Le Japon dévasté
Monde

Le Japon dévasté

Les dernières images de la catastrophe au Japon.

» Retrouvez l'ensemble de nos articles

A Otsuchi, le 15 mars 2011.

REUTERS/Aly Song

A Otsuchi, le 15 mars 2011.

Une maison japonaise à la dérive dans l'océan Pacifique, le 13 mars 2011.

REUTERS/U.S. Navy photo by Mass Communication Specialist 3rd Class Dylan McCord

Une maison japonaise à la dérive dans l'océan Pacifique, le 13 mars 2011.

«Interdit d'entrer sans autorisation», à Nihonmatsu, 14 mars 2011.

REUTERS/Yuriko Nakao

«Interdit d'entrer sans autorisation», à Nihonmatsu, 14 mars 2011.

Dans un gymnase transformé en centre d'accueil d'urgence, à Kawamata, dans la préfecture de Fukushima, le 14 mars 2011.

REUTERS/Yuriko Nakao

Dans un gymnase transformé en centre d'accueil d'urgence, à Kawamata, dans la préfecture de Fukushima, le 14 mars 2011.

A Otsuchi, dans la préfecture d'Iwate, le 14 mars 2011. 

REUTERS/Kyodo

A Otsuchi, dans la préfecture d'Iwate, le 14 mars 2011. 

Otsuchi, le 14 mars 2011.

REUTERS/Kyodo

Otsuchi, le 14 mars 2011.

Un immeuble détruit dans le village de Tanohata, dans la préfecture de Iwate, le 14 mars 2011.

REUTERS/Kyodo

Un immeuble détruit dans le village de Tanohata, dans la préfecture de Iwate, le 14 mars 2011.

Un corps est recouvert et le secouristes font une pause dans leurs recherches au milieu des décombres à Rikuzentakata, le 14 mars 2011.

REUTERS/Lee Jae-Won

Un corps est recouvert et le secouristes font une pause dans leurs recherches au milieu des décombres à Rikuzentakata, le 14 mars 2011.

A Higashimatsushima, dans la préfecture de Miyagi, le 14 mars 2011.

REUTERS/KYODO

A Higashimatsushima, dans la préfecture de Miyagi, le 14 mars 2011.

Dans le village de Tanohata, dans la préfecture d'Iwate, le 14 mars 2011.

REUTERS/KYODO

Dans le village de Tanohata, dans la préfecture d'Iwate, le 14 mars 2011.

Un secouriste disperse du désinfectant à Miyako, dans la préfecture d'Iwate, le 14 mars 2011.

Aly Song / Reuters

Un secouriste disperse du désinfectant à Miyako, dans la préfecture d'Iwate, le 14 mars 2011.

L'huile s'échappant des bateaux dans le village de Fudai, après le passage du tsunami, dans la préfecture de Iwate, la 14 mars 2011.

REUTERS/Yomiuri Shimbun

L'huile s'échappant des bateaux dans le village de Fudai, après le passage du tsunami, dans la préfecture de Iwate, la 14 mars 2011.

Une petite fille âgée de 4 mois, secourue avec sa famille à Ishimaki, dans la préfecture de Miyagi, le 14 mars 2011.

REUTERS/Yomiuri Shimbun

Une petite fille âgée de 4 mois, secourue avec sa famille à Ishimaki, dans la préfecture de Miyagi, le 14 mars 2011.

A Otsuchi, le 14 mars 2011.

REUTERS/Damir Sagolj

A Otsuchi, le 14 mars 2011.

A Otsuchi, le 14 mars 2011.

REUTERS/Damir Sagolj

A Otsuchi, le 14 mars 2011.

Le corps d'une victime du tsunami est évacué, à Otsuchi, le 14 mars 2011.

REUTERS/Damir Sagolj

Le corps d'une victime du tsunami est évacué, à Otsuchi, le 14 mars 2011.

Un survivant à Otsuchi, le 14 mars 2011.

REUTERS/Damir Sagolj

Un survivant à Otsuchi, le 14 mars 2011.

Le corps d'une victime à l'hôpital de Minamisanriku, le 14 mars 2011.

REUTERS/Adrees Latif

Le corps d'une victime à l'hôpital de Minamisanriku, le 14 mars 2011.

Dans l'hôpital de Minamisanriku, dévasté par le tremblement de terre, le 14 mars 2011. Le corps d'une femme gît au premier plan.

REUTERS/Adrees Latif

Dans l'hôpital de Minamisanriku, dévasté par le tremblement de terre, le 14 mars 2011. Le corps d'une femme gît au premier plan.

Le village de Yamada, dans la préfecture de Iwate, le 14 mars 2011.

REUTERS/KYODO

Le village de Yamada, dans la préfecture de Iwate, le 14 mars 2011.

Une mère essaie de parler à sa fille, qui a été isolée pour cause de radiation, à Nihonmatsu, à proximité de Fukushima, le 14 mars 2011.

REUTERS/Yuriko Nakao

Une mère essaie de parler à sa fille, qui a été isolée pour cause de radiation, à Nihonmatsu, à proximité de Fukushima, le 14 mars 2011.

Des soldats se préparent à nettoyer d'une zone contaminée à Nihonmatsu, dans la préfecture de Fukushima, le 15 mars 2011.

REUTERS/KYODO

Des soldats se préparent à nettoyer d'une zone contaminée à Nihonmatsu, dans la préfecture de Fukushima, le 15 mars 2011.

Tribus amérindiennes: «Le manque de représentation positive a un impact sur les jeunes générations»
Grand Format

Tribus amérindiennes: «Le manque de représentation positive a un impact sur les jeunes générations»

Résidence Provisoire
Grand Format

Résidence Provisoire

Newsletters