Une semaine dans le monde en 7 photos, du 18 au 24 juillet 2020
Politique / Santé / Sciences / Société / Monde / Économie / Culture

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 18 au 24 juillet 2020

Manifestations contre Benjamin Netanyahou en Israël, nouvelles missions vers Mars et approbation d'un plan de relance historique par l'Union européenne... La semaine du 18 juillet 2020 en images.

Des Israélien·nes lèvent des pancartes lors d'une manifestation antigouvernementale devant la résidence officielle de Benjamin Netanyahou à Jérusalem, le 18 juillet. Inculpé pour corruption, fraude et abus de confiance dans trois affaires, le Premier ministre est au cœur d'un procès. Selon la loi israélienne, il ne devra démissionner que s'il est reconnu coupable d'un crime après avoir épuisé toutes les procédures d'appel, ce qui pourrait prendre des années. La foule proteste également contre la gestion de l'épidémie de coronavirus, après une hausse du nombre de nouveaux cas au fur et à mesure du déconfinement. Le gouvernement a levé certaines restrictions fin mai, mais en a annoncées de nouvelles la semaine dernière, comme la fermeture des bars, des boîtes de nuit et des salles de sport. Le pays a enregistré plus de 56.000 cas confirmés mercredi 22 juillet, dont 430 morts. Ces dernières semaines, Israël a décompté régulièrement plus de 1.000 nouvelles personnes infectées par jour, avec un pic de 2.000 mardi 21 juillet.
Ahmad Gharabli / AFP

Des Israélien·nes lèvent des pancartes lors d'une manifestation antigouvernementale devant la résidence officielle de Benjamin Netanyahou à Jérusalem, le 18 juillet. Inculpé pour corruption, fraude et abus de confiance dans trois affaires, le Premier ministre est au cœur d'un procès. Selon la loi israélienne, il ne devra démissionner que s'il est reconnu coupable d'un crime après avoir épuisé toutes les procédures d'appel, ce qui pourrait prendre des annéesLa foule proteste également contre la gestion de l'épidémie de coronavirus, après une hausse du nombre de nouveaux cas au fur et à mesure du déconfinement. Le gouvernement a levé certaines restrictions fin mai, mais en a annoncées de nouvelles la semaine dernière, comme la fermeture des bars, des boîtes de nuit et des salles de sport. Le pays a enregistré plus de 56.000 cas confirmés mercredi 22 juillet, dont 430 morts. Ces dernières semaines, Israël a décompté régulièrement plus de 1.000 nouvelles personnes infectées par jour, avec un pic de 2.000 mardi 21 juillet.

Des jeunes montent à dos d'âne près d'un véhicule militaire états-unien traversant un ruisseau pollué, près du village de Sukayriyah, dans la campagne au sud de Rmeilane, en Syrie, le 19 juillet. Dans cette région contrôlée par les Kurdes, les champs pétroliers font planer une grave menace écologique car ils contaminent les cours d'eau du secteur. Ces cinq dernières années, des milliers de barils ont été déversés dans les rivières de la région, menaçant la santé des habitant·es et le gagne-pain de dizaines de villageois·es.
Delil Souleiman / AFP

Des jeunes montent à dos d'âne près d'un véhicule militaire états-unien traversant un ruisseau pollué, près du village de Sukayriyah, dans la campagne au sud de Rmeilane, en Syrie, le 19 juillet. Dans cette région contrôlée par les Kurdes, les champs pétroliers font planer une grave menace écologique car ils contaminent les cours d'eau du secteur. Ces cinq dernières années, des milliers de barils ont été déversés dans les rivières de la région, menaçant la santé des habitant·es et le gagne-pain de dizaines de villageois·es.

Une fusée H-2A transportant la sonde Hope («Al-Amal» en arabe), développée par le Mohammed Bin Rashid Space Center (MBRSC) aux Émirats arabes unis (EAU), décolle du centre spatial de Tanegashima, dans le sud-ouest du Japon, le 20 juillet. Cette sonde de 1.350 kg, de la taille d'un 4x4, mettra sept mois pour parcourir les 493 millions de kilomètres jusqu'à Mars. Il s'agit d'une première historique pour les EAU, à peine cinquante ans après la création du pays. Le but de la mission est d'étudier l'atmosphère de Mars et ses variations climatiques sur une année entière. Elle permettra aussi au pays de diversifier son économie. Deux autres projets visent Mars cet été, l'un mené par la Chine le 23 juillet, l'autre par les États-Unis le jeudi 30 du même mois.
Handout / Mitsubishi Heavy Industries / AFP

Une fusée H-2A transportant la sonde Hope («Al-Amal» en arabe), développée par le Mohammed Bin Rashid Space Center (MBRSC) aux Émirats arabes unis (EAU), décolle du centre spatial de Tanegashima, dans le sud-ouest du Japon, le 20 juillet. Cette sonde de 1.350 kg, de la taille d'un 4x4, mettra sept mois pour parcourir les 493 millions de kilomètres jusqu'à Mars. Il s'agit d'une première historique pour les EAU, à peine cinquante ans après la création du pays. Le but de la mission est d'étudier l'atmosphère de Mars et ses variations climatiques sur une année entière. Elle permettra aussi au pays de diversifier son économie. Deux autres projets visent Mars cet été, l'un mené par la Chine le 23 juillet, l'autre par les États-Unis le jeudi 30 du même mois.

Des tombes du cimetière Nossa Senhora Aparecida vues du ciel à Manaus, au Brésil ,le 20 juillet. Le pays a enregistré mercredi 22 juillet une explosion des nouvelles contaminations dues au coronavirus, avec 67.860 cas au cours des dernières vingt-quatre heures, un chiffre record. Au total, ce sont plus de 2,23 millions de personnes qui ont été touchées par le Covid-19 dans le plus grand pays d'Amérique latine. Cinq mois après la détection du premier cas au Brésil, deuxième pays au monde le plus touché après les États-Unis, on déplore 82.771 décès. La communauté scientifique estime que ce nombre officiel est très sous-estimé en raison de l'absence de tests de masse dans ce pays dirigé par le président d'extrême droite Jair Bolsonaro.
Michael Dantas / AFP

Des tombes du cimetière Nossa Senhora Aparecida vues du ciel à Manaus, au Brésil ,le 20 juillet. Le pays a enregistré mercredi 22 juillet une explosion des nouvelles contaminations dues au coronavirus, avec 67.860 cas au cours des dernières vingt-quatre heures, un chiffre record. Au total, ce sont plus de 2,23 millions de personnes qui ont été touchées par le Covid-19 dans le plus grand pays d'Amérique latine. Cinq mois après la détection du premier cas au Brésil, deuxième pays au monde le plus touché après les États-Unis, on déplore 82.771 décès. La communauté scientifique estime que ce nombre officiel est très sous-estimé en raison de l'absence de tests de masse dans ce pays dirigé par le président d'extrême droite Jair Bolsonaro.

Des véhicules roulent dans une rue inondée après une forte averse à Dhaka, au Bangladesh, le 21 juillet. Près de 200 personnes ont péri dans les inondations et glissements de terrain provoqués par la mousson au Bangladesh, au Népal et en Inde. Le bilan pourrait encore s'aggraver face à la montée des eaux des fleuves dans les prochains jours. Au Bangladesh, au moins 67 personnes sont décédées et 2,6 millions ont été affectées ces deux dernières semaines par les conséquences de la crue des cours d'eau.
Munir Uz zaman / AFP

Des véhicules roulent dans une rue inondée après une forte averse à Dhaka, au Bangladesh, le 21 juillet. Près de 200 personnes ont péri dans les inondations et glissements de terrain provoqués par la mousson au Bangladesh, au Népal et en Inde. Le bilan pourrait encore s'aggraver face à la montée des eaux des fleuves dans les prochains jours. Au Bangladesh, au moins 67 personnes sont décédées et 2,6 millions ont été affectées ces deux dernières semaines par les conséquences de la crue des cours d'eau.

La présidente de la Commission européenne Ursula Von Der Leyen et le président du Conseil européen Charles Michel se tapent les coudes à la fin de la conférence de presse suivant un sommet européen de quatre jours au Conseil européen de Bruxelles, en Belgique, le 21 juillet. À la suite d'une longue négociation, les pays de l'Union se sont mis d'accord sur un plan de relance de 750 milliards d'euros qui doit les aider à affronter les conséquences ravageuses de la pandémie de Covid-19. Selon Le Monde, «les Vingt-Sept ont adopté un dispositif inédit, qui ébauche les contours d’une Europe plus fédérale, plus solidaire et plus intégrée».
Stephanie Lecocq / Pool / AFP

La présidente de la Commission européenne Ursula Von Der Leyen et le président du Conseil européen Charles Michel se tapent les coudes à la fin de la conférence de presse suivant un sommet européen de quatre jours au Conseil européen de Bruxelles, en Belgique, le 21 juillet. À la suite d'une longue négociation, les pays de l'Union se sont mis d'accord sur un plan de relance de 750 milliards d'euros qui doit les aider à affronter les conséquences ravageuses de la pandémie de Covid-19. Selon Le Monde, «les Vingt-Sept ont adopté un dispositif inédit, qui ébauche les contours d’une Europe plus fédérale, plus solidaire et plus intégrée».

Un agent de santé effectue un prélèvement par écouvillon sur une résidente pour tester le coronavirus Covid-19 à Calcutta, en Inde, le 23 juillet. Le pays, qui a enregistré près de 1,2 million de cas, est devenue le troisième le plus touché au monde par la pandémie. Les mesures de confinement avaient été largement levées pour relancer l'économie, mais ces dernières semaines, de nombreux États ont imposé de nouvelles mesures de restriction face à une augmentation du nombre de cas faisant craindre l'engorgement des systèmes de santé.
Dibyangshu Sarkar / AFP

Un agent de santé effectue un prélèvement par écouvillon sur une résidente pour tester le coronavirus Covid-19 à Calcutta, en Inde, le 23 juillet. Le pays, qui a enregistré près de 1,2 million de cas, est devenue le troisième le plus touché au monde par la pandémie. Les mesures de confinement avaient été largement levées pour relancer l'économie, mais ces dernières semaines, de nombreux États ont imposé de nouvelles mesures de restriction face à une augmentation du nombre de cas faisant craindre l'engorgement des systèmes de santé.

Fanny Arlandis

Fanny Arlandis Journaliste à Beyrouth (Liban). Elle écrit principalement sur la photographie et le Moyen-Orient.

Gardiens de la faune sauvage
Grand Format

Gardiens de la faune sauvage

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 17 au 23 octobre 2020
Grand Format

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 17 au 23 octobre 2020

Newsletters