Partager cet article

A quoi ressemblons-nous quand nous rêvons?

Vous êtes-vous déjà demandé à quoi vous ressemblez lorsque vous dormez? C’est exactement la question que s’est posée Ted Spagna. De 1975 à sa mort en 1989, ce photographe américain s’est immiscé dans le sommeil de ses sujets, des amis ou membres de sa famille, à l’aide d’un appareil prenant des photos à intervalles réguliers.
Dans ces portraits rêveurs et un brin voyeuristes, on découvre l’évolution cyclique du repos, les mouvements inconscients des uns et les insomnies des autres. Ce travail quasi-documentaire a d’ailleurs été encensé par la communauté scientifique pour sa contribution aux études du sommeil.
Ron Eldridge, le neveu de Ted Spagna, a assisté ce dernier dans ses prises de vue, dès l’adolescence. Plus de vingt ans après la mort du photographe, il a décidé de relancer le projet, et sort un livre en collaboration avec Delia Bonfilio, la belle fille de Ted Spagna. A l’occasion de la sortie, en septembre 2013, du sobrement intitulé Sleep, Ron Eldridge a répondu à nos questions. 


	«Mon oncle [sur la photo ci-dessus] a commencé ce projet par curiosité: il voulait voir comment les gens se comportent lorsqu’ils ne sont pas en train de poser ou de dire “Cheese”. Chaque personne avait une valeur unique à ses yeux. 

	A une certaine période, il prenait environ 2.000 photos par jour, il avait toujours un appareil à la main. Et c’est comme ça que le projet a commencé: il s’est pris lui-même en photo pendant son sommeil. Même quand il dormait, il travaillait!»

«Mon oncle [sur la photo ci-dessus] a commencé ce projet par curiosité: il voulait voir comment les gens se comportent lorsqu’ils ne sont pas en train de poser ou de dire “Cheese”. Chaque personne avait une valeur unique à ses yeux.

A une certaine période, il prenait environ 2.000 photos par jour, il avait toujours un appareil à la main. Et c’est comme ça que le projet a commencé: il s’est pris lui-même en photo pendant son sommeil. Même quand il dormait, il travaillait!»

Crédit: Ted 1980 / Photographies avec l'aimable autorisation de George Eastman House et © 2013 The Ted Spagna Project

	L’appareil utilisé par Ted Spagna et son neveu prend des photos toutes les 15 minutes, pendant 10 heures. «Nous nous rendions chez les gens avec plein de carafes d’eau, pour [lester le socle qui maintient] l’appareil photo en équilibre au dessus du lit. […] Les amis de Ted le surnommaient Gunga Din, le porteur d’eau. […] Maintenant, je me sers de sacs en toile remplis de sable.»

L’appareil utilisé par Ted Spagna et son neveu prend des photos toutes les 15 minutes, pendant 10 heures. «Nous nous rendions chez les gens avec plein de carafes d’eau, pour [lester le socle qui maintient] l’appareil photo en équilibre au dessus du lit. […] Les amis de Ted le surnommaient Gunga Din, le porteur d’eau. […] Maintenant, je me sers de sacs en toile remplis de sable.»

Crédit: Rob & Patty 1985 / Photographies avec l'aimable autorisation de George Eastman House et © 2013 The Ted Spagna Project

	«Comme les photos étaient prises chez les gens, chaque image capture le sentiment d’une époque, que ce soit les années 1970 ou les années 1980. On peut tout de suite repérer la décennie selon les couleurs ou les meubles.» 

«Comme les photos étaient prises chez les gens, chaque image capture le sentiment d’une époque, que ce soit les années 1970 ou les années 1980. On peut tout de suite repérer la décennie selon les couleurs ou les meubles.» 

Crédit: Josh 1977 / Photographies avec l'aimable autorisation de George Eastman House et © 2013 The Ted Spagna Project

	«Sur cette image, on peut voir mon oncle [le troisième en partant de la gauche, ndlr] entouré de ses amis de l’époque. Ils étaient en vacances dans une maison dans le Vermont, et comme c’étaient des hippies, ils faisaient tout ensemble. L’un d’entre eux a proposé de faire une séance ensemble, et c’est comme ça que ces photos sont nées, pendant qu’ils dormaient.»

«Sur cette image, on peut voir mon oncle [le troisième en partant de la gauche, ndlr] entouré de ses amis de l’époque. Ils étaient en vacances dans une maison dans le Vermont, et comme c’étaient des hippies, ils faisaient tout ensemble. L’un d’entre eux a proposé de faire une séance ensemble, et c’est comme ça que ces photos sont nées, pendant qu’ils dormaient.»

Crédit: Wave of sleep 1980 / Photographies avec l'aimable autorisation de George Eastman House et © 2013 The Ted Spagna Project

	Ted Spagna était professeur de cinéma à Harvard. C’est là qu’il a eu l’occasion de travailler avec le Dr. Allan Hobson, un professeur de neurologie qui réalisait des études sur le sommeil: ses photos ont permis de confirmer l’existence des différents cycles —somnolence, sommeil léger, sommeil profond, sommeil paradoxal. «Lorsqu’il les a vues, Allan s’est mis à danser, parce qu’il a reconnu sur les photos les différents stades du sommeil qu’il avait passé tant de temps à étudier dans son laboratoire. Ses photos étaient pleines d’informations, elles représentaient un outil scientifique unique.»

Ted Spagna était professeur de cinéma à Harvard. C’est là qu’il a eu l’occasion de travailler avec le Dr. Allan Hobson, un professeur de neurologie qui réalisait des études sur le sommeil: ses photos ont permis de confirmer l’existence des différents cycles —somnolence, sommeil léger, sommeil profond, sommeil paradoxal. «Lorsqu’il les a vues, Allan s’est mis à danser, parce qu’il a reconnu sur les photos les différents stades du sommeil qu’il avait passé tant de temps à étudier dans son laboratoire. Ses photos étaient pleines d’informations, elles représentaient un outil scientifique unique.»

Crédit: Man & dog 1980 / Photographies avec l'aimable autorisation de George Eastman House et © 2013 The Ted Spagna Project

	«Artistiquement parlant, cette photo est une de mes préférées. Anne dort dans des draps roses, et au cours de la nuit, elle tourne et se retourne, si bien que ses draps finissent par créer des formes géométriques, un mélange de différentes textures, et ça, c’est de l’art.»

«Artistiquement parlant, cette photo est une de mes préférées. Anne dort dans des draps roses, et au cours de la nuit, elle tourne et se retourne, si bien que ses draps finissent par créer des formes géométriques, un mélange de différentes textures, et ça, c’est de l’art.»

Crédit: Ann 1980 / Photographies avec l'aimable autorisation de George Eastman House et © 2013 The Ted Spagna Project

	«Souvent, quand ils se voient en photo, les gens réagissent comme s’ils regardaient quelqu’un d’autre. C’est comme quand on entend sa voix enregistrée, on se dit “Est-ce que je suis vraiment comme ça, on ne dirait pas moi“. Quand je vois les photos des autres, c’est une œuvre d’art. Mais quand je vois les photos que mon oncle a pris de moi, je me dis juste “A quoi je ressemble?”»

«Souvent, quand ils se voient en photo, les gens réagissent comme s’ils regardaient quelqu’un d’autre. C’est comme quand on entend sa voix enregistrée, on se dit “Est-ce que je suis vraiment comme ça, on ne dirait pas moi“. Quand je vois les photos des autres, c’est une œuvre d’art. Mais quand je vois les photos que mon oncle a pris de moi, je me dis juste “A quoi je ressemble?”»

Crédit: Billy & Anita 1980 (detail) / Photographies avec l'aimable autorisation de George Eastman House et © 2013 The Ted Spagna Project  

	Selon Ron Eldridge, en 40 ans, les gens n’ont rien changé à leur façon de dormir. «J’ai comparé mes photos avec celles de Ted, et je peux vous dire une chose: ce sont les mêmes. La seule chose qui a changé en quarante ans, c’est la déco.» 

Selon Ron Eldridge, en 40 ans, les gens n’ont rien changé à leur façon de dormir. «J’ai comparé mes photos avec celles de Ted, et je peux vous dire une chose: ce sont les mêmes. La seule chose qui a changé en quarante ans, c’est la déco.» 

Crédit: Bonfilio single 1979 / Photographies avec l'aimable autorisation de George Eastman House et © 2013 The Ted Spagna Project

Plus de Grand Format

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte