Voici des robes en forme de maison

Le projet de Robin Lasser et d'Adrienne Pao est né d'un débat il y a plus de 10 ans: serait-il possible de porter sur notre dos chaque chose nécessaire dans nos vies –des vêtements, un abris et de la nourriture? Le concept d'«architecture portable» et les performances qui en découlent cherchent à «connecter nos corps au paysage et interroger la justice sociale et environnementale.»

Ms. Homeland Security: Illegal Entry Dress Tent, beneath the California-Mexico border fence, 2005.

 

Robin Lasser: «Mme sécurité nationale est ma préférée. C’est la tente de l’entrée illégale. J’ai grandi à San Diego, une ville frontalière entre le Mexique et les États-Unis. Installée près de cette frontière, Mme sécurité nationale est habillée d’un treillis militaire tout en ayant la peau de ses bras découverte. J’y vois un message à la fois militant et décalé. Cette robe est une "gardienne", au sens figuré comme littéral du terme. Les gens sont invités à entrer sous la robe et ainsi franchir une frontière entre l’espace public et l’espace privé. À l’intérieur se trouve un lit de camp, et la personne est encouragée à écrire sur la toile et à réfléchir à son propre rapport aux questions frontalières.»

Ms. Homeland Security: Illegal Entry Dress Tent, beneath the California-Mexico border fence, 2005.

 

Robin Lasser: «Mme sécurité nationale est ma préférée. C’est la tente de l’entrée illégale. J’ai grandi à San Diego, une ville frontalière entre le Mexique et les États-Unis. Installée près de cette frontière, Mme sécurité nationale est habillée d’un treillis militaire tout en ayant la peau de ses bras découverte. J’y vois un message à la fois militant et décalé. Cette robe est une "gardienne", au sens figuré comme littéral du terme. Les gens sont invités à entrer sous la robe et ainsi franchir une frontière entre l’espace public et l’espace privé. À l’intérieur se trouve un lit de camp, et la personne est encouragée à écrire sur la toile et à réfléchir à son propre rapport aux questions frontalières.»

Ice Queen: Glacial Retreat Dress Tent, Mt. Shasta, California, 2008.

 

Robin Lasser: «Prenons un autre exemple: la reine de glace. Nous avons pris cette photo près du Mont Shasta en Californie. Pour nous, les glaciers sont les baromètres les plus visibles du changement climatique. La robe est confectionnée comme une station météorologique et un laboratoire de recherche. Elle offre un espace pour réfléchir à la terre, au changement climatique et aux glaciers. Quand les visiteurs entrent dedans, ils entendent un chœur de grillons car ces insectes constituent un thermomètre naturel.  Si on compte les battements de leurs ailes minuscules, on connaît la température qu’il fait. A l’intérieur de la tente, les sons des grillons varient et on entend par dessus des rapports météo dans la langue du pays dans lequel est installée la robe. Dans le ballon que ma nièce tient se trouve une petite caméra sans fil qui transmet des données sur l’environnement à l’intérieur de la tente.» 

Ice Queen: Glacial Retreat Dress Tent, Mt. Shasta, California, 2008.

 

Robin Lasser: «Prenons un autre exemple: la reine de glace. Nous avons pris cette photo près du Mont Shasta en Californie. Pour nous, les glaciers sont les baromètres les plus visibles du changement climatique. La robe est confectionnée comme une station météorologique et un laboratoire de recherche. Elle offre un espace pour réfléchir à la terre, au changement climatique et aux glaciers. Quand les visiteurs entrent dedans, ils entendent un chœur de grillons car ces insectes constituent un thermomètre naturel.  Si on compte les battements de leurs ailes minuscules, on connaît la température qu’il fait. A l’intérieur de la tente, les sons des grillons varient et on entend par dessus des rapports météo dans la langue du pays dans lequel est installée la robe. Dans le ballon que ma nièce tient se trouve une petite caméra sans fil qui transmet des données sur l’environnement à l’intérieur de la tente.» 

Salty Water: South Bay Salt Flats Dress Tent, near Redwood City, California, 2010.

 

Adrienne Pao: «Cette tente-là célèbre une victoire environnementale: la restauration des étangs salés artificiels dans les zones humides de la rive. La tente est un marqueur de cette importante transition vers leur état d’origine. Quand elle est installée comme un musée, la tente devient un douche qui utilise l’eau recyclée stockée dans un "étang" à la base de la douche. Les visiteurs entendent des voix préenregistrées, un "chant sous la douche" qui parle des questions de l’utilisation contemporaine de l’eau.»

Salty Water: South Bay Salt Flats Dress Tent, near Redwood City, California, 2010.

 

Adrienne Pao: «Cette tente-là célèbre une victoire environnementale: la restauration des étangs salés artificiels dans les zones humides de la rive. La tente est un marqueur de cette importante transition vers leur état d’origine. Quand elle est installée comme un musée, la tente devient un douche qui utilise l’eau recyclée stockée dans un "étang" à la base de la douche. Les visiteurs entendent des voix préenregistrées, un "chant sous la douche" qui parle des questions de l’utilisation contemporaine de l’eau.»

Bound to Leisure Dress Tent, Ho’omaluhia Botanical Garden, Oahu, Hawaii, 2005.

 

Adrienne Pao: «Pendant que nous réalisions ce travail, je m’intéressais aux artistes qui questionnaient les formes féminines avec des attributs absurdes et curieux. Je travaillais aussi sur l’auto-portrait et sur ma propre relation familiale avec Hawaï. La robe Muumuu a été notre première idée. Il s'agit d'un vêtement apporté par les missionnaires pour couvrir les femmes hawaïennes et on s’est alors imaginé un énorme objet dans lequel on pourrait rentrer et sortir. L’idée est venue de faire des photos à la plage Kailua à Oahu.» 

Bound to Leisure Dress Tent, Ho’omaluhia Botanical Garden, Oahu, Hawaii, 2005.

 

Adrienne Pao: «Pendant que nous réalisions ce travail, je m’intéressais aux artistes qui questionnaient les formes féminines avec des attributs absurdes et curieux. Je travaillais aussi sur l’auto-portrait et sur ma propre relation familiale avec Hawaï. La robe Muumuu a été notre première idée. Il s'agit d'un vêtement apporté par les missionnaires pour couvrir les femmes hawaïennes et on s’est alors imaginé un énorme objet dans lequel on pourrait rentrer et sortir. L’idée est venue de faire des photos à la plage Kailua à Oahu.» 

Greenhouse Dress Tent, Richmond, California, 2007.

 

Adrienne Pao: «À mesure que le projet grandissait, nous avons engagé de plus en plus de personnes dans notre équipe de travail –des couturiers, des fabricants, des illustrateurs etc. Cela fait plus de dix ans que nous travaillons sur ce projet, mais il faut compter toute la période de conceptualisation, de design, de construction puis de prises de vue.»

Greenhouse Dress Tent, Richmond, California, 2007.

 

Adrienne Pao: «À mesure que le projet grandissait, nous avons engagé de plus en plus de personnes dans notre équipe de travail –des couturiers, des fabricants, des illustrateurs etc. Cela fait plus de dix ans que nous travaillons sur ce projet, mais il faut compter toute la période de conceptualisation, de design, de construction puis de prises de vue.»

Ms.Yekaterinburg: Camera Obscura Dress Tent, Yekaterinburg, Russia, 2011.

 

Robin Lasser: «Notre processus de création varie pour chaque robe. Parfois nous avons des commandes pour créer une robe dans un endroit précis ou pour un événement. Par exemple nous avons reçu une commande du Département d’État américain pour créer la tente pour la Russie. Nous étions invitées à participer à l’échange interculturel entre deux villes jumelles: Yekaterinburg (Russie) et San Jose (États-Unis). Nous sommes allées à Yekaterinburg lors d’une célébration de la Russie pour ses vétérans de la seconde guerre mondiale alors nous avons construit le vêtement de la tente comme un uniforme de l’armée russe.»

Ms.Yekaterinburg: Camera Obscura Dress Tent, Yekaterinburg, Russia, 2011.

 

Robin Lasser: «Notre processus de création varie pour chaque robe. Parfois nous avons des commandes pour créer une robe dans un endroit précis ou pour un événement. Par exemple nous avons reçu une commande du Département d’État américain pour créer la tente pour la Russie. Nous étions invitées à participer à l’échange interculturel entre deux villes jumelles: Yekaterinburg (Russie) et San Jose (États-Unis). Nous sommes allées à Yekaterinburg lors d’une célébration de la Russie pour ses vétérans de la seconde guerre mondiale alors nous avons construit le vêtement de la tente comme un uniforme de l’armée russe.»

Edible Garden Dress Tent, Montalvo Arts Center, Saratoga, California, 2011.

 

Robin Lasser: «Cette robe aussi a été une commande, cette fois-ci pour une résidence d’artistes à Saratoga, en Californie. Nous avions trois mois pour trouver une robe qui reflétait l’esprit du lieu. Nous avons basé l’architecture de la robe sur les arches de la petite villa historique et la robe fonctionne comme un jardin. Sur les côtés du vêtement des légumes grandissent et le chef de la résidence qui fait les salades pour les artistes utilise ces plantations. Cette tente est semi-permanente depuis trois ans. Les visiteurs sont invités à se rendre à l’intérieur d’où on entend les chants des oiseaux.»

Edible Garden Dress Tent, Montalvo Arts Center, Saratoga, California, 2011.

 

Robin Lasser: «Cette robe aussi a été une commande, cette fois-ci pour une résidence d’artistes à Saratoga, en Californie. Nous avions trois mois pour trouver une robe qui reflétait l’esprit du lieu. Nous avons basé l’architecture de la robe sur les arches de la petite villa historique et la robe fonctionne comme un jardin. Sur les côtés du vêtement des légumes grandissent et le chef de la résidence qui fait les salades pour les artistes utilise ces plantations. Cette tente est semi-permanente depuis trois ans. Les visiteurs sont invités à se rendre à l’intérieur d’où on entend les chants des oiseaux.»

Lava Tube Top Dress Tent, Kilauea Crater, Hawaii, 2004.

 

Adrienne Pao: «Nos séances photo sont toujours des défis –la chaleur, le vent, le potentiel effondrement. Le processus de construction est aussi très lent. Nous travaillons de trois mois à un an pour faire une tente. Nous observons le lieu dans lequel nous souhaitons faire la photo, et la prise de vues elle-même dure au minimum un jour complet. Nous utlisons un Mamiya RB67 pour la plupart des photographies de la série. C’est un énorme appareil.»

Lava Tube Top Dress Tent, Kilauea Crater, Hawaii, 2004.

 

Adrienne Pao: «Nos séances photo sont toujours des défis –la chaleur, le vent, le potentiel effondrement. Le processus de construction est aussi très lent. Nous travaillons de trois mois à un an pour faire une tente. Nous observons le lieu dans lequel nous souhaitons faire la photo, et la prise de vues elle-même dure au minimum un jour complet. Nous utlisons un Mamiya RB67 pour la plupart des photographies de la série. C’est un énorme appareil.»

Dirty Towel Dress Tent, Santa Cruz, California, 2005.

 

Adrienne Pao: «Ce qui m’étonne toujours c’est que des gens de tous âges peuvent s’émerveiller devant ce travail qui convoque l’imagination. J’espère que les spectateurs vont y voir la mode des temps passé et présent ainsi que les rôles des femmes qui se transforment par rapport à la mode. Comment nos vêtements peuvent-ils représenter notre position dans la société? J’espère que ce travail encourage les gens à se poser des questions pertinentes sur ces paysages et nos rôles en leur sein.»

Dirty Towel Dress Tent, Santa Cruz, California, 2005.

 

Adrienne Pao: «Ce qui m’étonne toujours c’est que des gens de tous âges peuvent s’émerveiller devant ce travail qui convoque l’imagination. J’espère que les spectateurs vont y voir la mode des temps passé et présent ainsi que les rôles des femmes qui se transforment par rapport à la mode. Comment nos vêtements peuvent-ils représenter notre position dans la société? J’espère que ce travail encourage les gens à se poser des questions pertinentes sur ces paysages et nos rôles en leur sein.»

Plus de Grand Format

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte