Partager cet article

Ces paysages parfaits pour Instagram, c'est à la pollution qu'on les doit

Une semaine après le début du «plus intense et plus long épisode hivernal de pollution depuis au moins dix ans, selon Airparif», la région parisienne va pouvoir recommencer à respirer. Airparif assure en effet que le pic doit s'achever ce vendredi 9 décembre, dans l'après-midi. Mais si cet épisode est catastrophique pour notre santé, et l'environnement, il a néanmoins permis l'apparition de quelques photos splendides, montrant la différence nettre entre une zone polluée, et une qui ne l'est pas. Pour mieux s'en rendre compte voici des photos prises depuis une dizaine d'années autour du monde, qui montrent elles aussi, les nuages de pollution envahir des villes entières.

FRANCE. Paris, le 5 décembre 2016. Le pic de pollution laisse à peine la Tour Eiffel, et l’Hôtel des Invalides pointer le bout de leur nez.

FRANCE. Paris, le 5 décembre 2016. Le pic de pollution laisse à peine la Tour Eiffel, et l’Hôtel des Invalides pointer le bout de leur nez.

Crédit: Thomas SAMSON / AFP  
AFGHANISTAN. Kaboul, le 26 décembre 2013. Au lendemain de Noël, la ville afghane se réveille avec un brouillard de pollution autour d'elle. Selon un bilan de la banque de développement asiatique, relayé par l'AFP, il est estimé que «le niveau de pollution de l'air enregistré dans la ville mène à “un excès de mortalité annuel” de 2.287 personnes, rien qu'à Kaboul».

AFGHANISTAN. Kaboul, le 26 décembre 2013. Au lendemain de Noël, la ville afghane se réveille avec un brouillard de pollution autour d'elle. Selon un bilan de la banque de développement asiatique, relayé par l'AFP, il est estimé que «le niveau de pollution de l'air enregistré dans la ville mène à “un excès de mortalité annuel” de 2.287 personnes, rien qu'à Kaboul».

Crédit: ROBERTO SCHMIDT / AFP
CHINE. Shanhai, le 19 avril 2015. Les voitures continuent de rouler dans la ville chinoise, lors d'une journée particulièrement polluée.
 

CHINE. Shanhai, le 19 avril 2015. Les voitures continuent de rouler dans la ville chinoise, lors d'une journée particulièrement polluée.
 

Crédit: JOHANNES EISELE / AFP  
CHINE. Hong Kong, le 3 octobre 2014. Ce matin là, les manifestants pro-démocratie bloquent une partie de la ville, noyée sous un nuage de pollution.

CHINE. Hong Kong, le 3 octobre 2014. Ce matin là, les manifestants pro-démocratie bloquent une partie de la ville, noyée sous un nuage de pollution.

Crédit: ALEX OGLE / AFP  
MEXIQUE. Mexico, le 17 mars 2016. Le Pic d’Orizaba surplombe le lit de pollution de la ville. Ce jour-là les autorités locales ont recommandé à la population d’éviter toutes les activités en extérieur. Mexico est l’une des villes les plus polluées du monde.

MEXIQUE. Mexico, le 17 mars 2016. Le Pic d’Orizaba surplombe le lit de pollution de la ville. Ce jour-là les autorités locales ont recommandé à la population d’éviter toutes les activités en extérieur. Mexico est l’une des villes les plus polluées du monde.

Crédit: HECTOR GUERRERO / AFP
CHILI. Santiago, le 4 juillet 2015. Cette vue aérienne montre parfaitement le lit de pollution qui repose au dessus de la ville, avec derrière elle, la Cordillère des Andes, et ce malgré les tentatives des autorités pour limiter les dégâts.

CHILI. Santiago, le 4 juillet 2015. Cette vue aérienne montre parfaitement le lit de pollution qui repose au dessus de la ville, avec derrière elle, la Cordillère des Andes, et ce malgré les tentatives des autorités pour limiter les dégâts.

Crédit: JUAN BARRETO / AFP  
ÉTATS-UNIS. Nevada, le 17 août 2010. Alors qu'Air Force One, l'avion présidentiel, survole la Sierra Nevada, un photographe capture un de ces «smogs».

ÉTATS-UNIS. Nevada, le 17 août 2010. Alors qu'Air Force One, l'avion présidentiel, survole la Sierra Nevada, un photographe capture un de ces «smogs».

Crédit: JEWEL SAMAD / AFP
INDE. New Delhi, le 31 octobre 2016. Le lendemain de Diwali, la grande fête de la lumière en Inde, la ville s’est enveloppée des restes des millions de pétards allumés par la population à cette grande occasion. Ce jour, le niveau de pollution de l’air a franchi la barre des 1.000 microgrammes, soit dix fois au-dessus du niveau habituel dans la capitale.

INDE. New Delhi, le 31 octobre 2016. Le lendemain de Diwali, la grande fête de la lumière en Inde, la ville s’est enveloppée des restes des millions de pétards allumés par la population à cette grande occasion. Ce jour, le niveau de pollution de l’air a franchi la barre des 1.000 microgrammes, soit dix fois au-dessus du niveau habituel dans la capitale.

Crédit: MONEY SHARMA / AFP
ÉTATS-UNIS. Los Angeles, le 2 novembre 2006. Los Angeles est connu pour être l'une des villes les plus embouteillées du monde. Alors quand les conditions atmosphériques ne sont pas bonnes, l'air pollué prend la forme d'un brouillard qui surplombe la ville, comme c'était le cas sur cette photo prise il y a dix ans.

ÉTATS-UNIS. Los Angeles, le 2 novembre 2006. Los Angeles est connu pour être l'une des villes les plus embouteillées du monde. Alors quand les conditions atmosphériques ne sont pas bonnes, l'air pollué prend la forme d'un brouillard qui surplombe la ville, comme c'était le cas sur cette photo prise il y a dix ans.

Crédit: GABRIEL BOUYS / AFP
CHILI. Santiago, le 5 juin 2015. Les fumées des usines locales et le nombre croissant de véhicules en circulation recouvrent la ville d’un épais manteau de pollution.

CHILI. Santiago, le 5 juin 2015. Les fumées des usines locales et le nombre croissant de véhicules en circulation recouvrent la ville d’un épais manteau de pollution.

Crédit: MARTIN BERNETTI / AFP

Plus de Grand Format

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte