Icônes Kim
Monde

Icônes Kim

Depuis 1948, année de sa fondation, la Corée du Nord a été dirigée d’une main de fer par deux hommes: Kim Il-sung jusqu’à sa mort en 1994, puis par son fils aîné, Kim Jong-il. Gravement malade, ce dernier aurait, le 27 septembre dernier, nommé son troisième fils Kim Jong-un au comité national de défense, plus haute autorité nationale, entérinant ainsi les rumeurs qui le disent prêt à prendre la succession de son père à la tête du pays.

Photo non datée du leader nord-coréen Kim Il-sung (C) en compagnie de sa première épouse Kim Jong-sul et de son fils aîné, Kim Jong-il
REUTERS

Photo non datée du leader nord-coréen Kim Il-sung (C) en compagnie de sa première épouse Kim Jong-sul et de son fils aîné, Kim Jong-il

Des Nord-coréens se prosternent devant une statue du leader Kim Il-sung à Pyongyang, le 15 octobre 2005.
R. KRAUSE / REUTERS

Des Nord-coréens se prosternent devant une statue du leader Kim Il-sung à Pyongyang, le 15 octobre 2005.

Le leader nord-coréen Kim Il-sung tient dans ses bras son fils Kim Jong-il, avril 1946.
REUTERS

Le leader nord-coréen Kim Il-sung tient dans ses bras son fils Kim Jong-il, avril 1946.

Des étudiants entourent Kim Il-sung, le fondateur de la Corée du Nord, à Pyongyang, en août 1972.
REUTERS

Des étudiants entourent Kim Il-sung, le fondateur de la Corée du Nord, à Pyongyang, en août 1972.

Le fondateur de la Corée du nord, Kim Il-sung parle au peuple à Pyongyang, en juillet 1953.
REUTERS

Le fondateur de la Corée du nord, Kim Il-sung parle au peuple à Pyongyang, en juillet 1953.

Un portrait de Kim Il-sung au bord d’une route en Corée du Nord, le 1er mai 2007.
N. STRIBRNA / REUTERS

Un portrait de Kim Il-sung au bord d’une route en Corée du Nord, le 1er mai 2007.

Kim Jong-il, fils de Kim Il-sung inspecte l’armée nord-coréenne, en mai 2004.
REUTERS

Kim Jong-il, fils de Kim Il-sung inspecte l’armée nord-coréenne, en mai 2004.

Kim Jong-il à Pyongyang, le 6 mars 2010.
KCNA / REUTERS

Kim Jong-il à Pyongyang, le 6 mars 2010.

Kim Jong-il au balcon de son palais lors de la commémoration du deuxième anniversaire de la mort de son père, Kim Il-sung, à Pyongyang, le 8 juillet 1996.
REUTERS

Kim Jong-il au balcon de son palais lors de la commémoration du deuxième anniversaire de la mort de son père, Kim Il-sung, à Pyongyang, le 8 juillet 1996.

Kim Il-sung discute avec son fils aîné Kim Jong-il à Pyongyang, en septembre 1983.
REUTERS

Kim Il-sung discute avec son fils aîné Kim Jong-il à Pyongyang, en septembre 1983.

Kim Jong-il montre un livre rouge lors d’une assemblée exceptionnelle du Parti du travail à Pyongyang, le 28 septembre 2010.
REUTERS

Kim Jong-il montre un livre rouge lors d’une assemblée exceptionnelle du Parti du travail à Pyongyang, le 28 septembre 2010.

Célébrations du 1er mai au Palais du peuple à Pyongyang en 2009.
KCNA / REUTERS

Célébrations du 1er mai au Palais du peuple à Pyongyang en 2009.

Photo non datée de Kim Jong-un, le fils cadet du leader nord-coréen Kim Jong-il.
K. FUJIMOTO / REUTERS

Photo non datée de Kim Jong-un, le fils cadet du leader nord-coréen Kim Jong-il.

Des Sud-coréens regardent le journal télévisé montrant une photo du fils cadet de Kim Jong-il, Kim Jong-un, à Séoul, le 28 septembre 2010.» A lire également: Kim Jong-un est-il celui qu'on croit?
JO YONG HAK/REUTERS

Des Sud-coréens regardent le journal télévisé montrant une photo du fils cadet de Kim Jong-il, Kim Jong-un, à Séoul, le 28 septembre 2010.

» A lire également: Kim Jong-un est-il celui qu'on croit?

Une semaine dans le monde en 7 photos
Grand Format

Une semaine dans le monde en 7 photos

Une semaine dans le monde en 7 photos
Grand Format

Une semaine dans le monde en 7 photos

Newsletters