La fin du monde a déjà eu lieu

Le 22 décembre, si l’on en croit les inquiets, la Terre, si elle se réveille, se réveillera dévastée. En y pensant, viennent à l’esprit les images inventées par tant de réalisateurs: la désolation. Le chaos et le néant à la fois. Mais les désastres naturels se sont déjà chargés de donner un aperçu de la fin du monde. A tel point par exemple, que lorsque John Hillcoat décide de filmer un monde post-apocalyptique dans «The Road» (adaptation du génial roman de Cormac McCarthy), il se sert notamment de la Louisiane ravagée par l’ouragan Katrina comme décor. Petit aperçu de la fin du monde déclenchée par les catastrophes depuis le début du XXIe siècle. [ATTENTION: Certaines images peuvent heurter la sensibilité des internautes]. CP.

Dans le port de Nagapattinam, au Sud de Madras, le 29 décembre 2004. La photo a été prise après le tsunami ravageur déclenché par le séisme du 26 décembre dans l'océan Indien, au large de Sumatra. Sa magnitude s'élevait de 9,1 à 9,3, la quatrième magnitude la plus puissante jamais enregistrée dans le monde.
Crédit: REUTERS/Punit Paranjpe

Dans le port de Nagapattinam, au Sud de Madras, le 29 décembre 2004. La photo a été prise après le tsunami ravageur déclenché par le séisme du 26 décembre dans l'océan Indien, au large de Sumatra. Sa magnitude s'élevait de 9,1 à 9,3, la quatrième magnitude la plus puissante jamais enregistrée dans le monde.

Près de la mosquée de Baiturrahman, à Banda Aceh, le 27 décembre 2004 après le tsunami.
Crédit: REUTERS/Beawiharta
Près de la mosquée de Baiturrahman, à Banda Aceh, le 27 décembre 2004 après le tsunami.
Après le tsunami de 2012 (bien moins dévastateur que celui de 2004) à Banda Aceh le 12 avril. REUTERS/Beawiharta
Crédit: REUTERS/Beawiharta

Après le tsunami de 2012 (bien moins dévastateur que celui de 2004) à Banda Aceh le 12 avril. REUTERS/Beawiharta

Après le tsunami en Asie du Sud Est, le 28 décembre 2004, sur la plage de Khao Lak beach au sud de Bangkok.
Crédit: REUTERS/Bazuki Muhammad
Après le tsunami en Asie du Sud Est, le 28 décembre 2004, sur la plage de Khao Lak beach au sud de Bangkok.
Dans une zone résidentielle de Tsukuba, au Nord de Tokyo, le 6 mai 2012, après une tempête.
Crédit: REUTERS/Kyodo

Dans une zone résidentielle de Tsukuba, au Nord de Tokyo, le 6 mai 2012, après une tempête.

Après le tremblement de terre et le tsunami de mars 2011 à Minamisanriku, dans la préfecture de Miyagi au Nord du Japon.
Crédit: REUTERS/Kyodo

Après le tremblement de terre et le tsunami de mars 2011 à Minamisanriku, dans la préfecture de Miyagi au Nord du Japon.

A Otsuchi, après le tremblement de terre et le tsnunami de 2011. REUTERS/Yomiuri
Crédit: REUTERS/Yomiuri

A Otsuchi, après le tremblement de terre et le tsnunami de 2011. REUTERS/Yomiuri

Une victime de l’ouragan Katrina à Saint Bernard Parish, aux Etats-Unis, le 12 septembre 2005.
Crédit: REUTERS/Brian Snyder

Une victime de l’ouragan Katrina à Saint Bernard Parish, aux Etats-Unis, le 12 septembre 2005.

A la Nouvelle Orléans après le passage de Katrina, à la fin du mois d’août 2005.
Crédit: REUTERS/Marc Serota

A la Nouvelle Orléans après le passage de Katrina, à la fin du mois d’août 2005.

Après des tornades mortelles, les pires depuis Katrina, le 2 mai 2011, à Tuscaloosa, en Alabama.
Crédit: REUTERS/Lee Celano

Après des tornades mortelles, les pires depuis Katrina, le 2 mai 2011, à Tuscaloosa, en Alabama.

A West Liberty, Kentucky, le 5 mars 2012 après une série de tempêtes ravageuses.
Crédit: REUTERS/Eric Thayer

A West Liberty, Kentucky, le 5 mars 2012 après une série de tempêtes ravageuses.

A Breezy Point dans le Queens à New York, après le passage de Sandy, l’un des désastres naturels les plus destructeurs au Nord Est des Etats-Unis.
Crédit: REUTERS/Adrees Latif

A Breezy Point dans le Queens à New York, après le passage de Sandy, l’un des désastres naturels les plus destructeurs au Nord Est des Etats-Unis.

A Union Beach, dans le New Jersey, le 20 novembre 2012, après Sandy.
Crédit: REUTERS/Eric Thayer

A Union Beach, dans le New Jersey, le 20 novembre 2012, après Sandy.

Après un tremblement de terre à Port-au-prince, Haiti, le 23 février 2010.
Crédit: REUTERS/Carlos Barria.

Après un tremblement de terre à Port-au-prince, Haiti, le 23 février 2010.

Après le tremblement de terre d’août 2012, dans la ville d’Azerbaïdjan en Iran le 13 août.
Crédit: REUTERS/Farshid Tighehsaz

Après le tremblement de terre d’août 2012, dans la ville d’Azerbaïdjan en Iran le 13 août.

Après le tremblement de terre de Guvecli, le 29 octobre 2011 – le plus gros tremblement de terre en Turquie depuis plus d’une décennie.
Crédit: REUTERS/Morteza Nikoubazl

Après le tremblement de terre de Guvecli, le 29 octobre 2011 – le plus gros tremblement de terre en Turquie depuis plus d’une décennie.

Plus de Grand Format