Une semaine dans le monde en 7 photos
Monde

Une semaine dans le monde en 7 photos

Célébrations du Nouvel An, investiture de Jair Bolsonaro au Brésil et élection de Nancy Pelosi à la Chambre des représentants aux États-Unis. La semaine du 29 décembre en images.

Deux femmes vérifient la liste de vote dans une école de Kinshasa le 30 décembre 2018, lors des élections générales en République démocratique du Congo. Après deux ans de retard, de répression et de troubles politiques, la RDC a voté le 30 décembre à l'élection présidentielle. Plus de trente-neuf millions de personnes étaient appelées aux urnes pour désigner le successeur de Joseph Kabila. Le nom du vainqueur était attendu pour le 6 janvier mais la publication des résultats provisoires du scrutin pourrait être ajournée.
Luis Tato / AFP

Deux femmes vérifient la liste de vote dans une école de Kinshasa le 30 décembre 2018, lors des élections générales en République démocratique du Congo. Après deux ans de retard, de répression et de troubles politiques, la RDC a voté le 30 décembre à l'élection présidentielle. Plus de trente-neuf millions de personnes étaient appelées aux urnes pour désigner le successeur de Joseph Kabila. Le nom du vainqueur était attendu pour le 6 janvier mais la publication des résultats provisoires du scrutin pourrait être ajournée.

Un groupe de migrants d'Amérique centrale cherche un endroit pour franchir la barrière frontalière américano-mexicaine de Tijuana, dans l'État de Baja California, au Mexique, le 30 décembre 2018. Donald Trump veut ériger un mur à la frontière avec le Mexique mais ses adversaires Démocrates refusent catégoriquement de le financer. Ce bras de fer a entraîné un «shutdown», un blocage budgétaire dû à une absence de consensus politique entre Républicains et Démocrates. En conséquence, 25% des administrations fédérales ne sont plus financées depuis le 22 décembre à minuit. La nouvelle majorité Démocrate à la Chambre des représentants a voté, jeudi 3 janvier, deux mesures pour sortir de l'impasse.
Guillermo Arias / AFP

Un groupe de migrants d'Amérique centrale cherche un endroit pour franchir la barrière frontalière américano-mexicaine de Tijuana, dans l'État de Baja California, au Mexique, le 30 décembre 2018. Donald Trump veut ériger un mur à la frontière avec le Mexique mais ses adversaires Démocrates refusent catégoriquement de le financer. Ce bras de fer a entraîné un «shutdown», un blocage budgétaire dû à une absence de consensus politique entre Républicains et Démocrates. En conséquence, 25% des administrations fédérales ne sont plus financées depuis le 22 décembre à minuit. La nouvelle majorité Démocrate à la Chambre des représentants a voté, jeudi 3 janvier, deux mesures pour sortir de l'impasse.

Des personnes prennent des photos avec leurs téléphones portables de feux d'artifices tirés depuis l'Arc de Triomphe sur les Champs-Élysées le soir de la Saint-Sylvestre, à Paris, le 1er janvier 2019. Au moins 250.000 personnes s'étaient réunies pour profiter du feu d'artifice et du spectacle de son et lumière autour du thème «fraternité», organisés en dépit du projet de manifestations des «gilets jaunes». À Paris, 12.000 policiers ont été mobilisés ainsi que 6.000 gendarmes, militaires, pompiers et secouristes pour encadrer ces festivités.
Lucas Barioulet / AFP

Des personnes prennent des photos avec leurs téléphones portables de feux d'artifices tirés depuis l'Arc de Triomphe sur les Champs-Élysées le soir de la Saint-Sylvestre, à Paris, le 1er janvier 2019. Au moins 250.000 personnes s'étaient réunies pour profiter du feu d'artifice et du spectacle de son et lumière autour du thème «fraternité», organisés en dépit du projet de manifestations des «gilets jaunes». À Paris, 12.000 policiers ont été mobilisés ainsi que 6.000 gendarmes, militaires, pompiers et secouristes pour encadrer ces festivités.

Le convoi présidentiel dirigé par le nouveau chef d'État brésilien d'extrême droite Jair Bolsonaro (à gauche) et son épouse Michelle Bolsonaro se rend au Congrès national pour la cérémonie d'investiture, à Brasilia le 1er janvier 2019. Bolsonaro prend ses fonctions avec la promesse de changer radicalement la voie empruntée par le plus grand pays d'Amérique latine en mettant fin à des décennies de politique de centre-gauche.
Carl De Souza / AFP

Le convoi présidentiel dirigé par le nouveau chef d'État brésilien d'extrême droite Jair Bolsonaro (à gauche) et son épouse Michelle Bolsonaro se rend au Congrès national pour la cérémonie d'investiture, à Brasilia le 1er janvier 2019. Bolsonaro prend ses fonctions avec la promesse de changer radicalement la voie empruntée par le plus grand pays d'Amérique latine en mettant fin à des décennies de politique de centre-gauche.

La Démocrate Nancy Pelosi, première opposante de Donald Trump, vient d'être élue présidente de la Chambre des représentants et arrive lors de la séance d'ouverture du 116e Congrès au Capitol Hill, le 3 janvier 2019 à Washington, DC. Elle avait déjà occupé ce poste entre 2007 et 2010.
Brendan Smialowski / AFP

La Démocrate Nancy Pelosi, première opposante de Donald Trump, vient d'être élue présidente de la Chambre des représentants et arrive lors de la séance d'ouverture du 116e Congrès au Capitol Hill, le 3 janvier 2019 à Washington, DC. Elle avait déjà occupé ce poste entre 2007 et 2010.

Des danseuses participent au défilé «Canto a la Tierra» le 3 janvier 2019, lors du carnaval des Noirs et des Blancs à Pasto, en Colombie, la plus grande fête du sud-ouest du pays. Plus de 10.000 artistes, artisans et fêtards participent à ce carnaval qui tire ses origines d'un mélange d'expressions culturelles andines, amazoniennes et pacifiques. Il est célébré chaque année du 2 au 6 janvier dans la ville de Pasto et figure sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l'Unesco.
Juan Barreto / AFP

Des danseuses participent au défilé «Canto a la Tierra» le 3 janvier 2019, lors du carnaval des Noirs et des Blancs à Pasto, en Colombie, la plus grande fête du sud-ouest du pays. Plus de 10.000 artistes, artisans et fêtards participent à ce carnaval qui tire ses origines d'un mélange d'expressions culturelles andines, amazoniennes et pacifiques. Il est célébré chaque année du 2 au 6 janvier dans la ville de Pasto et figure sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l'Unesco.

Le 28 octobre 2018, une décision de la Cour suprême a fait tomber l'interdiction pour les femmes de 10 à 50 ans de pénétrer dans le temple Sabarimala, dans l'État du Kerala. De nombreuses manifestations d'extrémistes ont empêché la mise en oeuvre de cette décision. Le 1er janvier, des femmes ont formé une chaîne de 620 km pour obtenir l'accès à l'un des temples les plus sacrés du pays. Le lendemain deux femmes y entraient sous protection policière provoquant de nouvelles manifestations, comme celle visible sur cette photo prise à Palakkad, dans le sud de l'État du Kerala.
STR / AFP

Le 28 octobre 2018, une décision de la Cour suprême a fait tomber l'interdiction pour les femmes de 10 à 50 ans de pénétrer dans le temple Sabarimala, dans l'État du Kerala. De nombreuses manifestations d'extrémistes ont empêché la mise en oeuvre de cette décision. Le 1er janvier, des femmes ont formé une chaîne de 620 km pour obtenir l'accès à l'un des temples les plus sacrés du pays. Le lendemain deux femmes y entraient sous protection policière provoquant de nouvelles manifestations, comme celle visible sur cette photo prise à Palakkad, dans le sud de l'État du Kerala.

Fanny Arlandis

Fanny Arlandis Journaliste à Beyrouth (Liban). Elle écrit principalement sur la photographie et le Moyen-Orient.

Une semaine dans le monde en 7 photos
Grand Format

Une semaine dans le monde en 7 photos

La Grande Motte, icône des sixties
Grand Format

La Grande Motte, icône des sixties

Newsletters