Diwali, la lumière vaut bien une fête
Monde

Diwali, la lumière vaut bien une fête

Diwali, la fête de la lumière, est célébrée par les hindous du 13 au 17 novembre partout dans le monde, mais surtout en Inde où ils représentent environ 80% de la population.

Dans la religion hindouiste, cette fête symbolise la victoire du bien sur le mal.
REUTERS/Ajay Verma

Dans la religion hindouiste, cette fête symbolise la victoire du bien sur le mal.

Pour Diwali, les hindous décorent leurs maisons avec des fleurs, des petites lumières et des bougies. Ici, le 12 novembre, une échoppe sur un marché à Bombay vend des lanternes pour Diwali.
REUTERS/Vivek Prakash

Pour Diwali, les hindous décorent leurs maisons avec des fleurs, des petites lumières et des bougies. Ici, le 12 novembre, une échoppe sur un marché à Bombay vend des lanternes pour Diwali.

Des lumières ont été disposées dans les ruelles d’un bidonville de Bombay, le 12 novembre.
REUTERS/Danish Siddiqui

Des lumières ont été disposées dans les ruelles d’un bidonville de Bombay, le 12 novembre.

Une petite fille dépose une bougie sur un terrain de cricket à Allahabad, dans le nord de l’Inde le 12 novembre.
REUTERS/Jitendra Prakash

Une petite fille dépose une bougie sur un terrain de cricket à Allahabad, dans le nord de l’Inde le 12 novembre.

Lors d’un rassemblement pour Diwali, le 13 novembre à Ahmedabad.
REUTERS/Amit Dave

Lors d’un rassemblement pour Diwali, le 13 novembre à Ahmedabad.

Diwali met notamment à l’honneur le dieu hindou Ganesh, dieu de la prospérité, qui a des formes proches de celles de l’éléphant et que l’on voit représenté ici avec des lumières à Chandigarh, le 12 novembre.
REUTERS/Ajay Verma

Diwali met notamment à l’honneur le dieu hindou Ganesh, dieu de la prospérité, qui a des formes proches de celles de l’éléphant et que l’on voit représenté ici avec des lumières à Chandigarh, le 12 novembre.

Lors de cette fête, les hindous font des offrandes aux dieux et des puja (prières) spécifiques. Sur la photo, une femme se rend au temple avec des offrandes, le 13 novembre dans un village proche de Kuala Lumpur en Malaisie.
REUTERS/Bazuki Muhammad

Lors de cette fête, les hindous font des offrandes aux dieux et des puja (prières) spécifiques. Sur la photo, une femme se rend au temple avec des offrandes, le 13 novembre dans un village proche de Kuala Lumpur en Malaisie.

Les hindous célèbrent Diwali partout dans le monde: en Malaisie, à Trinidad et Tobago, au Surinam ou encore en Angleterre. Sur cette photo, des femmes assistent à un feu d’artifice à Leicester, en Angleterre en 2010.
REUTERS/Darren Staples

Les hindous célèbrent Diwali partout dans le monde: en Malaisie, à Trinidad et Tobago, au Surinam ou encore en Angleterre. Sur cette photo, des femmes assistent à un feu d’artifice à Leicester, en Angleterre en 2010.

Dans les rues, les hindous fêtent Diwali en jetant des pétards, parfois très puissants, et en tirant des feux d’artifice.
REUTERS/Reinhard Krause

Dans les rues, les hindous fêtent Diwali en jetant des pétards, parfois très puissants, et en tirant des feux d’artifice.

Un homme aux avant-bras couverts de poudre à canon, fabrique des pétards pour Diwali dans une usine de Calcutta, le 2 novembre.
REUTERS/Rupak De Chowdhuri

Un homme aux avant-bras couverts de poudre à canon, fabrique des pétards pour Diwali dans une usine de Calcutta, le 2 novembre.

Une petite fille pose au milieu de «diyas», des lampes à huile, disposées dans son jardin pour Diwali, le 13 novembre à Trinadad et Tobago.
REUTERS/Andrea De Silva

Une petite fille pose au milieu de «diyas», des lampes à huile, disposées dans son jardin pour Diwali, le 13 novembre à Trinadad et Tobago.

Le jour où ma mère a rapporté des bananes de son voyage à l'Ouest
Grand Format

Le jour où ma mère a rapporté des bananes de son voyage à l'Ouest

Une semaine dans le monde en 7 photos
Grand Format

Une semaine dans le monde en 7 photos

Newsletters