Et la rue destitua Ben Ali
Monde

Et la rue destitua Ben Ali

Au pouvoir depuis 23 ans, le président tunisien Zine el-Abidine Ben Ali a fui son pays le 14 janvier 2011 à la suite d’une insurrection populaire débutée quelques semaines plus tôt…

Des policiers anti-émeute en position dans le centre de Tunis, le 19 janvier 2011.

(F. O’REILLY / REUTERS)

Des policiers anti-émeute en position dans le centre de Tunis, le 19 janvier 2011.

Des jeunes garçons jouent devant un mur à Sidi Bouzid, la ville de Mohamed Bouazizi, un chômeur tunisien dont le suicide par le feu est à l’origine des émeutes ayant conduit au départ du président, le 19 janvier 2011.

(Z. BENSEMRA / REUTERS)

Des jeunes garçons jouent devant un mur à Sidi Bouzid, la ville de Mohamed Bouazizi, un chômeur tunisien dont le suicide par le feu est à l’origine des émeutes ayant conduit au départ du président, le 19 janvier 2011.

Vue à travers une vitre brisée de la piscine de la maison du neveu du président Ben Ali à Hammamet mise à sac par des insurgés, le 16 janvier 2011.

(Z. BENSEMRA / REUTERS)

Vue à travers une vitre brisée de la piscine de la maison du neveu du président Ben Ali à Hammamet mise à sac par des insurgés, le 16 janvier 2011.

Manifestants dans le centre de Tunis, le 19 janvier 2011.

(F. O’REILLY / REUTERS)

Manifestants dans le centre de Tunis, le 19 janvier 2011.

Une femme essaie de passer un point de contrôle dans une rue de Tunis, le 15 janvier 2011.

(Z. BENSEMRA / REUTERS)

Une femme essaie de passer un point de contrôle dans une rue de Tunis, le 15 janvier 2011.

Drapeau tunisien pendant une manifestation à Ettadamen dans la banlieue de Tunis, le 15 janvier 2011.

(Z. BENSEMRA / REUTERS)

Drapeau tunisien pendant une manifestation à Ettadamen dans la banlieue de Tunis, le 15 janvier 2011.

Un manifestant affronte les canons à eau des forces de l’ordre à Tunis, le 17 janvier 2011.

(REUTERS)

Un manifestant affronte les canons à eau des forces de l’ordre à Tunis, le 17 janvier 2011.

Des manifestants transportent des pierres lors d’affrontements avec la police à Tunis, le 14 janvier 2011.

(Z. BENSEMRA / REUTERS)

Des manifestants transportent des pierres lors d’affrontements avec la police à Tunis, le 14 janvier 2011.

Un homme brandit le drapeau tunisien devant le ministère de l’Intérieur après le discours du président Ben Ali à Tunis, le 13 janvier 2011.

(REUTERS)

Un homme brandit le drapeau tunisien devant le ministère de l’Intérieur après le discours du président Ben Ali à Tunis, le 13 janvier 2011.

Des manifestants protestent contre le président Zine el-Abidine Ben Ali à Tunis, Tunisie, le 14 janvier 2011.

(Z. BENSEMRA / REUTERS)

Des manifestants protestent contre le président Zine el-Abidine Ben Ali à Tunis, Tunisie, le 14 janvier 2011.

Des manifestants brûlent la casquette d’un policier à Tunis, le 14 janvier 2011.

(Z. BENSEMRA / REUTERS)

Des manifestants brûlent la casquette d’un policier à Tunis, le 14 janvier 2011.

Un soldat monte la garde sur un char pendant une manifestation à Tunis, le 17 janvier 2011.

(Z. BENSEMRA / REUTERS)

Un soldat monte la garde sur un char pendant une manifestation à Tunis, le 17 janvier 2011.

Affrontement entre un manifestant et un policier à Tunis, le 18 janvier 2011.

(REUTERS)

Affrontement entre un manifestant et un policier à Tunis, le 18 janvier 2011.

Un Tunisien regarde un canapé calciné dans la maison du neveu de l’ancien président Ben Ali à Hammamet, le 16 janvier 2011.

(Z. BENSEMRA / REUTERS)

Un Tunisien regarde un canapé calciné dans la maison du neveu de l’ancien président Ben Ali à Hammamet, le 16 janvier 2011.

Des femmes manifestent à Tunis, le 19 janvier 2011.

(F. O’REILLY / REUTERS)

Des femmes manifestent à Tunis, le 19 janvier 2011.

Un soldat tente de calmer la foule d’émeutiers à Tunis, le 14 janvier 2011.

(Z. BENSEMRA / REUTERS)

Un soldat tente de calmer la foule d’émeutiers à Tunis, le 14 janvier 2011.

L’opposant Moncef Marzouki, de retour d’exil, manifeste à Sidi Bouzid, le 19 janvier 2011.

(Z. BENSEMRA / REUTERS)

L’opposant Moncef Marzouki, de retour d’exil, manifeste à Sidi Bouzid, le 19 janvier 2011.

Des Tunisiens chantent l’hymne national au côté d’un garde lors d’une manifestation à Ettadamen, le 15 janvier 2011.

(Z. BENSEMRA / REUTERS)

Des Tunisiens chantent l’hymne national au côté d’un garde lors d’une manifestation à Ettadamen, le 15 janvier 2011.

Un policier (D) escorte un homme touché par des gaz lacrymogènes lors d’une manifestation à Tunis, le 17 janvier 2011.

(Z. BENSEMRA / REUTERS)

Un policier (D) escorte un homme touché par des gaz lacrymogènes lors d’une manifestation à Tunis, le 17 janvier 2011.

Shawkan, le photojournaliste égyptien qui risque la peine de mort
Grand Format

Shawkan, le photojournaliste égyptien qui risque la peine de mort

Tribute to Marilyn Monroe
Grand Format

Tribute to Marilyn Monroe

Newsletters