Les terrains de sport, ces boîtes à pastels

À chaque fois que Ward Roberts, jeune photographe australien, décide de parcourir les villes à travers le monde, il le fait avec la même idée en tête: photographier des lieux qui les bouleversent. Pour sa série Courts #2 –la suite de la série Courts #1 débutée en 2007–, il est parti explorer des terrains de sport en plein air aux quatre coins du monde, de Hong Kong à la Floride et jusqu'aux Bermudes. L'objectif du photographe est d'étudier et de documenter la relation très particulière que les villes entretiennent avec les espaces dédiés aux activités sportives ou simplement récréatives. Dans cette nouvelle série, il choisit de mettre en avant des décors uniques, faits de symétrie, de minimalisme et de couleurs pastel, sans préciser où ils se situent. Un bon moyen faire perdre aux lecteurs leurs repères, ignorant où il se trouve à mesure que les photos défilent.

«La plupart des villes construisent des terrains de sport avec des briques marron et du béton gris. Mais les terrains aux couleurs vives et pastels sont les espaces les plus vivants d’une ville. Lorsque j’en découvre, je ressens toujours une forme d’excitation. En grandissant à Hong Kong, j’ai été fasciné par la répétition des immeubles et le mode de vie des gens sur place. Les traditions des cultures asiatiques m’ont marquées et j’ai eu envie de les incorporer dans mon travail.»

«La plupart des villes construisent des terrains de sport avec des briques marron et du béton gris. Mais les terrains aux couleurs vives et pastels sont les espaces les plus vivants d’une ville. Lorsque j’en découvre, je ressens toujours une forme d’excitation. En grandissant à Hong Kong, j’ai été fasciné par la répétition des immeubles et le mode de vie des gens sur place. Les traditions des cultures asiatiques m’ont marquées et j’ai eu envie de les incorporer dans mon travail.»

Crédit: Ward Roberts
«Je photographie les villes qui me sont les plus familières: Melbourne, Hong Kong et New York, ma maison. Découvrir de tels endroits, c’est comme se sentir à nouveau comme un enfant qui joue au ballon pour la première fois. Ces espaces sont souvent immersifs, des endroits où l’on se sent bien.»

«Je photographie les villes qui me sont les plus familières: Melbourne, Hong Kong et New York, ma maison. Découvrir de tels endroits, c’est comme se sentir à nouveau comme un enfant qui joue au ballon pour la première fois. Ces espaces sont souvent immersifs, des endroits où l’on se sent bien.»

Crédit: Ward Roberts
«J’ai fait beaucoup de sport lorsque j’ai vécu et grandi à Hong Kong puis en Australie. Pour autant, cela n’a pas grand chose à voir avec mon envie de photographier ces espaces. Je suis surtout fasciné par l’énergie qu’il en ressort lorsqu’ils sont vides.»

«J’ai fait beaucoup de sport lorsque j’ai vécu et grandi à Hong Kong puis en Australie. Pour autant, cela n’a pas grand chose à voir avec mon envie de photographier ces espaces. Je suis surtout fasciné par l’énergie qu’il en ressort lorsqu’ils sont vides.»

Crédit: Ward Roberts
«Je fais plusieurs photos dans lesquelles on voyait des personnes, et ça ne marchait pas. Cela cassait la construction et ça distrayait le regard. Dans mon travail, je n’aime pas le “full-stop”, c’est-à-dire lorsqu’un élément attire toute votre attention lorsque vous regardez une image. Cet élément devient la seule sur laquelle vous pouvez vous concentrer. J’essaie vraiment d’éviter cela. Je veux que tous les éléments soient connectés, de manière à pouvoir regarder l’image comme un ensemble.»

«Je fais plusieurs photos dans lesquelles on voyait des personnes, et ça ne marchait pas. Cela cassait la construction et ça distrayait le regard. Dans mon travail, je n’aime pas le “full-stop”, c’est-à-dire lorsqu’un élément attire toute votre attention lorsque vous regardez une image. Cet élément devient la seule sur laquelle vous pouvez vous concentrer. J’essaie vraiment d’éviter cela. Je veux que tous les éléments soient connectés, de manière à pouvoir regarder l’image comme un ensemble.»

Crédit: Ward Roberts
Crédit: Ward Roberts
Crédit: Ward Roberts
Crédit: Ward Roberts
Crédit: Ward Roberts
Crédit: Ward Roberts
Crédit: Ward Roberts
Crédit: Ward Roberts
Crédit: Ward Roberts

Plus de Grand Format

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte