10 jours en Libye libre
Monde

10 jours en Libye libre

Personne ne voulait le croire «War is over my friend, Libya free!». C’était le jeudi 20 octobre 2011. Syrte venait de tomber. Kadhafi était exécuté. Une joie immense s’était emparée du pays, de Tripoli à Benghazi. Mais derrière les drapeaux, les sourires et «happy shootings», se cachent la désolation d’un pays en ruine et d’un avenir plus qu’incertain.
Louis Villers
est un reporter indépendant, rédacteur en chef du site Webdocu.fr. Voici ses photos de 10 jours en Libye libre.

A l’annonce de la mort de Mouammar Kadhafi, des milliers de Libyens se retrouvent dans les rues de la capitale, Tripoli.
Louis Villers

A l’annonce de la mort de Mouammar Kadhafi, des milliers de Libyens se retrouvent dans les rues de la capitale, Tripoli.

Femmes, hommes, enfants, vieillards partagent la même joie. Beaucoup ne réalisent pas qu’aujourd’hui, 42 ans de dictature s’effondrent.
Louis Villers

Femmes, hommes, enfants, vieillards partagent la même joie. Beaucoup ne réalisent pas qu’aujourd’hui, 42 ans de dictature s’effondrent.

A Tripoli, chacun s’arrache la photo du tyran déchu. Ils ont besoin d’une image pour enfin croire à la mort de Kadhafi.
Louis Villers

A Tripoli, chacun s’arrache la photo du tyran déchu. Ils ont besoin d’une image pour enfin croire à la mort de Kadhafi.

Pour d’autres, une photo ne suffit pas. Ils veulent voir de leurs propres yeux l’ancien Guide, exposé dans une chambre froide à Misrata. Beaucoup lui parlent, et bien souvent, l’insultent.
Louis Villers

Pour d’autres, une photo ne suffit pas. Ils veulent voir de leurs propres yeux l’ancien Guide, exposé dans une chambre froide à Misrata. Beaucoup lui parlent, et bien souvent, l’insultent.

Toujours à Misrata, ville martyre, les soldats rentrent victorieux, sous les «Allah Akbar» de la foule.
Louis Villers

Toujours à Misrata, ville martyre, les soldats rentrent victorieux, sous les «Allah Akbar» de la foule.

Toute la semaine, les «tirs de joie» ont résonné dans le pays, causant la mort à plusieurs reprises...
Louis Villers

Toute la semaine, les «tirs de joie» ont résonné dans le pays, causant la mort à plusieurs reprises...

En plus des drapeaux et des «happy shooting», les «V» de la victoire symbolisent la fin du conflit. Ici, sur un check-point entre Misrata et Syrte.
Louis Villers

En plus des drapeaux et des «happy shooting», les «V» de la victoire symbolisent la fin du conflit. Ici, sur un check-point entre Misrata et Syrte.

La chute du dictateur a enfin laissé les talents s’exprimer: tous les murs des grandes villes sont recouverts de dessins originaux, de slogans, de caricatures de Mouammar Kadhafi.
Louis Villers

La chute du dictateur a enfin laissé les talents s’exprimer: tous les murs des grandes villes sont recouverts de dessins originaux, de slogans, de caricatures de Mouammar Kadhafi.

Larmes de joies, mais aussi, sans doute de peine. Après 9 mois de conflit, environ 30.000 Libyens sont morts et certaines villes sont dévastées.
Louis Villers

Larmes de joies, mais aussi, sans doute de peine. Après 9 mois de conflit, environ 30.000 Libyens sont morts et certaines villes sont dévastées.

Dévastée. Syrte, dernier bastion kadhafiste est tombée après un mois de combats acharnés. Quatre jours après les combats, des cadavres sont toujours au sol. Malgré la présence de snipers, des soldats du CNT continuent de piller les maisons détruites.
Louis Villers

Dévastée. Syrte, dernier bastion kadhafiste est tombée après un mois de combats acharnés. Quatre jours après les combats, des cadavres sont toujours au sol. Malgré la présence de snipers, des soldats du CNT continuent de piller les maisons détruites.

La mission la plus urgente du gouvernement de transition est de rétablir la sécurité dans le pays et de retirer de la circulation les milliers d’armes qui pourraient se retrouver entre de mauvaises mains.
Louis Villers

La mission la plus urgente du gouvernement de transition est de rétablir la sécurité dans le pays et de retirer de la circulation les milliers d’armes qui pourraient se retrouver entre de mauvaises mains.

Un habitant de Syrte se plaint des bombardements de l’Otan qui ont tout détruit. Les kadhafistes, même s’ils restent discrets, sont encore nombreux. Unir le pays autour d’un gouvernement sera «la mission impossible de Tom Cruise», comme le dit le numéro 2 du CNT.
Louis Villers

Un habitant de Syrte se plaint des bombardements de l’Otan qui ont tout détruit. Les kadhafistes, même s’ils restent discrets, sont encore nombreux. Unir le pays autour d’un gouvernement sera «la mission impossible de Tom Cruise», comme le dit le numéro 2 du CNT.

Les vestiges du kadhafisme bordent encore les routes qui mènent à Benghazi. Le CNT a demandé à l’Otan de prolonger sa mission pour assurer la sécurité du pays. Une demande refusée.
Louis Villers

Les vestiges du kadhafisme bordent encore les routes qui mènent à Benghazi. Le CNT a demandé à l’Otan de prolonger sa mission pour assurer la sécurité du pays. Une demande refusée.

Ces enfants ont tout à reconstruire. Pour la première fois depuis 42 ans, les Libyens sont libres de choisir un gouvernement. Islamisme, charia, unité, terrorisme sont les mots qui animeront les tractations des prochains mois qui s’annoncent houleuses.
Louis Villers

Ces enfants ont tout à reconstruire. Pour la première fois depuis 42 ans, les Libyens sont libres de choisir un gouvernement. Islamisme, charia, unité, terrorisme sont les mots qui animeront les tractations des prochains mois qui s’annoncent houleuses.

Des travailleurs des chemins de fer nord-coréens saluent lors d'une minute de silence pour Kim Jong-il, pendant la cérémonie commémorative en son honneur.
REUTERS/KYODO

Des travailleurs des chemins de fer nord-coréens saluent lors d'une minute de silence pour Kim Jong-il, pendant la cérémonie commémorative en son honneur.

Des congères sur Madison Avenue, Manhattan.
New York Historical Society Museum & Library

Des congères sur Madison Avenue, Manhattan.

Une semaine dans le monde en 7 photos
Grand Format

Une semaine dans le monde en 7 photos

Les vrais chiffres de la start-up nation
Grand Format

Les vrais chiffres de la start-up nation

Newsletters