Ces poules «sont plus belles que vous»
Sciences / Culture

Ces poules «sont plus belles que vous»

Depuis cinq ans, les photographes Moreno Monti et Matteo Tranchellini parcourent les foires et les marchés pour tirer le portrait des plus belles poules du monde. «Pour les prises de vue, nous utilisons une configuration d'éclairage très simple et un fond sombre, racontent-ils. Ce sont les poules qui font le gros du travail, en étant simplement belles.» Les deux Italiens viennent de lancer une campagne kickstarter pour financer la publication de leur livre, CHICken.

«Nous avons travaillé sur ce projet pendant ces cinq dernières années. Nous voulions vraiment avoir une poule comme animal de compagnie pour le jardin de notre studio à Milan. Quand nous avons rencontré Jessicah, une magnifique poule cochin grise, ça a été le coup de foudre.»
Combattant de Liège | Moreno Monti et Matteo Tranchellini

«Nous avons travaillé sur ce projet pendant ces cinq dernières années. Nous voulions vraiment avoir une poule comme animal de compagnie pour le jardin de notre studio à Milan. Quand nous avons rencontré Jessicah, une magnifique poule cochin grise, ça a été le coup de foudre.»

«Nous DEVIONS la photographier. Une chose menant à d'autres, nous avons finalement photographié des centaines de poules différentes.»
Barbu de Watermael | Moreno Monti et Matteo Tranchellini

«Nous DEVIONS la photographier. Une chose menant à d'autres, nous avons finalement photographié des centaines de poules différentes.»

«Matteo a toujours été passionné par les oiseaux, mais nous ne connaissions rien aux poules. Du moins, rien de plus que n’importe qui d'autre n'ayant pas eu de liens précis avec elles avant. Nous étions juste curieux.»
Hollandaise huppée | Moreno Monti et Matteo Tranchellini

«Matteo a toujours été passionné par les oiseaux, mais nous ne connaissions rien aux poules. Du moins, rien de plus que n’importe qui d'autre n'ayant pas eu de liens précis avec elles avant. Nous étions juste curieux.»

«Quand nous sommes allés voir notre premier spectacle d'oiseaux, nous avons découvert cette niche attirante et passionnante. Nous avons ensuite commencé à nous renseigner sur des dizaines de races différentes. Nous ne sommes toujours pas des experts, mais nous avons eu un cours intensif en culture aviaire: ce que les volatiles aiment, et comment prendre soin d'eux.»
Padoue | Moreno Monti et Matteo Tranchellini

«Quand nous sommes allés voir notre premier spectacle d'oiseaux, nous avons découvert cette niche attirante et passionnante. Nous avons ensuite commencé à nous renseigner sur des dizaines de races différentes. Nous ne sommes toujours pas des experts, mais nous avons eu un cours intensif en culture aviaire: ce que les volatiles aiment, et comment prendre soin d'eux.»

«La première fois que nous avons fait une prise de vue avec des poules, il s’agissait d’un projet commandé par un agriculteur. C'est à ce moment-là que nous avons décidé de traiter les poules comme des top models, parce que... Eh bien, juste, regardez-les! Nous étions très heureux du résultat, mais le fermier n’a pas aimé du tout. Il voulait des images plus habituelles et était très déçu.»
Sabelpoot | Moreno Monti et Matteo Tranchellini

«La première fois que nous avons fait une prise de vue avec des poules, il s’agissait d’un projet commandé par un agriculteur. C'est à ce moment-là que nous avons décidé de traiter les poules comme des top models, parce que... Eh bien, juste, regardez-les! Nous étions très heureux du résultat, mais le fermier n’a pas aimé du tout. Il voulait des images plus habituelles et était très déçu.»

«Nous n’avons pas de méthode scientifique pour choisir quelle poule photographier. Nous savons immédiatement celles dont nous voulons prendre le cliché –généralement toutes.»
Chanteur du Kosovo | Moreno Monti et Matteo Tranchellini

«Nous n’avons pas de méthode scientifique pour choisir quelle poule photographier. Nous savons immédiatement celles dont nous voulons prendre le cliché –généralement toutes.»

«Certaines des poules vivent maintenant dans le jardin de notre studio, mais pour la plupart, nous les avons photographiées dans des foires et des expositions en Italie.»
Sultane | Moreno Monti et Matteo Tranchellini

«Certaines des poules vivent maintenant dans le jardin de notre studio, mais pour la plupart, nous les avons photographiées dans des foires et des expositions en Italie.»

«Comme nous ne les photographions pas en studio, nous devons être aussi agiles que possible. Tout se passe “en plein air” aux expositions aviaires. Nous utilisons une configuration d'éclairage très simple et un fond sombre. Ce sont les poules qui font le gros du travail, en étant simplement belles.»
Poule de Hambourg | Moreno Monti et Matteo Tranchellini

«Comme nous ne les photographions pas en studio, nous devons être aussi agiles que possible. Tout se passe “en plein air” aux expositions aviaires. Nous utilisons une configuration d'éclairage très simple et un fond sombre. Ce sont les poules qui font le gros du travail, en étant simplement belles.»

«Nous respectons l’emploi du temps des poules: nous ne les photographions que si et quand elles le veulent. Elles font un modèle parfait pendant environ dix minutes, mais lorsqu'elles commencent à être un peu volages, nous interrompons immédiatement la prise de vue pour les laisser aller. Ce n'est généralement pas un problème: nous avons rencontré beaucoup de modèles humains dont la patience était plus courte.»
Leghorn | Moreno Monti et Matteo Tranchellini

«Nous respectons l’emploi du temps des poules: nous ne les photographions que si et quand elles le veulent. Elles font un modèle parfait pendant environ dix minutes, mais lorsqu'elles commencent à être un peu volages, nous interrompons immédiatement la prise de vue pour les laisser aller. Ce n'est généralement pas un problème: nous avons rencontré beaucoup de modèles humains dont la patience était plus courte.»

Fanny Arlandis

Fanny Arlandis Journaliste à Beyrouth (Liban). Elle écrit principalement sur la photographie et le Moyen-Orient.

De la Palestine aux États-Unis, une histoire de famille
Grand Format

De la Palestine aux États-Unis, une histoire de famille

«Les six derniers mois de ma vie ont été un putain d'enfer»
Grand Format

«Les six derniers mois de ma vie ont été un putain d'enfer»

Newsletters