Vittoria, la petite fille que l'on voit grandir au Parlement européen

Depuis 2010, la députée européenne PPE Licia Ronzulli amène régulièrement sa fille Vittoria avec elle au Parlement européen à Strasbourg. Pour elle, c'est un moyen de défendre les droits des femmes et de militer pour une meilleure conciliation entre vie privée et vie professionnelle.

22 septembre 2010 (6 semaines). Pour la première fois, la députée italienne Licia Ronzulli, membre du parti de Silvio Berlusconi Le Peuple de la liberté et du groupe PPE (Parti populaire européen), amène sa fille Vittoria, née le 10 août 2010, au Parlement européen à Strasbourg.

22 septembre 2010 (6 semaines). Pour la première fois, la députée italienne Licia Ronzulli, membre du parti de Silvio Berlusconi Le Peuple de la liberté et du groupe PPE (Parti populaire européen), amène sa fille Vittoria, née le 10 août 2010, au Parlement européen à Strasbourg.

Crédit: REUTERS/Vincent Kessler
22 septembre 2010 (6 semaines). A l’époque, elle explique dans une interview au Guardian: «Ce n’était pas un geste politique. C’était avant tout un geste maternel-je voulais rester avec ma fille le plus possible, et rappeler aux gens que toutes les femmes n’ont pas cette chance, et que nous devrions faire quelque chose pour parler de ça.»

22 septembre 2010 (6 semaines). A l’époque, elle explique dans une interview au Guardian: «Ce n’était pas un geste politique. C’était avant tout un geste maternel-je voulais rester avec ma fille le plus possible, et rappeler aux gens que toutes les femmes n’ont pas cette chance, et que nous devrions faire quelque chose pour parler de ça.»

Crédit: REUTERS/Vincent Kessler
20 octobre 2010 (2 mois et demi). Lors d’une session sur les conditions de travail des femmes, Licia Ronzulli  revient accompagnée de sa fille, installée dans une écharpe de portage.

20 octobre 2010 (2 mois et demi). Lors d’une session sur les conditions de travail des femmes, Licia Ronzulli  revient accompagnée de sa fille, installée dans une écharpe de portage.

Crédit: REUTERS/Vincent Kessler
16 décembre 2010 (4 mois et une semaine). Pour la troisième fois, Licia Ronzulli se présente au Parlement européen avec Vittoria, qui porte un bonnet pour se protéger du froid.

16 décembre 2010 (4 mois et une semaine). Pour la troisième fois, Licia Ronzulli se présente au Parlement européen avec Vittoria, qui porte un bonnet pour se protéger du froid.

Crédit: REUTERS/Vincent Kessler
8 mars 2011 (presque 7 mois). Lors de la journée internationale de la femme, la députée européenne est à nouveau accompagnée de sa fille.

8 mars 2011 (presque 7 mois). Lors de la journée internationale de la femme, la députée européenne est à nouveau accompagnée de sa fille.

Crédit: REUTERS/Vincent Kessler
8 mars 2011 (presque 7 mois). Vittoria joue avec une collègue de sa mère, la députée italienne et membre du PPE Barbara Matera. En février 2011, Licia Ronzulli racontait à Al Jazeera la réaction de ses collègues lorsqu’elle  est venue avec son bébé : «Ils ont tous été gentils et discrets (…) quelle que soit leur orientation politique. Personne n’a changé son approche vis-à-vis de moi.»

8 mars 2011 (presque 7 mois). Vittoria joue avec une collègue de sa mère, la députée italienne et membre du PPE Barbara Matera. En février 2011, Licia Ronzulli racontait à Al Jazeera la réaction de ses collègues lorsqu’elle  est venue avec son bébé : «Ils ont tous été gentils et discrets (…) quelle que soit leur orientation politique. Personne n’a changé son approche vis-à-vis de moi.»

Crédit: REUTERS/Vincent Kessler
14 décembre 2011 (1 an et 4 mois). Licia Ronzulli tient sa fille dans ses bras, qui dessine sur son pupitre.

14 décembre 2011 (1 an et 4 mois). Licia Ronzulli tient sa fille dans ses bras, qui dessine sur son pupitre.

Crédit: REUTERS/Vincent Kessler
5 février 2012 (1 an et demi). Lucia Ronzulli arrive au Parlement européen avec sa fille dans les bras. Le même mois, elle affirme à l’AFP: «On pousse les femmes à étudier, à avoir un travail intéressant. Et puis finalement elles doivent choisir entre leur carrière et leur vie privée. Les femmes ne devraient pas avoir à choisir.»

5 février 2012 (1 an et demi). Lucia Ronzulli arrive au Parlement européen avec sa fille dans les bras. Le même mois, elle affirme à l’AFP: «On pousse les femmes à étudier, à avoir un travail intéressant. Et puis finalement elles doivent choisir entre leur carrière et leur vie privée. Les femmes ne devraient pas avoir à choisir.»

Crédit: REUTERS/Vincent Kessler
5 février 2012 (1 an et demi). Vittoria lève la main avec sa mère lors d’un vote à main levée. Le Daily Mail imagine alors les propos de Vittoria: «Est-ce que mon vote compte, maman?»

5 février 2012 (1 an et demi). Vittoria lève la main avec sa mère lors d’un vote à main levée. Le Daily Mail imagine alors les propos de Vittoria: «Est-ce que mon vote compte, maman?»

Crédit: REUTERS/Vincent Kessler
23 octobre 2012 (2 ans et 2 mois). Là, Vittoria semble ne plus trop se passionner pour les débats, mais ce n'est qu'une impression trompeuse.

23 octobre 2012 (2 ans et 2 mois). Là, Vittoria semble ne plus trop se passionner pour les débats, mais ce n'est qu'une impression trompeuse.

Crédit: REUTERS/Vincent Kessler
21 novembre 2012 (2 ans et trois mois). Difficile de choisir entre ces quatre scènes.

21 novembre 2012 (2 ans et trois mois). Difficile de choisir entre ces quatre scènes.

Crédit: REUTERS/Vincent Kessler
19 novembre 2013 (3 ans et trois mois). Eh oui! Vittoria a grandi. Ça nous a fait un choc, à nous aussi.

19 novembre 2013 (3 ans et trois mois). Eh oui! Vittoria a grandi. Ça nous a fait un choc, à nous aussi.

Crédit: REUTERS/Vincent Kessler

Plus de Grand Format