, empoisonnement de l'opposant russe Alexeï Navalny et incendies en Californie... La semaine du 22 août 2020 en images.

Le personnel d'urgence de l'armée allemande charge dans son ambulance la civière qui a été utilisée pour transporter Alexeï Navalny à l'hôpital de la charité de Berlin, où la figure de l'opposition russe sera traitée après son évacuation médicale vers l'Allemagne, le 22 août. Les médecins ont confirmé la thèse de l'empoisonnement du principal opposant au président russe, Vladimir Poutine, ajoutant que «son état de santé est grave» mais que «sa vie n'est pas en danger». 
Odd Andersen / AFP

Le personnel d'urgence de l'armée allemande charge dans son ambulance la civière qui a été utilisée pour transporter Alexeï Navalny à l'hôpital de la charité de Berlin, où la figure de l'opposition russe sera traitée après son évacuation médicale vers l'Allemagne, le 22 août. Les médecins ont confirmé la thèse de l'empoisonnement du principal opposant au président russe, Vladimir Poutine, ajoutant que «son état de santé est grave» mais que «sa vie n'est pas en danger». 

Austin Giannuzzi pleure en embrassant les membres de sa famille devant les restes brûlés de leur maison lors de l'incendie du complexe «LNU Lightning» à Vacaville, en Californie, le 23 août. Les pompiers ont combattu des incendies parmi les plus vastes de l'histoire de l'État, chassant des dizaines de milliers de personnes de chez elles alors que des orages font craindre de nouveaux départs de feux. Les deux principaux foyers, le «SCU Lightning Complex» et le «LNU Lightning Complex», ont réduit en cendres 268.000 hectares et plus de 840 constructions. Selon le Los Angeles Times, plus de 485.600 hectares ont été dévorés par les flammes depuis un mois.
Josh Edelson / AFP

Austin Giannuzzi pleure en embrassant les membres de sa famille devant les restes brûlés de leur maison lors de l'incendie du complexe «LNU Lightning» à Vacaville, en Californie, le 23 août. Les pompiers ont combattu des incendies parmi les plus vastes de l'histoire de l'État, chassant des dizaines de milliers de personnes de chez elles alors que des orages font craindre de nouveaux départs de feux. Les deux principaux foyers, le «SCU Lightning Complex» et le «LNU Lightning Complex», ont réduit en cendres 268.000 hectares et plus de 840 constructions. Selon le Los Angeles Times, plus de 485.600 hectares ont été dévorés par les flammes depuis un mois.

Le défenseur français du Bayern Munich Lucas Hernandez (à gauche) pose avec le trophée à l'envers sur sa tête après que son équipe a remporté la finale de la Ligue des Champions entre le Paris Saint-Germain et le Bayern Munich au stade de la Luz à Lisbonne, le 23 août. Le PSG a été battu 1-0 en finale par l'équipe allemande, sacrée championne pour la sixième fois. L'ancien Parisien Kingsley Coman a offert la sixième C1 de leur histoire aux Bavarois.
Manu Fernandez / Pool / AFP

Le défenseur français du Bayern Munich Lucas Hernandez (à gauche) pose avec le trophée à l'envers sur sa tête après que son équipe a remporté la finale de la Ligue des Champions entre le Paris Saint-Germain et le Bayern Munich au stade de la Luz à Lisbonne, le 23 août. Le PSG a été battu 1-0 en finale par l'équipe allemande, sacrée championne pour la sixième fois. L'ancien Parisien Kingsley Coman a offert la sixième C1 de leur histoire aux Bavarois.

Une manifestante forme un cœur avec ses doigts lors d'un rassemblement de partisan·es de l'opposition pour protester contre les résultats contestés de l'élection présidentielle à Minsk le 25 août. La vague de répression pour tenter d'étouffer les voix de l'opposition se poursuit en Biélorussie, en proie à un mouvement inédit contre l'issue du scrutin.
Sergei Gapon / AFP

Une manifestante forme un cœur avec ses doigts lors d'un rassemblement de partisan·es de l'opposition pour protester contre les résultats contestés de l'élection présidentielle à Minsk le 25 août. La vague de répression pour tenter d'étouffer les voix de l'opposition se poursuit en Biélorussie, en proie à un mouvement inédit contre l'issue du scrutin.

Un villageois est accroupi à côté de sa maison détruite alors que les sauveteurs recherchent des survivant·es après qu'une innondation soudaine a affecté la zone de Sayrah-e-Hopiyan à Charikar, dans la province de Parwan, en Afghanistan, le 26 août. Cent personnes ont péri dans ces crues provoquées par d’intenses précipitations nocturnes dans la ville de Charikar, à 60 km au nord de Kaboul, et plus de 500 maisons ont été détruites. 
Wakil Kohsar / AFP

Un villageois est accroupi à côté de sa maison détruite alors que les sauveteurs recherchent des survivant·es après qu'une innondation soudaine a affecté la zone de Sayrah-e-Hopiyan à Charikar, dans la province de Parwan, en Afghanistan, le 26 août. Cent personnes ont péri dans ces crues provoquées par d’intenses précipitations nocturnes dans la ville de Charikar, à 60 km au nord de Kaboul, et plus de 500 maisons ont été détruites. 

Des manifestant·es lèvent le poing lors d'une protestation contre les tirs de police sur Jacob Blake, à Kenosha, dans le Wisconsin, le 26 août. Le jeune Afro-Américain a été grièvement blessé dans une nouvelle bavure policière qui a relancé le mouvement de contestation antiraciste aux États-Unis. Le basket, le base-ball, le football, le tennis, et la Ligue nord-américaine de hockey sur glace ont décidé de reporter leurs matchs pour protester contre les tirs de la police.
Kerem Yucel / AFP

Des manifestant·es lèvent le poing lors d'une protestation contre les tirs de police sur Jacob Blake, à Kenosha, dans le Wisconsin, le 26 août. Le jeune Afro-Américain a été grièvement blessé dans une nouvelle bavure policière qui a relancé le mouvement de contestation antiraciste aux États-Unis. Le basket, le base-ball, le football, le tennis, et la Ligue nord-américaine de hockey sur glace ont décidé de reporter leurs matchs pour protester contre les tirs de la police.

Des migrant·es se trouvent à bord du navire de sauvetage Sea-Watch 4 au large de Malte le 27 août. Après des mois d’immobilisation dans le port espagnol de Borriana pour cause de Covid-19, le bateau a enfin commencé ses opérations en mer à la mi-août. Depuis juillet, il n’y avait plus un seul navire en Méditerranée pour sauver les réfugié·es en détresse. Cette semaine, en quarante-huit heures, l'équipage du Sea-Watch 4 a secouru plus de 200 personnes.
Thomas Lohnes / AFP

Des migrant·es se trouvent à bord du navire de sauvetage Sea-Watch 4 au large de Malte le 27 août. Après des mois d’immobilisation dans le port espagnol de Borriana pour cause de Covid-19, le bateau a enfin commencé ses opérations en mer à la mi-août. Depuis juillet, il n’y avait plus un seul navire en Méditerranée pour sauver les réfugié·es en détresse. Cette semaine, en quarante-huit heures, l'équipage du Sea-Watch 4 a secouru plus de 200 personnes.

Fanny Arlandis

Fanny Arlandis Journaliste à Beyrouth (Liban). Elle écrit principalement sur la photographie et le Moyen-Orient.

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 12 au 18 septembre 2020
Grand Format

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 12 au 18 septembre 2020

Cueillette dans les Franches-Montagnes
Grand Format

Cueillette dans les Franches-Montagnes

Newsletters