Rugby: du jeu et des hommes
Sports

Rugby: du jeu et des hommes

La deuxième édition du festival Sportfolio se tient du 4 au 21 juin à Narbonne. Seize expositions gratuites mettent à l'honneur la photographie de sport. Cette année, l'exposition «Du jeu et des hommes», en écho au livre éponyme paru l'année dernière, rend hommage à Michel Burot, créateur du magazine Attitude Rugby.

 

«Le rugby est pour moi un prétexte pour parler de choses ou d’hommes qui vivent à un moment selon des choix ou des contraintes donnés, expliquait-il en 2006 dans une interview. Je me sens un peu comme un journaliste qui documenterait une époque, des hommes et des usages. Il se trouve que mes sujets sont des hommes dont le boulot est de jouer au rugby.»


	Franck Tournaire ramasse un ballon dans la forêt lors de l'entraînement de l'équipe de France - château Ricard, Clairefontaine | Photographe de mode, de publicité et de sport, Michel Birot est décédé d'un cancer en décembre 2013. 
Michel Birot/Attitude Rugby

Franck Tournaire ramasse un ballon dans la forêt lors de l'entraînement de l'équipe de France - château Ricard, Clairefontaine | Photographe de mode, de publicité et de sport, Michel Birot est décédé d'un cancer en décembre 2013. 


	Traditionnelle «party» de l'équipe de Cambridge, Varsity Match Oxford / Cambridge, décembre 1999 | La carrière de ce photographe avait commencé en 1974 au Figaro Magazine.
Michel Birot/Attitude Rugby

Traditionnelle «party» de l'équipe de Cambridge, Varsity Match Oxford / Cambridge, décembre 1999 | La carrière de ce photographe avait commencé en 1974 au Figaro Magazine.


	Tournée d'automne, Angleterre / Afrique du Sud, novembre 1999 | Il travaille ensuite pour Réalités, Dépêche Mode, Biba, 20 ans puis Libération.
Michel Birot/Attitude Rugby

Tournée d'automne, Angleterre / Afrique du Sud, novembre 1999 | Il travaille ensuite pour Réalités, Dépêche Mode, Biba, 20 ans puis Libération.


	Préparatifs de la cérémonie d'ouverture de la Coupe du monde 1995, Afrique du Sud | Pour Libération, il couvre la Coupe du monde de 1995 en Afrique du Sud ainsi que plusieurs tournois.
Michel Birot/Attitude Rugby

Préparatifs de la cérémonie d'ouverture de la Coupe du monde 1995, Afrique du Sud | Pour Libération, il couvre la Coupe du monde de 1995 en Afrique du Sud ainsi que plusieurs tournois.


	Joueurs dans le couloir avant le match de la finale du Championnat de France 4e Série Torreilles / Colombier, juin 2000 | En 1998, il crée avec Philippe Rochette, de Libération, le magazine Attitude Rugby.
Michel Birot/Attitude Rugby

Joueurs dans le couloir avant le match de la finale du Championnat de France 4e Série Torreilles / Colombier, juin 2000 | En 1998, il crée avec Philippe Rochette, de Libération, le magazine Attitude Rugby.


	Pique-nique d'avant-match sur le parking de Twickenham, Tournoi des Six Nations | Ce trimestriel en format A2 consacré au rugby est exclusivement composé de photographies en noir et blanc.
Michel Birot/Attitude Rugby

Pique-nique d'avant-match sur le parking de Twickenham, Tournoi des Six Nations | Ce trimestriel en format A2 consacré au rugby est exclusivement composé de photographies en noir et blanc.


	Dimitri Szarzewski dans les bras de Yannick Nyanga à la suite des hymnes, test match France / Afrique du Sud (26-10), au Stade de France, le 26 novembre 2005 | «Il y eut d'abord un désir de photographes. Seulement du noir et blanc car lui seul est signe de la photo, lui seul se démarque du flot d'images qui se consomment sans modération et débordent instinctivement», pouvait-on lire dans l'éditorial du premier numéro.
Michel Birot/Attitude Rugby

Dimitri Szarzewski dans les bras de Yannick Nyanga à la suite des hymnes, test match France / Afrique du Sud (26-10), au Stade de France, le 26 novembre 2005 | «Il y eut d'abord un désir de photographes. Seulement du noir et blanc car lui seul est signe de la photo, lui seul se démarque du flot d'images qui se consomment sans modération et débordent instinctivement», pouvait-on lire dans l'éditorial du premier numéro.


	Joie de Serge Betsen et Jean-Michel Gonzales, finale du Championnat de France de rugby au Stade de France: Biarritz Olympique / SU Agen (25-22), le 8 juin 2002 | En 2004, il publiait Rugby vestiaires (éditions Mango). 

	 
Michel Birot/Attitude Rugby

Joie de Serge Betsen et Jean-Michel Gonzales, finale du Championnat de France de rugby au Stade de France: Biarritz Olympique / SU Agen (25-22), le 8 juin 2002 | En 2004, il publiait Rugby vestiaires (éditions Mango). 

 

	Championnat de France de rugby au Stade Aguilera de Biarritz: Biarritz Olympique / Stade Toulousain (22-15), le 15 mars 2003 | L'année suivante, le format du magazine se rétrécit.
Michel Birot/Attitude Rugby
Championnat de France de rugby au Stade Aguilera de Biarritz: Biarritz Olympique / Stade Toulousain (22-15), le 15 mars 2003 | L'année suivante, le format du magazine se rétrécit.

	Imanol Harinordoquy avec le bouclier de Brennus, finale du Championnat de France de rugby au Stade de France: Biarritz Olympique / Stade français, le 11 juin 2005 | La revue se diversifie et s'intéresse peu à peu à la voile et au golf.
Michel Birot/Attitude Rugby

Imanol Harinordoquy avec le bouclier de Brennus, finale du Championnat de France de rugby au Stade de France: Biarritz Olympique / Stade français, le 11 juin 2005 | La revue se diversifie et s'intéresse peu à peu à la voile et au golf.


	Mêlée lors de la finale CA Brive / Section Palois au stade Charléty à Paris, février 1996 | Le magazine devient ensuite mensuel et adopte un format plus classique. 
Michel Birot/Attitude Rugby

Mêlée lors de la finale CA Brive / Section Palois au stade Charléty à Paris, février 1996 | Le magazine devient ensuite mensuel et adopte un format plus classique. 


	Tribunes en ruines, stade de Sauclières, septembre 2006 | Il passe également à la couleur. 
Michel Birot/Attitude Rugby

Tribunes en ruines, stade de Sauclières, septembre 2006 | Il passe également à la couleur. 


	Terrain de rugby de Mulifanua, Samoa | Dans une interview donnée en 2006, Michel Birot s'est exprimé sur ses choix: «Je suis photographe à l’origine, et je me souviens ne pas toujours m’être retrouvé bien servi dans la presse, ou alors bien servi mais mal payé, d’où l’envie d’un magazine. Nous sommes partis de rien, avec juste deux tabourets, et nous avons tout de suite été aussi bien remarqués qu’accueillis, de là un décollage assez facile.»
Michel Birot/Attitude Rugby

Terrain de rugby de Mulifanua, Samoa | Dans une interview donnée en 2006, Michel Birot s'est exprimé sur ses choix: «Je suis photographe à l’origine, et je me souviens ne pas toujours m’être retrouvé bien servi dans la presse, ou alors bien servi mais mal payé, d’où l’envie d’un magazine. Nous sommes partis de rien, avec juste deux tabourets, et nous avons tout de suite été aussi bien remarqués qu’accueillis, de là un décollage assez facile.»


	Joie de Nick Mallett et Fabien Galthie, finale du Championnat de France au Stade de France: Stade français / Stade toulousain (32-18), le 7 juin 2003 | «J’aime aussi le noir et blanc pour cette qualité qu’il a de dire d’emblée qu’il est une photographie: on ne peut pas dire “ah tiens c’est beau comme un tableau” ou “c’est joli comme un poster” en voyant une image en noir et blanc, il n’y a pas d’ambiguïté. La couleur est pour moi trop compliquée parce qu’on est immédiatement confronté à des problèmes différents de ma culture et souvent à des contraintes techniques, liées à l’impression. Le noir et blanc donne du sens et intellectualise un peu l’image, tandis que je ne trouve plus, hormis la couleur en soi, de sens aux images en couleur.»
Michel Birot/Attitude Rugby

Joie de Nick Mallett et Fabien Galthie, finale du Championnat de France au Stade de France: Stade français / Stade toulousain (32-18), le 7 juin 2003 | «J’aime aussi le noir et blanc pour cette qualité qu’il a de dire d’emblée qu’il est une photographie: on ne peut pas dire “ah tiens c’est beau comme un tableau” ou “c’est joli comme un poster” en voyant une image en noir et blanc, il n’y a pas d’ambiguïté. La couleur est pour moi trop compliquée parce qu’on est immédiatement confronté à des problèmes différents de ma culture et souvent à des contraintes techniques, liées à l’impression. Le noir et blanc donne du sens et intellectualise un peu l’image, tandis que je ne trouve plus, hormis la couleur en soi, de sens aux images en couleur.»


	Un séminariste gonfle un ballon de rugby dans un vestiaire. Entraînement de l'équipe du couvent des Dominicains, au stade de Pech David (Toulouse), le 15 novembre 2002.
Michel Birot/Attitude Rugby

Un séminariste gonfle un ballon de rugby dans un vestiaire. Entraînement de l'équipe du couvent des Dominicains, au stade de Pech David (Toulouse), le 15 novembre 2002.

Fanny Arlandis

Fanny Arlandis Journaliste à Beyrouth (Liban). Elle écrit principalement sur la photographie et le Moyen-Orient.

Le jour où ma mère a rapporté des bananes de son voyage à l'Ouest
Grand Format

Le jour où ma mère a rapporté des bananes de son voyage à l'Ouest

Une semaine dans le monde en 7 photos
Grand Format

Une semaine dans le monde en 7 photos

Newsletters