Les reptiles les plus venimeux au monde
Sciences

Les reptiles les plus venimeux au monde

«Je parcours le monde afin de trouver et de voir les reptiles et les amphibiens les plus étranges, les plus venimeux et les plus beaux», raconte le photographe Matthijs Kuijpers. Son projet de livre, intitulé Cold Instinct, a pour but de représenter une vaste variété d'animaux provenant des profondeurs des jungles les plus intrépides aux déserts les plus arides. «Certaines des espèces présentées sont extrêmement rares ou n'ont pas encore été découvertes et cataloguées», explique-t-il. Une campagne de crowdfunding a été lancée.

«J'ai commencé à photographier des animaux sauvages à l’âge de 18 ans, dont des reptiles. J’ai grandi et 28 ans plus tard, j'ai une très grande collection de photographies de reptiles et d'amphibiens. Cette photo montre un Zonure ou Cordyle cataphracte. C'est une espèce de lézard fortement protégée par une armure dont le comportement est unique: lorsqu'il est menacé, il se roule en boule. Ils vivent en groupes et ne se trouvent que dans une petite partie de l'Afrique du Sud.»
Ouroborus cataphractus. | Matthijs Kuijpers

«J'ai commencé à photographier des animaux sauvages à l’âge de 18 ans, dont des reptiles. J’ai grandi et 28 ans plus tard, j'ai une très grande collection de photographies de reptiles et d'amphibiens. Cette photo montre un Zonure ou Cordyle cataphracte. C'est une espèce de lézard fortement protégée par une armure dont le comportement est unique: lorsqu'il est menacé, il se roule en boule. Ils vivent en groupes et ne se trouvent que dans une petite partie de l'Afrique du Sud.»

«J'ai eu mon premier serpent à 10 ans et je suis devenu complètement accro de ces animaux. À 16 ans, ma chambre en était pleine. À 18 ans, je suis parti pour Madagascar et j'ai vu beaucoup de reptiles et d'amphibiens dans la nature. J'ai commencé à les photographier et je n'ai jamais cessé depuis. Sur cette photo ,on voit un Ahaetulla mysterizans. C'est une espèce de serpent actif de jour qui chasse à vue, d'où ses grands yeux. Ils sont très longs et minces et j'aime vraiment cette image pour la façon avec laquelle il me regarde.»
Ahaetulla mysterizans. | Matthijs Kuijpers

«J'ai eu mon premier serpent à 10 ans et je suis devenu complètement accro de ces animaux. À 16 ans, ma chambre en était pleine. À 18 ans, je suis parti pour Madagascar et j'ai vu beaucoup de reptiles et d'amphibiens dans la nature. J'ai commencé à les photographier et je n'ai jamais cessé depuis. Sur cette photo ,on voit un Ahaetulla mysterizans. C'est une espèce de serpent actif de jour qui chasse à vue, d'où ses grands yeux. Ils sont très longs et minces et j'aime vraiment cette image pour la façon avec laquelle il me regarde.»

«Je parcours le monde afin de trouver et de voir les reptiles et les amphibiens les plus étranges, les plus venimeux et les plus beaux. En raison du rythme incroyable avec lequel le monde évolue et de la disparition de la faune, le défi est de taille. Véritable dragon de notre époque, le Lanthanotus borneensis a été redécouvert il y a quelques années. Ce sont des animaux uniques qui sont fortement menacés par la déforestation en cours sur l'île où ils vivent, Bornéo.»
Lanthanotus borneensis. | Matthijs Kuijpers

«Je parcours le monde afin de trouver et de voir les reptiles et les amphibiens les plus étranges, les plus venimeux et les plus beaux. En raison du rythme incroyable avec lequel le monde évolue et de la disparition de la faune, le défi est de taille. Véritable dragon de notre époque, le Lanthanotus borneensis a été redécouvert il y a quelques années. Ce sont des animaux uniques qui sont fortement menacés par la déforestation en cours sur l'île où ils vivent, Bornéo.»

«Je vois une photo d’un reptile, je lis un article scientifique sur un animal récemment découvert ou un très vieux livre, ou j’apprends son existence par Google, et j’essaie de le trouver par moi-même. Le Chalcides sexlineatus est une espèce de lézard fouisseur (ce qui signifie qu’il vit sous terre) que l'on ne voit que très rarement et que l'on ne trouve que sur l'île de Tenerife, qui fait partie des Canaries. J'adore les couleurs et la brillance qu'il arbore.»
Chalcides sexlineatus. | Matthijs Kuijpers

«Je vois une photo d’un reptile, je lis un article scientifique sur un animal récemment découvert ou un très vieux livre, ou j’apprends son existence par Google, et j’essaie de le trouver par moi-même. Le Chalcides sexlineatus est une espèce de lézard fouisseur (ce qui signifie qu’il vit sous terre) que l'on ne voit que très rarement et que l'on ne trouve que sur l'île de Tenerife, qui fait partie des Canaries. J'adore les couleurs et la brillance qu'il arbore.»

«J'ai deux configurations différentes pour les prises de vue. Une pour les voyages extrêmes, au milieu d’une forêt pluviale, d’un dessert ou autre, composé de plusieurs flashes de reporter (Nikon SB-5000), de mon équipement photo et d’un vêtement noir, avec lequel je photographie environ 50% de mes photos. L’autre moitié a été photographiée avec plusieurs flashs de studio dans des zoos, des collections privées ou des centres de reproduction dans le monde entier. Le Laemanctus serratus est un prédateur qui agit en embuscade et se déplace lentement. On le trouve dans les cimes des arbres d'Amérique centrale.»
Laemanctus serratus. | Matthijs Kuijpers

«J'ai deux configurations différentes pour les prises de vue. Une pour les voyages extrêmes, au milieu d’une forêt pluviale, d’un dessert ou autre, composé de plusieurs flashes de reporter (Nikon SB-5000), de mon équipement photo et d’un vêtement noir, avec lequel je photographie environ 50% de mes photos. L’autre moitié a été photographiée avec plusieurs flashs de studio dans des zoos, des collections privées ou des centres de reproduction dans le monde entier. Le Laemanctus serratus est un prédateur qui agit en embuscade et se déplace lentement. On le trouve dans les cimes des arbres d'Amérique centrale.»

«Les difficultés sont très nombreuses dans un tel travail. Les voyages ont lieu dans certaines des régions les plus isolées du monde, à l'intérieur des terres, en Papouasie-Nouvelle-Guinée, dans des montagnes reculées du Suriname près de mines d’or illégales (et avec des mineurs armés), à Madagascar proches de là où des gangs sévissent, en Afrique du Sud, en Ouganda, en République Démocratique du Congo où sont présentes des maladies et des groupes armés, des animaux sauvages, des moustiques etc. Sans parler du fait que photographier les serpents les plus venimeux au monde est extrêmement dangereux et ne peut être couvert par aucune assurance. Le cobra égyptien est une espèce de serpent spectaculaire et hautement venimeuse, endémique de certaines régions du Maroc.»
Naja legionis. | Matthijs Kuijpers

«Les difficultés sont très nombreuses dans un tel travail. Les voyages ont lieu dans certaines des régions les plus isolées du monde, à l'intérieur des terres, en Papouasie-Nouvelle-Guinée, dans des montagnes reculées du Suriname près de mines d’or illégales (et avec des mineurs armés), à Madagascar proches de là où des gangs sévissent, en Afrique du Sud, en Ouganda, en République Démocratique du Congo où sont présentes des maladies et des groupes armés, des animaux sauvages, des moustiques etc. Sans parler du fait que photographier les serpents les plus venimeux au monde est extrêmement dangereux et ne peut être couvert par aucune assurance. Le cobra égyptien est une espèce de serpent spectaculaire et hautement venimeuse, endémique de certaines régions du Maroc.»

«Le Mamba vert de l'Ouest ou Mamba vert de Guinée est l'une des espèces de serpents les plus grandes, les plus rapides, les plus intelligentes et les plus venimeuses.»
Dendroaspis viridis. | Matthijs Kuijpers 

«Le Mamba vert de l'Ouest ou Mamba vert de Guinée est l'une des espèces de serpents les plus grandes, les plus rapides, les plus intelligentes et les plus venimeuses.»

«La Dendrobate bleue est une espèce très menacée qui se trouve dans quelques forêts tropicales de la région frontalière entre le Suriname et le Brésil. Elle possède certaines couleurs les plus spectaculaires de toutes les grenouilles.»
Dendrobates tinctorius azureus. | Matthijs Kuijpers

«La Dendrobate bleue est une espèce très menacée qui se trouve dans quelques forêts tropicales de la région frontalière entre le Suriname et le Brésil. Elle possède certaines couleurs les plus spectaculaires de toutes les grenouilles.»

«L'Uracentron azureum est unique et il n'existe presque aucune photo de cet animal. Il habite la cime des arbres et vit très haut dans la forêt amazonienne en Amérique du Sud. Ce sont de gros mangeurs de termites et leurs couleurs sont spectaculaires.»
Uracentron azureum. | Matthijs Kuijpers

«L'Uracentron azureum est unique et il n'existe presque aucune photo de cet animal. Il habite la cime des arbres et vit très haut dans la forêt amazonienne en Amérique du Sud. Ce sont de gros mangeurs de termites et leurs couleurs sont spectaculaires.»

«L'Uroplatus phantasticus est une merveille d'adaptation. La queue ressemble à une feuille morte et elle est invisible entre les feuilles de la forêt tropicale. Il est tristement très en danger en raison de la déforestation à Madagascar.»
Uroplatus phantasticus. | Matthijs Kuijpers

«L'Uroplatus phantasticus est une merveille d'adaptation. La queue ressemble à une feuille morte et elle est invisible entre les feuilles de la forêt tropicale. Il est tristement très en danger en raison de la déforestation à Madagascar.»

Fanny Arlandis

Fanny Arlandis Journaliste à Beyrouth (Liban). Elle écrit principalement sur la photographie et le Moyen-Orient.

Le Luberon de Willy Ronis
Grand Format

Le Luberon de Willy Ronis

Une semaine dans le monde en 7 photos
Grand Format

Une semaine dans le monde en 7 photos

Newsletters