Les dictateurs moustachus
Monde

Les dictateurs moustachus

Les dictateurs et autres ennemis de la liberté d'expression et du pluralisme politique semblent avoir un intérêt particulier pour la moustache. Selon nos calculs, 42,2% des tyrans modernes ont porté cet attribut facial, des plus célèbres aux plus discrets, avec des formes et des tailles diverses et variées.

Un poster de Bachar al-Assad avec sa moustache lors d'une manifestation en faveur du régime le 21 juin 2011 à Damas, Syrie. Le Président syrien l'arborait depuis le début de sa carrière politique.

REUTERS/Khaled Al Hariri

Un poster de Bachar al-Assad avec sa moustache lors d'une manifestation en faveur du régime le 21 juin 2011 à Damas, Syrie. Le Président syrien l'arborait depuis le début de sa carrière politique.

Bachar al-Assad lors d'un discours à l'université de Damas le 10 janvier 2012. Le président syrien s'est rasé la moustache le 30 mars 2011, quelques jours après le début du soulèvement dans son pays. Un changement de style de pilosité faciale assez rare chez les dictateurs pour être relevé, même s'il a décidé de laisser repousser une zone plus sombre qui ressemble à un vestige de moustache sur sa lèvre supérieure.

REUTERS/Sana Sana

Bachar al-Assad lors d'un discours à l'université de Damas le 10 janvier 2012. Le président syrien s'est rasé la moustache le 30 mars 2011, quelques jours après le début du soulèvement dans son pays. Un changement de style de pilosité faciale assez rare chez les dictateurs pour être relevé, même s'il a décidé de laisser repousser une zone plus sombre qui ressemble à un vestige de moustache sur sa lèvre supérieure.

L'ancien président syrien Hafez al-Assad lors d'un sommet arabe le 22 juin 1996. Bachar al-Assad a toujours aimé faire comme son père Hafez, même si en termes de moustache, celle du fils n'était qu'une pâle imitation de celle, bien plus dense, du père.

REUTERS/Jim Hollander

L'ancien président syrien Hafez al-Assad lors d'un sommet arabe le 22 juin 1996. Bachar al-Assad a toujours aimé faire comme son père Hafez, même si en termes de moustache, celle du fils n'était qu'une pâle imitation de celle, bien plus dense, du père.

Omar Bongo au palais de l'Elysée à Paris le 30 novembre 2006. L'ancien président gabonais est resté fidèle à son look pendant ses 42 années de règne: grosse moustache et épaisses lunettes devant ses yeux perçants.

REUTERS/Charles Platiau

Omar Bongo au palais de l'Elysée à Paris le 30 novembre 2006. L'ancien président gabonais est resté fidèle à son look pendant ses 42 années de règne: grosse moustache et épaisses lunettes devant ses yeux perçants.

Portrait de Francisco Franco lors d'une manifestation à Madrid le 20 novembre 2006. La moustache du dictateur espagnol n'est pas la plus célèbre, mais aurait influencé certains tyrans d'Amérique latine. Ici assez large, elle a évolué au cours de sa longue carrière.

REUTERS/Susana Vera

Portrait de Francisco Franco lors d'une manifestation à Madrid le 20 novembre 2006. La moustache du dictateur espagnol n'est pas la plus célèbre, mais aurait influencé certains tyrans d'Amérique latine. Ici assez large, elle a évolué au cours de sa longue carrière.

Le Président ougandais Yoweri Kaguta Museveni à New Delhi le 6 avril 2008.

REUTERS/B Mathur

Le Président ougandais Yoweri Kaguta Museveni à New Delhi le 6 avril 2008.

L'ancien dictateur guatémaltèque Efrain Rios Montt  à Guatemala City le 26 janvier 2012. Il est accusé par l'Espagne de génocide.

REUTERS/Jorge Lopez

L'ancien dictateur guatémaltèque Efrain Rios Montt  à Guatemala City le 26 janvier 2012. Il est accusé par l'Espagne de génocide.

Six portraits d'Adolph Hitler déguisé (par un maquilleur) de diverses façons, rendus publics par les Archives nationales américaines. L'Office of Strategic Services (OSS) avait demandé à un maquilleur new-yorkais d'imaginer différents looks possibles du dictateur moustachu, après le 6 juin 1944, dans l'hypothèse où il aurait été en fuite.

REUTERS

Six portraits d'Adolph Hitler déguisé (par un maquilleur) de diverses façons, rendus publics par les Archives nationales américaines. L'Office of Strategic Services (OSS) avait demandé à un maquilleur new-yorkais d'imaginer différents looks possibles du dictateur moustachu, après le 6 juin 1944, dans l'hypothèse où il aurait été en fuite.

François Bozizé à Bruxelles le 17 juin 2011. Le président de la République de Centrafrique, qui arbore une «moustache soigneusement taillée», a pris le pouvoir lors d'un coup d'Etat de 2003.

REUTERS/Thierry Roge

François Bozizé à Bruxelles le 17 juin 2011. Le président de la République de Centrafrique, qui arbore une «moustache soigneusement taillée», a pris le pouvoir lors d'un coup d'Etat de 2003.

L'ancien dictateur militaire bolivien Hugo Banzer Suarez assiste avec sa femme Yolanda et ses généraux à une parade militaire après son élection «démocratique» le 6 août 1997. L'émotion de ne plus être officiellement un dictateur se lit sur son visage. On remarquera que les généraux font preuve d'indépendance vis-à-vis de leur chef en termes de pilosité faciale.

REUTERS/Mariana Bazo

L'ancien dictateur militaire bolivien Hugo Banzer Suarez assiste avec sa femme Yolanda et ses généraux à une parade militaire après son élection «démocratique» le 6 août 1997. L'émotion de ne plus être officiellement un dictateur se lit sur son visage. On remarquera que les généraux font preuve d'indépendance vis-à-vis de leur chef en termes de pilosité faciale.

Le président rwandais Paul Kagame au siège des Nations unies à New York le 21 septembre 2010. Elu avec 95% des voix en 2003, il n’a obtenu que 93% pour sa réélection en 2010. Il porte des lunettes et une moustache plus fines que beaucoup de ses homologues africains.

REUTERS/Mike Segar

Le président rwandais Paul Kagame au siège des Nations unies à New York le 21 septembre 2010. Elu avec 95% des voix en 2003, il n’a obtenu que 93% pour sa réélection en 2010. Il porte des lunettes et une moustache plus fines que beaucoup de ses homologues africains.

L'ancien Président pakistanais Pervez Musharraf à Londres le 19 janvier 2012. Au niveau capillaire, il a indéniablement influencé le président bolivien Evo Morales, mais ce dernier n'a jamais réussi à recréer le triangle de taches grises formé par les tempes et la moustace du Pakistanais.

REUTERS/Andrew Winning

L'ancien Président pakistanais Pervez Musharraf à Londres le 19 janvier 2012. Au niveau capillaire, il a indéniablement influencé le président bolivien Evo Morales, mais ce dernier n'a jamais réussi à recréer le triangle de taches grises formé par les tempes et la moustace du Pakistanais.

Tout ou presque a été dit et écrit sur la moustache de Saddam Hussein, qui reflète plus une longue tradition irakiennne qu'un accessoire voué à asseoir son culte de la personnalité. Elle symbolise en effet la virilité dans le pays depuis le XVIe siècle et l'époque de la domination ottomane en Mésopotamie. En 2003, les conditions précaires de sa fuite et sa capture par les Américains ont fait tomber un mythe, l'empêchant de se raser et laissant au monde entier l'image d'un homme qui ne soignait plus sa barbe.

REUTERS

Tout ou presque a été dit et écrit sur la moustache de Saddam Hussein, qui reflète plus une longue tradition irakiennne qu'un accessoire voué à asseoir son culte de la personnalité. Elle symbolise en effet la virilité dans le pays depuis le XVIe siècle et l'époque de la domination ottomane en Mésopotamie. En 2003, les conditions précaires de sa fuite et sa capture par les Américains ont fait tomber un mythe, l'empêchant de se raser et laissant au monde entier l'image d'un homme qui ne soignait plus sa barbe.

Robert Mugabe le 16 février 2012. La moustache, si on peut l'appeler ainsi, du président zimbabwéen est une des plus reconnaissables et originales du monde, une sorte d'adaptation faciale du maillot brésilien.

REUTERS/Philimon Bulawayo

Robert Mugabe le 16 février 2012. La moustache, si on peut l'appeler ainsi, du président zimbabwéen est une des plus reconnaissables et originales du monde, une sorte d'adaptation faciale du maillot brésilien.

Lors du 52e anniversaire de la victoire des forces alliées sur l'Allemagne nazie à Moscou le 9 mai 1997. La moustache de Joseph Staline a une place de choix au panthéon des moustaches de dictateurs.

REUTERS

Lors du 52e anniversaire de la victoire des forces alliées sur l'Allemagne nazie à Moscou le 9 mai 1997. La moustache de Joseph Staline a une place de choix au panthéon des moustaches de dictateurs.

Le Président burundais Pierre Nkurunziza à Bruxelles le 23 octobre 2009.

REUTERS/Yves Herman

Le Président burundais Pierre Nkurunziza à Bruxelles le 23 octobre 2009.

L'ancien dictateur argentin Jorge Rafael Videla attend le verdict lors de son procès à Cordoue (Argentine) le 22 décembre 2010. Il a été condamné à la prison à vie pour violation des droits de l'homme, torture et détentions illégales dans cette province argentine en 1976, faisant des milliers de morts. Un verdict qui s'ajoute à une autre condamnation à vie qu'il avait déjà écopée. Malgré sa déchéance, il garde fièrement sa moustache.    

REUTERS

L'ancien dictateur argentin Jorge Rafael Videla attend le verdict lors de son procès à Cordoue (Argentine) le 22 décembre 2010. Il a été condamné à la prison à vie pour violation des droits de l'homme, torture et détentions illégales dans cette province argentine en 1976, faisant des milliers de morts. Un verdict qui s'ajoute à une autre condamnation à vie qu'il avait déjà écopée. Malgré sa déchéance, il garde fièrement sa moustache.

 

 

 

L'ancien Président yéménite Ali Abdullah Saleh à Khartoum le 30 décembre 2008. Il n'a pas résisté au soulèvement populaire commencé en 2011, malgré sa moustache.

REUTERS/Mohamed Nureldin Abdallah

L'ancien Président yéménite Ali Abdullah Saleh à Khartoum le 30 décembre 2008. Il n'a pas résisté au soulèvement populaire commencé en 2011, malgré sa moustache.

Le président de la République populaire du Congo Denis Sassou-Nguesso à Rome le 16 novembre 2009 et sa moustache plutôt clairsemée.

REUTERS

Le président de la République populaire du Congo Denis Sassou-Nguesso à Rome le 16 novembre 2009 et sa moustache plutôt clairsemée.

Le dictateur biélorusse Alexandre Loukachenko prête serment à Minsk le 21 janvier 2011. L'une des moustaces les plus affirmées de notre sélection, dans la droite ligne de Joseph Staline. A se demander si le président biélorusse ne se la teint pas.

REUTERS/Vasily Fedosenko

Le dictateur biélorusse Alexandre Loukachenko prête serment à Minsk le 21 janvier 2011. L'une des moustaces les plus affirmées de notre sélection, dans la droite ligne de Joseph Staline. A se demander si le président biélorusse ne se la teint pas.

Le président camerounais Paul Biya lors de la 65e assemblée générale des Nations unies à New York le 23 septembre 2010. Lunettes et grosse moustache, sobre mais efficace.

REUTERS/ERIC THAYER

Le président camerounais Paul Biya lors de la 65e assemblée générale des Nations unies à New York le 23 septembre 2010. Lunettes et grosse moustache, sobre mais efficace.

L'ancien dictateur militaire chilien Augusto Pinochet le 22 décembre 1998. Il a laissé tomber ses lunettes fumées avec l'âge, mais est resté fidèle à sa moustache, même pendant les moments difficiles.

REUTERS/Claudia Daut

L'ancien dictateur militaire chilien Augusto Pinochet le 22 décembre 1998. Il a laissé tomber ses lunettes fumées avec l'âge, mais est resté fidèle à sa moustache, même pendant les moments difficiles.

Tribus amérindiennes: «Le manque de représentation positive a un impact sur les jeunes générations»
Grand Format

Tribus amérindiennes: «Le manque de représentation positive a un impact sur les jeunes générations»

Résidence Provisoire
Grand Format

Résidence Provisoire

Newsletters