Une semaine dans le monde en 7 photos, du 30 mai au 5 juin 2020
Politique / Santé / Société / Monde / Économie

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 30 mai au 5 juin 2020

Manifestations pour demander justice pour Adama Traoré en France, hommages à George Floyd aux États-Unis et des milliers de tonnes de diesel déversées dans une rivière de l'Arctique... La semaine du 30 mai 2020 en images.

Le vice-président américain Mike Pence et le président américain Donald Trump regardent le décollage de la fusée Falcon 9, au Kennedy Space Center, en Floride, le 30 mai. La société SpaceX est la première entreprise privée à se voir confier par la NASA la responsabilité d'acheminer deux astronautes, Bob Behnken et Doug Hurley, dans l'espace. Depuis 2011, les astronautes américain·es étaient obligés d'emprunter une fusée et une capsule russes pour accéder à la Station spatiale internationale. Ce lancement s'inscrit donc dans la doctrine de Donald Trump du «Make America Great Again».
Mandel Ngan / AFP

Le vice-président américain Mike Pence et le président américain Donald Trump regardent le décollage de la fusée Falcon 9, au Kennedy Space Center, en Floride, le 30 mai. La société SpaceX est la première entreprise privée à se voir confier par la NASA la responsabilité d'acheminer deux astronautes, Bob Behnken et Doug Hurley, dans l'espace. Depuis 2011, les astronautes américain·es étaient obligés d'emprunter une fusée et une capsule russes pour accéder à la Station spatiale internationale. Ce lancement s'inscrit donc dans la doctrine de Donald Trump du «Make America Great Again».

Les supporters du Bohemians 1905 regardent un match de football de la Première Ligue tchèque, la Fortuna liga, entre les Bohemians 1905 et le SK Dynamo České Budějovice derrière un mur, en raison des nouvelles restrictions dues à la crise du sanitaire, le 31 mai à Prague. À la différence des autres grands championnats européens, la Ligue 1 française ne reprendra pas sa saison interrompue par la crise liée au Covid-19.
Michal Cizek / AFP

Les supporters du Bohemians 1905 regardent un match de football de la Première Ligue tchèque, la Fortuna liga, entre les Bohemians 1905 et le SK Dynamo České Budějovice derrière un mur, en raison des nouvelles restrictions dues à la crise du sanitaire, le 31 mai à Prague. À la différence des autres grands championnats européens, la Ligue 1 française ne reprendra pas sa saison interrompue par la crise liée au Covid-19.

Des manifestant·es se rassemblent devant le palais de justice du tribunal de Paris le 2 juin pour réclamer «justice pour Adama!», un jeune homme noir décédé en garde à vue il y a quatre ans. La protestation, qui a rassemblé au moins 20.000 personnes, avait été interdite par la Préfecture de police. Elle s'est achevée par des heurts avec les forces de l'ordre autour du parvis du tribunal. Adama Traoré, 24 ans, est mort en 2016 sur le sol de la caserne de Persan (Val-d'Oise) à la suite d'une interpellation musclée par les gendarmes. Ces rassemblements se sont déroulés le jour où une contre-expertise réalisée à la demande de la famille Traoré était rendue publique. Les résultats contredissent ceux d'une expertise médicale révélée quatre jours plus tôt, qui écartait la responsabilité des trois gendarmes dans la mort du jeune homme.
Stephane de Sakutin / AFP

Des manifestant·es se rassemblent devant le palais de justice du tribunal de Paris le 2 juin pour réclamer «justice pour Adama!», un jeune homme noir décédé en garde à vue il y a quatre ans. La protestation, qui a rassemblé au moins 20.000 personnes, avait été interdite par la Préfecture de police. Elle s'est achevée par des heurts avec les forces de l'ordre autour du parvis du tribunal. Adama Traoré, 24 ans, est mort en 2016 sur le sol de la caserne de Persan (Val-d'Oise) à la suite d'une interpellation musclée par les gendarmes. Ces rassemblements se sont déroulés le jour où une contre-expertise réalisée à la demande de la famille Traoré était rendue publique. Les résultats contredissent ceux d'une expertise médicale révélée quatre jours plus tôt, qui écartait la responsabilité des trois gendarmes dans la mort du jeune homme.

Des gens lèvent leurs mains et s'agenouillent alors qu'ils manifestent devant un mémorial de fortune en l'honneur de George Floyd, le 2 juin à Minneapolis, dans le Minnesota. La mort de George Floyd, un Afro-Américain de 46 ans étouffé lors de son interpellation par un policier blanc agenouillé sur lui, a provoqué dans manifestations et des émeutes dans toutes les villes des États-Unis. On n'avait pas vu un mouvement d'une telle ampleur depuis 1968, année de l’assassinat du pasteur Martin Luther King. Les hommages à George Floyd ont commencé jeudi 4 juin, à Minneapolis, lors d’une cérémonie au cours de laquelle huit minutes et quarante-six secondes de silence ont été observées en référence à la durée de l'interpellation qui lui fut fatale.
Chandan Khanna / AFP

Des gens lèvent leurs mains et s'agenouillent alors qu'ils manifestent devant un mémorial de fortune en l'honneur de George Floyd, le 2 juin à Minneapolis, dans le Minnesota. La mort de George Floyd, un Afro-Américain de 46 ans étouffé lors de son interpellation par un policier blanc agenouillé sur lui, a provoqué dans manifestations et des émeutes dans toutes les villes des États-Unis. On n'avait pas vu un mouvement d'une telle ampleur depuis 1968, année de l’assassinat du pasteur Martin Luther King. Les hommages à George Floyd ont commencé jeudi 4 juin, à Minneapolis, lors d’une cérémonie au cours de laquelle huit minutes et quarante-six secondes de silence ont été observées en référence à la durée de l'interpellation qui lui fut fatale.

Le Marine Rescue Service de Russie a photographié le 3 juin ce grand déversement de diesel dans la rivière Ambarnaya à l'extérieur de Norilsk. Vingt mille tonnes de diesel se sont déversées ces derniers jours dans une rivière de l’Arctique à la suite de l'affaissement d'une cuve d’une centrale thermique de NTEK, filiale du géant minier Norilsk Nickel, le 29 mai. Cette accident fait craindre une grave catastrophe écologique et une fonte du permafrost.
Handout / Marine Rescue Service / AFP

Le Marine Rescue Service de Russie a photographié le 3 juin ce grand déversement de diesel dans la rivière Ambarnaya à l'extérieur de Norilsk. Vingt mille tonnes de diesel se sont déversées ces derniers jours dans une rivière de l’Arctique à la suite de l'affaissement d'une cuve d’une centrale thermique de NTEK, filiale du géant minier Norilsk Nickel, le 29 mai. Cette accident fait craindre une grave catastrophe écologique et une fonte du permafrost.

Des militant·es tiennent dans leurs mains des bougies en souvenir de la répression de 1989 sur la place Tiananmen, dans le parc Victoria, à Hong Kong, le 4 juin. La veillée annuelle a été interdite pour des raisons de santé publique à cause de la pandémie. Il y a trente et un ans, dans la nuit du 3 au 4 juin 1989, l'armée chinoise et ses chars investissaient la place symbolique de la rébellion, épicentre de manifestations étudiantes inédites, au cœur de Pékin, dont les membres dénonçaient la corruption et réclamaient la démocratie. L'armée a tiré sur la foule tandis qu'une répression dans tout le pays a fait plus d'un millier de morts officiellement, mais plutôt 10.000 selon les archives britanniques.
Anthony Wallace / AFP

Des militant·es tiennent dans leurs mains des bougies en souvenir de la répression de 1989 sur la place Tiananmen, dans le parc Victoria, à Hong Kong, le 4 juin. La veillée annuelle a été interdite pour des raisons de santé publique à cause de la pandémie. Il y a trente et un ans, dans la nuit du 3 au 4 juin 1989, l'armée chinoise et ses chars investissaient la place symbolique de la rébellion, épicentre de manifestations étudiantes inédites, au cœur de Pékin, dont les membres dénonçaient la corruption et réclamaient la démocratie. L'armée a tiré sur la foule tandis qu'une répression dans tout le pays a fait plus d'un millier de morts officiellement, mais plutôt 10.000 selon les archives britanniques.

Des agents de la Division de la protection de l'environnement de la police participent à un effort de nettoyage de la plage pour éliminer les déchets au mont Lavinia, à la périphérie de Colombo, le 5 juin. Créée en 1972 dans le but de soutenir des actions visant à protéger le bien-être de la Terre, le 5 juin marque la Journée mondiale de l'environnement. 
Lakruwan Wanniarachchi / AFP

Des agents de la Division de la protection de l'environnement de la police participent à un effort de nettoyage de la plage pour éliminer les déchets au mont Lavinia, à la périphérie de Colombo, le 5 juin. Créée en 1972 dans le but de soutenir des actions visant à protéger le bien-être de la Terre, le 5 juin marque la Journée mondiale de l'environnement

Fanny Arlandis

Fanny Arlandis Journaliste à Beyrouth (Liban). Elle écrit principalement sur la photographie et le Moyen-Orient.

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 24 au 30 octobre 2020
Grand Format

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 24 au 30 octobre 2020

Gardiens de la faune sauvage
Grand Format

Gardiens de la faune sauvage

Newsletters