Une semaine dans le monde en 7 photos, du 9 au 15 mai 2020
Politique / Santé / Société / Monde / Économie

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 9 au 15 mai 2020

Reprise des manifestations pro-démocratie à Hong Kong, inondations en France et évolutions de la pandémie... La semaine du 9 mai 2020 en images.

Des manifestants irakiens se mettent à couvert alors qu'ils se heurtent aux forces de sécurité sur le pont Al-Jumhuriyah dans la capitale Bagdad, lors d'une manifestation antigouvernementale le 10 mai. De modestes rassemblements contre le pouvoir ont repris dans certaines villes, mettant fin à des mois de calme relatif. Après six mois de crise politique, l'Irak s'est doté d'un gouvernement dans la nuit du mercredi 6 au jeudi 7 mai. Le nouveau Premier ministre Mustafa Al-Kadhimi prend ses fonctions en pleine crise économique provoquée par la chute des cours du pétrole. «L'Irak, qui tire 95% de ses recettes de l'or noir, a vu ces revenus chuter à 1,4 milliard de dollars [1,3 milliard d'euros] en avril, contre 2,9 milliards de dollars en mars», peut-on lire dans Le Monde.
Ahmad al-Rubaye / AFP

Des manifestants irakiens se mettent à couvert alors qu'ils se heurtent aux forces de sécurité sur le pont Al-Jumhuriyah dans la capitale Bagdad, lors d'une manifestation antigouvernementale le 10 mai. De modestes rassemblements contre le pouvoir ont repris dans certaines villes, mettant fin à des mois de calme relatif. Après six mois de crise politique, l'Irak s'est doté d'un gouvernement dans la nuit du mercredi 6 au jeudi 7 mai. Le nouveau Premier ministre Mustafa Al-Kadhimi prend ses fonctions en pleine crise économique provoquée par la chute des cours du pétrole. «L'Irak, qui tire 95% de ses recettes de l'or noir, a vu ces revenus chuter à 1,4 milliard de dollars [1,3 milliard d'euros] en avril, contre 2,9 milliards de dollars en mars», peut-on lire dans Le Monde.

Des manifestant·es pro-démocratie protestent pour demander l'indépendance de la ville de Hong Kong le 10 mai. À la suite des scènes de chaos entre député·es des deux camps rivaux au Parlement de Hong Kong, vendredi 8 mai, des centaines de Hongkongais ·es sont descendu·es dans la rue. Cette date coïncidait également avec les six mois du décès, le 8 novembre, d'un étudiant de l'université des Sciences et Technologies de Hongkong (HKUST) faisant partie du mouvement, après une chute dans un parking dans des circonstances suspectes. Les autorités ont arrêté 230 personnes au cours du week-end alors que les mesures pour endiguer la propagation du nouveau coronavirus interdisent les manifestations. Dix-huit personnes ont été transférées à l'hôpital à la suite d'affrontements avec la police.
Isaac Lawrence / AFP

Des manifestant·es pro-démocratie protestent pour demander l'indépendance de la ville de Hong Kong le 10 mai. À la suite des scènes de chaos entre député·es des deux camps rivaux au Parlement de Hong Kong, vendredi 8 mai, des centaines de Hongkongais ·es sont descendu·es dans la rue. Cette date coïncidait également avec les six mois du décès, le 8 novembre, d'un étudiant de l'université des Sciences et Technologies de Hongkong (HKUST) faisant partie du mouvement, après une chute dans un parking dans des circonstances suspectes. Les autorités ont arrêté 230 personnes au cours du week-end alors que les mesures pour endiguer la propagation du nouveau coronavirus interdisent les manifestations. Dix-huit personnes ont été transférées à l'hôpital à la suite d'affrontements avec la police.

Une route est endommagée à la suite de fortes pluies à Argelouse, dans le Sud-Ouest de la France, le 11 mai. Les pompièr·es ont effectué plus de 130 interventions dans les Landes et un gendarme a été légèrement blessé à la suite de l'effondrement d'une route à Argelouse. De nombreux départements français ont fait l'objet de fortes pluies provoquant des inondations. «C'est la durée des pluies soutenues ainsi que leur domaine géographique assez étendu qui font de cet événement un événement exceptionnel», explique Météo France.
Georges Gobet / AFP

Une route est endommagée à la suite de fortes pluies à Argelouse, dans le Sud-Ouest de la France, le 11 mai. Les pompièr·es ont effectué plus de 130 interventions dans les Landes et un gendarme a été légèrement blessé à la suite de l'effondrement d'une route à Argelouse. De nombreux départements français ont fait l'objet de fortes pluies provoquant des inondations. «C'est la durée des pluies soutenues ainsi que leur domaine géographique assez étendu qui font de cet événement un événement exceptionnel», explique Météo France.

Des personnes travaillent à planter du riz à la ferme coopérative de Chongsan dans le district de Kangso de la ville de Nampho le 12 mai. Il y a un an, la Corée du Sud avait envoyé 50.000 tonnes de riz en Corée du Nord, via le Programme alimentaire mondial (PAM), afin d'aider le pays à faire face à une pénurie alimentaire. En août suivant, la Chine offrait à son tour 800.000 tonnes de cette céréale. Plus de 10 millions de Nord-Coréen·nes (40% de la population) souffrent régulièrement de graves pénuries de nourriture.
Kim Won Jin / AFP

Des personnes travaillent à planter du riz à la ferme coopérative de Chongsan dans le district de Kangso de la ville de Nampho le 12 mai. Il y a un an, la Corée du Sud avait envoyé 50.000 tonnes de riz en Corée du Nord, via le Programme alimentaire mondial (PAM), afin d'aider le pays à faire face à une pénurie alimentaire. En août suivant, la Chine offrait à son tour 800.000 tonnes de cette céréale. Plus de 10 millions de Nord-Coréen·nes (40% de la population) souffrent régulièrement de graves pénuries de nourriture.

Un fonctionnaire de l'agence de santé se repose près de l'entrée des toilettes publiques tandis que d'autres collègues (qui n'apparaissent pas sur la photo) effectuent des tests de réaction de polymérisation en chaîne (PCR) pour rechercher la présence du SARS-CoV-2 dans une gare routière de Bandung, dans l'ouest de Java, le 13 mai. Selon une enquête rapportée par Courrier international, l'archipel pourrait déplorer 140.000 décès dus au nouveau coronavirus dans les semaines qui viennent en raison de difficultés à isoler les zones contaminées et à limiter les déplacements de la population.
Timur Matahari / AFP

Un fonctionnaire de l'agence de santé se repose près de l'entrée des toilettes publiques tandis que d'autres collègues (qui n'apparaissent pas sur la photo) effectuent des tests de réaction de polymérisation en chaîne (PCR) pour rechercher la présence du SARS-CoV-2 dans une gare routière de Bandung, dans l'ouest de Java, le 13 mai. Selon une enquête rapportée par Courrier international, l'archipel pourrait déplorer 140.000 décès dus au nouveau coronavirus dans les semaines qui viennent en raison de difficultés à isoler les zones contaminées et à limiter les déplacements de la population.

Un travailleur médical effectue un prélèvement sur un résident âgé qui ne peut pas sortir pour faire un test de dépistage du Covid-19, à son domicile de Wuhan, dans la province centrale du Hubei en Chine, le 14 mai. Face à la menace d'une nouvelle vague, la ville veut tester tout·es ses habitant·es. «Pour dépister toute la population en si peu de temps, Wuhan devrait multiplier par vingt ses capacités: la ville teste actuellement 50.000 à 60.000 personnes par jour, notamment dans le cadre de la reprise du travail», note Le Monde. Cette localité qui fut le premier foyer de l'épidémie de Covid-19 a découvert six nouveaux cas en deux jours.
STR / AFP

Un travailleur médical effectue un prélèvement sur un résident âgé qui ne peut pas sortir pour faire un test de dépistage du Covid-19, à son domicile de Wuhan, dans la province centrale du Hubei en Chine, le 14 mai. Face à la menace d'une nouvelle vague, la ville veut tester tout·es ses habitant·es. «Pour dépister toute la population en si peu de temps, Wuhan devrait multiplier par vingt ses capacités: la ville teste actuellement 50.000 à 60.000 personnes par jour, notamment dans le cadre de la reprise du travail», note Le Monde. Cette localité qui fut le premier foyer de l'épidémie de Covid-19 a découvert six nouveaux cas en deux jours.

Des résident·es tentent de récupérer des biens dans les débris de leur maison, au plus fort du typhon Vongfong dans la ville de San Policarpio, dans la province de Samar oriental, aux Philippines, le 15 mai. Le typhon a provoqué de fortes pluies et arraché de nombreux toits la veille. Plus de 140.000 personnes ont trouvé refuge dans des abris d'urgence. Chaque année, le pays est frappé par une vingtaine de typhons.
Alren Beronio / AFP

Des résident·es tentent de récupérer des biens dans les débris de leur maison, au plus fort du typhon Vongfong dans la ville de San Policarpio, dans la province de Samar oriental, aux Philippines, le 15 mai. Le typhon a provoqué de fortes pluies et arraché de nombreux toits la veille. Plus de 140.000 personnes ont trouvé refuge dans des abris d'urgence. Chaque année, le pays est frappé par une vingtaine de typhons.

Fanny Arlandis

Fanny Arlandis Journaliste à Beyrouth (Liban). Elle écrit principalement sur la photographie et le Moyen-Orient.

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 17 au 23 octobre 2020
Grand Format

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 17 au 23 octobre 2020

«Trump et l'enquête russe», un épisode majeur de sa présidence en BD
Grand Format

«Trump et l'enquête russe», un épisode majeur de sa présidence en BD

Newsletters