Une semaine dans le monde en 7 photos
Monde

Une semaine dans le monde en 7 photos

Des attaques turques et syriennes contre les Kurdes aux manifestations violentes en Catalogne en passant par l'élection de Kais Saied en Tunisie, retour en images sur la semaine du 12 octobre. 

Le 12 octobre, les troupes turques et des soldats syriens s’apprêtent à attaquer la ville de Ras al-Ain (Serê Kaniyê en kurde). Dans le cadre de l’opération «source de paix», la Turquie entend prendre le contrôle de la région du Rojava où résident majoritairement des Kurdes. La condamnation internationale est unanime mais peu efficace pour empêcher le président Erdogan de s'attaquer à la population kurde.
Nazeer Al-khatib / AFP

Le 12 octobre, les troupes turques et des soldats syriens s’apprêtent à attaquer la ville de Ras al-Ain (Serê Kaniyê en kurde). Dans le cadre de l’opération «source de paix», la Turquie entend prendre le contrôle de la région du Rojava où résident majoritairement des Kurdes. La condamnation internationale est unanime mais peu efficace pour empêcher le président Erdogan de s'attaquer à la population kurde.

Le nouveau président tunisien Kais Saied a été élu le 13 octobre avec 72,71% des voix. Cet universitaire juriste et conservateur a remporté les élections face à Nabil Karoui, homme d’affaires actuellement en prison soupçonné de blanchiment d’argent. S’il a su capter le vote des jeunes, c’est en se rendant directement auprès d’eux pour participer à des rassemblements, des clubs et des rencontres, observe le sociologue tunisien Jihad Haj Salem. Malgré son positionnement conservateur, Kais Saied entend redonner le pouvoir au peuple et ne compte pas revenir sur les droits acquis par les femmes. 
Fethi Belaid / AFP

Le nouveau président tunisien Kais Saied a été élu le 13 octobre avec 72,71% des voix. Cet universitaire juriste et conservateur a remporté les élections face à Nabil Karoui, homme d’affaires actuellement en prison soupçonné de blanchiment d’argent. S’il a su capter le vote des jeunes, c’est en se rendant directement auprès d’eux pour participer à des rassemblements, des clubs et des rencontres, observe le sociologue tunisien Jihad Haj Salem. Malgré son positionnement conservateur, Kais Saied entend redonner le pouvoir au peuple et ne compte pas revenir sur les droits acquis par les femmes

La Barcolana est une régate qui se tient chaque deuxième dimanche d’octobre dans le golfe de Trieste. La première édition a eu lieu en 1969 avec 51 voiliers, un chiffre relativement important pour l’époque. En ce 13 octobre, plus de 2.000 voiliers ont vogué sur les flots.
Andreas Solaro / AFP

La Barcolana est une régate qui se tient chaque deuxième dimanche d’octobre dans le golfe de Trieste. La première édition a eu lieu en 1969 avec 51 voiliers, un chiffre relativement important pour l’époque. En ce 13 octobre, plus de 2.000 voiliers ont vogué sur les flots.

La gorille des plaines de l’Ouest Lou Lou et sa fille de quelques mois sont au zoo de Belo Horizonte au Brésil. Dans la nature, ils vivent dans les forêts équatoriales africaines où ils souffrent actuellement du braconnage et des maladies. Les gorilles des plaines de l’Ouest se reproduisent très lentement et sont gravement menacés d’extinction.
Douglas Magno / AFP

La gorille des plaines de l’Ouest Lou Lou et sa fille de quelques mois sont au zoo de Belo Horizonte au Brésil. Dans la nature, ils vivent dans les forêts équatoriales africaines où ils souffrent actuellement du braconnage et des maladies. Les gorilles des plaines de l’Ouest se reproduisent très lentement et sont gravement menacés d’extinction.

En réponse à la condamnation par la Cour suprême espagnole de neuf des douze Catalans jugés pour leur rôle dans la tentative de sécession catalane en 2017 le 13 octobre, les militants de l’indépendance de la Catalogne ont bloqué l’aéroport de Barcelone. De nombreuses personnes ont été blessées lors des affrontements avec la police. Le lendemain, la mobilisation continuaient avec près de 40.000 personnes dans les rues de Barcelone. Puis le mercredi 15 octobre, des manifestants ont brûlé des poubelles et des barricades dans le centre de la ville. Des centaines de policiers ont été appelés en renfort.
Lluis Gene / AFP

En réponse à la condamnation par la Cour suprême espagnole de neuf des douze Catalans jugés pour leur rôle dans la tentative de sécession catalane en 2017 le 13 octobre, les militants de l’indépendance de la Catalogne ont bloqué l’aéroport de Barcelone. De nombreuses personnes ont été blessées lors des affrontements avec la police. Le lendemain, la mobilisation continuaient avec près de 40.000 personnes dans les rues de Barcelone. Puis le mercredi 15 octobre, des manifestants ont brûlé des poubelles et des barricades dans le centre de la ville. Des centaines de policiers ont été appelés en renfort.

Depuis plus d’un mois, de violentes manifestations se succèdent en Haïti pour réclamer le départ du président Jovenel Moise élu en 2017. La crise politique est profonde, le dialogue est rompu et les morts se comptent par dizaines. La population haïtienne dénonce aussi bien la corruption de son président que le silence pesant des autres pays, qui ignorent le dénuement auquel elle fait face. En ce 16 octobre, une petite fille pleure le décès de son père lors des funérailles organisées par l'opposition. 
Chandan Khanna / AFP

Depuis plus d’un mois, de violentes manifestations se succèdent en Haïti pour réclamer le départ du président Jovenel Moise élu en 2017. La crise politique est profonde, le dialogue est rompu et les morts se comptent par dizaines. La population haïtienne dénonce aussi bien la corruption de son président que le silence pesant des autres pays, qui ignorent le dénuement auquel elle fait face. En ce 16 octobre, une petite fille pleure le décès de son père lors des funérailles organisées par l'opposition. 

Le même jour, 26 dirigeants autochtones brésiliens, membres des ethnies Pataxo et Tupinamba, prennent part à un rassemblement sur l’esplanade des ministères à Brasilia, la capitale du Brésil. Ils exigent une meilleure régularisation de leurs territoires traditionnels, convoités par des entrepreneurs pour leur valeur touristique et immobilière. Ils revendiquent également un meilleur accès à la santé et à l’éducation.
Andre Coelho / AFP

Le même jour, 26 dirigeants autochtones brésiliens, membres des ethnies Pataxo et Tupinamba, prennent part à un rassemblement sur l’esplanade des ministères à Brasilia, la capitale du Brésil. Ils exigent une meilleure régularisation de leurs territoires traditionnels, convoités par des entrepreneurs pour leur valeur touristique et immobilière. Ils revendiquent également un meilleur accès à la santé et à l’éducation.

L'Université polytechnique de Hong Kong, bastion de résistance des manifestants
Grand Format

L'Université polytechnique de Hong Kong, bastion de résistance des manifestants

Une semaine dans le monde en 7 photos
Grand Format

Une semaine dans le monde en 7 photos

Newsletters