Une semaine dans le monde en 7 photos
Monde

Une semaine dans le monde en 7 photos

Épidémie du coronavirus 2019-nCoV, caravane de migrants au Guatemala et manifestations en Irak... La semaine du 18 janvier en images.

Le paysage de Buso Buso vu du ciel le 19 janvier, recouvert de cendres à la suite de l'éruption du volcan Taal. Situé à une soixantaine de kilomètres au sud de Manille, ce volcan, l’un des plus actifs de l’archipel, est brusquement entré en éruption il y a une semaine, projetant une immense colonne de fumée, de poussières et de cendres qui se sont déposées aux alentours. Plus de 110.000 personnes ont été évacuées et ont trouvé refuge dans des abris d’urgence.
Ed Jones / AFP

Le paysage de Buso Buso vu du ciel le 19 janvier, recouvert de cendres à la suite de l'éruption du volcan Taal. Situé à une soixantaine de kilomètres au sud de Manille, ce volcan, l’un des plus actifs de l’archipel, est brusquement entré en éruption il y a une semaine, projetant une immense colonne de fumée, de poussières et de cendres qui se sont déposées aux alentours. Plus de 110.000 personnes ont été évacuées et ont trouvé refuge dans des abris d’urgence.

Des protestataires affrontent les forces de sécurité irakiennes alors que des tuk-tuk transportent des blessé·es à la place Tayaran, à l'est de la Place Tahrir, au centre de la capitale Bagdad, le 20 janvier. Vendredi 24, à Bagdad, des milliers de manifestant·es se sont à nouveau rassemblé·es pour réclamer le départ des troupes américaines. Depuis plus de 100 jours, le pouvoir et les ingérences étrangères qui menacent la stabilité de l’Irak sont contestées.
Ahmad Al-Rubaye / AFP

Des protestataires affrontent les forces de sécurité irakiennes alors que des tuk-tuk transportent des blessé·es à la place Tayaran, à l'est de la Place Tahrir, au centre de la capitale Bagdad, le 20 janvier. Vendredi 24, à Bagdad, des milliers de manifestant·es se sont à nouveau rassemblé·es pour réclamer le départ des troupes américaines. Depuis plus de 100 jours, le pouvoir et les ingérences étrangères qui menacent la stabilité de l’Irak sont contestées.

Des migrant·es d'Amérique centrale –venant principalement du Honduras pour se rendre aux États-Unis– se tiennent sur le pont international qui relie Tecum Uman, au Guatemala, à Ciudad Hidalgo, au Mexique, le 20 janvier. Des centaines de migrant·es ont tenté de passer la frontière mexicaine et ont fait face à un barrage de gaz lacrymogène des forces de sécurité. Les personnes repoussées par la garde nationale mexicaine étaient arrivées dans la ville de Tecun Uman en formant une caravane.
Carlos Alonzo / AFP

Des migrant·es d'Amérique centrale –venant principalement du Honduras pour se rendre aux États-Unis– se tiennent sur le pont international qui relie Tecum Uman, au Guatemala, à Ciudad Hidalgo, au Mexique, le 20 janvier. Des centaines de migrant·es ont tenté de passer la frontière mexicaine et ont fait face à un barrage de gaz lacrymogène des forces de sécurité. Les personnes repoussées par la garde nationale mexicaine étaient arrivées dans la ville de Tecun Uman en formant une caravane.

Une mannequin est préparée en coulisses le 21 janvier, avant le défilé de la collection femme d'Alexis Mabille présentée lors de la semaine de la Haute couture printemps-été 2020, qui se tient du lundi 20 au jeudi 23 janvier à Paris.
Anne-Christine Poujoulat / AFP

Une mannequin est préparée en coulisses le 21 janvier, avant le défilé de la collection femme d'Alexis Mabille présentée lors de la semaine de la Haute couture printemps-été 2020, qui se tient du lundi 20 au jeudi 23 janvier à Paris.

La police anti-émeute libanaise garde l'accès au Parlement lors d'affrontements avec des constestataires, qui manifestent contre le gouvernement dans le centre-ville de Beyrouth le 21 janvier. Ces manifestations ont été marquées samedi 18 et dimanche 19 janvier par des affrontements d’une violence inédite avec les forces de sécurité. Deux jours plus tard, le mardi 21 janvier, le Liban a mis fin à une attente douloureuse en se dotant d'un nouveau gouvernement chargé de sauver une économie qui s'effondre, mais les manifestations continuent.
Patrick Baz / AFP

La police anti-émeute libanaise garde l'accès au Parlement lors d'affrontements avec des constestataires, qui manifestent contre le gouvernement dans le centre-ville de Beyrouth le 21 janvier. Ces manifestations ont été marquées samedi 18 et dimanche 19 janvier par des affrontements d’une violence inédite avec les forces de sécurité. Deux jours plus tard, le mardi 21 janvier, le Liban a mis fin à une attente douloureuse en se dotant d'un nouveau gouvernement chargé de sauver une économie qui s'effondre, mais les manifestations continuent.

Une femme porte un masque de protection alors qu'elle marche dans la rue devant la gare de Pékin, le 22 janvier. Un virus d'origine animale, le coronavirus, est responsable d'une épidémie partie de la ville chinoise de Wuhan et qui se propage à grande vitesse. Il aurait déjà fait au moins 26 morts et 40 millions de personnes sont en quarantaine. 
Nicolas Asfouri / AFP

Une femme porte un masque de protection alors qu'elle marche dans la rue devant la gare de Pékin, le 22 janvier. Un virus d'origine animale, le coronavirus, est responsable d'une épidémie partie de la ville chinoise de Wuhan et qui se propage à grande vitesse. Il aurait déjà fait au moins 26 morts et 40 millions de personnes sont en quarantaine. 

Les criquets volent à l'approche des habitant·es du village de Lerata, près d'Archers Post dans le comté de Samburu, à environ 300 kilomètres au nord de la capitale kenyane, Nairobi, le 22 janvier. Le Kenya est envahi par des criquets pèlerins, une espèce particulièrement invasive. Ces insectes ont déjà détruit 70.000 hectares en Somalie et en Éthiopie, avant de passer la frontière kenyanne.
Tony Karumba / AFP

Les criquets volent à l'approche des habitant·es du village de Lerata, près d'Archers Post dans le comté de Samburu, à environ 300 kilomètres au nord de la capitale kenyane, Nairobi, le 22 janvier. Le Kenya est envahi par des criquets pèlerins, une espèce particulièrement invasive. Ces insectes ont déjà détruit 70.000 hectares en Somalie et en Éthiopie, avant de passer la frontière kenyanne.

Fanny Arlandis

Fanny Arlandis Journaliste à Beyrouth (Liban). Elle écrit principalement sur la photographie et le Moyen-Orient.

Une semaine dans le monde en 7 photos
Grand Format

Une semaine dans le monde en 7 photos

Au Koweït, Faïlaka l'île aux trésors
Grand Format

Au Koweït, Faïlaka l'île aux trésors

Newsletters