Partager cet article

Ces villes si lointaines aux architectures si proches

«Lorsque l'on marche dans Jatkasaar (Helsinki), le quartier semble presque être l'extension de Nine Elms à Londres.» C'est en faisant ce constat que Luca Picardi s'est intéressé à la standardisation des projets de développement urbain de différentes villes du nord de l'Europe. Comment façonne-t-elle l’expérience collective de la ville? Quels sont ses effets sur nos modes de pensées et de sentiment? Autant de questions soulevées dans son livre, FAMILIAR, réalisé grâce à des promenades virtuelles.

En haut: Helsinki (Jätkäsaari), Oslo (Fjord City), Stockholm (Royal Seaport). Au milieu: Stockholm (Royal Seaport), Copenhague (Nordhavnen), Helsinki (Jätkäsaari). En bas: Helsinki (Jätkäsaari), Londres (Nine Elms), Stockholm (Royal Seaport) | Luca Picardi

 

«Le projet est né d’une série de promenades documentées à Londres et à Helsinki, lors d’une résidence de deux mois avec le British Council et HIAP (Helsinki International Artist Programme) pendant la design week d’Helsinki. J’ai flâné dans les nouveaux quartiers de Jatkasaari et Kalasatama et ils m'ont semblé extrêmement familiers. J’avais l’impression d’explorer les quartiers de Nine Elms ou Kings Cross de Londres.»

En haut: Helsinki (Jätkäsaari), Oslo (Fjord City), Stockholm (Royal Seaport). Au milieu: Stockholm (Royal Seaport), Copenhague (Nordhavnen), Helsinki (Jätkäsaari). En bas: Helsinki (Jätkäsaari), Londres (Nine Elms), Stockholm (Royal Seaport) | Luca Picardi

 

«Le projet est né d’une série de promenades documentées à Londres et à Helsinki, lors d’une résidence de deux mois avec le British Council et HIAP (Helsinki International Artist Programme) pendant la design week d’Helsinki. J’ai flâné dans les nouveaux quartiers de Jatkasaari et Kalasatama et ils m'ont semblé extrêmement familiers. J’avais l’impression d’explorer les quartiers de Nine Elms ou Kings Cross de Londres.»

En haut: Malmö (Western Harbour), Stockholm (Royal Seaport), Copenhague (Nordhavnen). Au milieu: Helsinki (Kalasatama), Malmö (Western Harbour), Stockholm (Royal Seaport). En bas: Malmö(Western Harbour), Copenhague (Nordhavnen), Helsinki (Kalasatama) | Luca Picardi

 

«J'ai donc eu envie de comprendre dans quelle mesure les développeurs urbains dupliquent les planifications des villes à grande échelle. Pour cela, j’ai concentré mon travail sur Londres, Stockholm, Copenhague, Hambourg, Oslo et Helsinki. Je voulais ainsi créer un espace de reflexion sur les formes des villes prises dans un contexte international.»

En haut: Malmö (Western Harbour), Stockholm (Royal Seaport), Copenhague (Nordhavnen). Au milieu: Helsinki (Kalasatama), Malmö (Western Harbour), Stockholm (Royal Seaport). En bas: Malmö(Western Harbour), Copenhague (Nordhavnen), Helsinki (Kalasatama) | Luca Picardi

 

«J'ai donc eu envie de comprendre dans quelle mesure les développeurs urbains dupliquent les planifications des villes à grande échelle. Pour cela, j’ai concentré mon travail sur Londres, Stockholm, Copenhague, Hambourg, Oslo et Helsinki. Je voulais ainsi créer un espace de reflexion sur les formes des villes prises dans un contexte international.»

En haut: Oslo (Fjord City), Helsinki (Jätkäsaari), Londres (Kings Cross). Au milieu: Stockholm (Royal Seaport), Oslo (Fjord City), Hamburg (HafenCity). En bas: Helsinki (Kalasatama), Helsinki (Jätkäsaari), Stockholm (Royal Seaport) | Luca Picardi

 

«Cette exploration s'est concentrée sur les espaces industriels dont la productivité semble avoir diminuée au fil des années et qui deviennent ensuite des lieux privilégiés de nouveaux projets de développement à grande échelle. C’est particulièrement vrai en Europe du Nord, de la mer Baltique à la mer du Nord.»

En haut: Oslo (Fjord City), Helsinki (Jätkäsaari), Londres (Kings Cross). Au milieu: Stockholm (Royal Seaport), Oslo (Fjord City), Hamburg (HafenCity). En bas: Helsinki (Kalasatama), Helsinki (Jätkäsaari), Stockholm (Royal Seaport) | Luca Picardi

 

«Cette exploration s'est concentrée sur les espaces industriels dont la productivité semble avoir diminuée au fil des années et qui deviennent ensuite des lieux privilégiés de nouveaux projets de développement à grande échelle. C’est particulièrement vrai en Europe du Nord, de la mer Baltique à la mer du Nord.»

En haut: London (Nine Elms), Stockholm (Royal Seaport), Malmö(Western Harbour). Au milieu: Londres (Kings Cross), Helsinki (Jätkäsaari), Hamburg (HafenCity). En bas: Malmö (Western Harbour), Stockholm (Royal Seaport), Stockholm (Royal Seaport) | Luca Picardi

 

«Comme la ligue hanséatique créait il y a des siècles des enclaves d’activités commerciales à l’intérieur des villes, les investissements vont aujourd'hui dans la création de nouveaux quartiers dans les agglomérations. Ces ressemblances historiques et ces points communs géographiques sont devenus un paramètre intrigant pour définir les objectifs de mon projet.»

En haut: London (Nine Elms), Stockholm (Royal Seaport), Malmö(Western Harbour). Au milieu: Londres (Kings Cross), Helsinki (Jätkäsaari), Hamburg (HafenCity). En bas: Malmö (Western Harbour), Stockholm (Royal Seaport), Stockholm (Royal Seaport) | Luca Picardi

 

«Comme la ligue hanséatique créait il y a des siècles des enclaves d’activités commerciales à l’intérieur des villes, les investissements vont aujourd'hui dans la création de nouveaux quartiers dans les agglomérations. Ces ressemblances historiques et ces points communs géographiques sont devenus un paramètre intrigant pour définir les objectifs de mon projet.»

En haut: Londres (Nine Elms), Oslo (Fjord City), Helsinki (Jätkäsaari). Au milieu: Stockholm (Royal Seaport), Copenhague (Nordhavnen), Hamburg (HafenCity). En bas: Oslo (Fjord City), Helsinki (Kalasatama), Oslo (Fjord City) | Luca Picardi

 

«Pour trouver les immeubles, j’ai utilisé internet comme outil de recherche et de conception. Pour comprendre la géographie et la topographie de ces espaces urbains, j’ai scanné leurs surfaces à l’aide de Google Earth et j’ai fait simultanément des balades à travers ces sites en utilisant Google Streetview.»

En haut: Londres (Nine Elms), Oslo (Fjord City), Helsinki (Jätkäsaari). Au milieu: Stockholm (Royal Seaport), Copenhague (Nordhavnen), Hamburg (HafenCity). En bas: Oslo (Fjord City), Helsinki (Kalasatama), Oslo (Fjord City) | Luca Picardi

 

«Pour trouver les immeubles, j’ai utilisé internet comme outil de recherche et de conception. Pour comprendre la géographie et la topographie de ces espaces urbains, j’ai scanné leurs surfaces à l’aide de Google Earth et j’ai fait simultanément des balades à travers ces sites en utilisant Google Streetview.»

En haut: Londres (Kings Cross), Oslo (Fjord City), Hamburg (HafenCity). Au milieu: Helsinki (Jätkäsaari), Londres (Nine Elms), Londres (Kings Cross). En bas: Londres (Nine Elms), Hamburg (HafenCity), Oslo (Fjord City) | Luca Picardi

 

«J’ai ensuite collecté et analysé les matériaux en libre-accès en ligne comme les données et les statistiques des nouveaux projets de développement à travers l’Europe, les images géo-taguées des lieux, les programmes de planification et les brochures markéting par reconnaissance de forme. Cet échantillonnage et le remaniement de matériaux existants sont devenus la forme de conception de ma propre production de sorte que le processus du projet était en fait une forme d’imitation du sujet. Le résultat n’est pas la production d’un nouveau travail mais la présentation d’une réalité familière.»

En haut: Londres (Kings Cross), Oslo (Fjord City), Hamburg (HafenCity). Au milieu: Helsinki (Jätkäsaari), Londres (Nine Elms), Londres (Kings Cross). En bas: Londres (Nine Elms), Hamburg (HafenCity), Oslo (Fjord City) | Luca Picardi

 

«J’ai ensuite collecté et analysé les matériaux en libre-accès en ligne comme les données et les statistiques des nouveaux projets de développement à travers l’Europe, les images géo-taguées des lieux, les programmes de planification et les brochures markéting par reconnaissance de forme. Cet échantillonnage et le remaniement de matériaux existants sont devenus la forme de conception de ma propre production de sorte que le processus du projet était en fait une forme d’imitation du sujet. Le résultat n’est pas la production d’un nouveau travail mais la présentation d’une réalité familière.»

En haut: Helsinki (Jätkäsaari), Stockholm (Royal Seaport), Malmö (Western Harbour). Au milieu: Hamburg (HafenCity), Helsinki (Kalasatama), Oslo (Fjord City). En bas: Stockholm (Royal Seaport), Helsinki (Jätkäsaari), Hamburg (HafenCity) | Luca Picardi

 

«Plus on étudie les sites de développement plus ils semblent familiers. Or, cette reproduction à travers les villes est le déni de l’idée même de localité. Les zones qui renaissent deviennent des enclaves distinctes et exclusives qui ne sont pas intégrées au tissu urbain et à l’environnement local bâti.»

En haut: Helsinki (Jätkäsaari), Stockholm (Royal Seaport), Malmö (Western Harbour). Au milieu: Hamburg (HafenCity), Helsinki (Kalasatama), Oslo (Fjord City). En bas: Stockholm (Royal Seaport), Helsinki (Jätkäsaari), Hamburg (HafenCity) | Luca Picardi

 

«Plus on étudie les sites de développement plus ils semblent familiers. Or, cette reproduction à travers les villes est le déni de l’idée même de localité. Les zones qui renaissent deviennent des enclaves distinctes et exclusives qui ne sont pas intégrées au tissu urbain et à l’environnement local bâti.»

En haut: Londres (Kings Cross),Stockholm (Royal Seaport), Helsinki (Jätkäsaari). Au milieu: Copenhague (Nordhavnen), Hamburg (HafenCity), Stockholm (Royal Seaport). En bas: Stockholm (Royal Seaport), Malmö (Western Harbour), Londres (Nine Elms) | Luca Picardi

 

«Je ne sais pas si les villes deviennent de plus en plus familières, mais on peut voir des formes généralisées qui reflètent des influences dominantes dans les zones urbaines tout au long de l’histoire. Mon projet identifie une forme de familiarité émergente. Mais peut-être que ce catalogue de répliques esthétiques qui émerge du projet est en partie alimenté par une approche hautement idéalisée de l’architecture. Les immeubles ne semblent plus imaginés de façon individuelle par les architectes mais semblent être un fragment de systèmes plus larges.»

En haut: Londres (Kings Cross),Stockholm (Royal Seaport), Helsinki (Jätkäsaari). Au milieu: Copenhague (Nordhavnen), Hamburg (HafenCity), Stockholm (Royal Seaport). En bas: Stockholm (Royal Seaport), Malmö (Western Harbour), Londres (Nine Elms) | Luca Picardi

 

«Je ne sais pas si les villes deviennent de plus en plus familières, mais on peut voir des formes généralisées qui reflètent des influences dominantes dans les zones urbaines tout au long de l’histoire. Mon projet identifie une forme de familiarité émergente. Mais peut-être que ce catalogue de répliques esthétiques qui émerge du projet est en partie alimenté par une approche hautement idéalisée de l’architecture. Les immeubles ne semblent plus imaginés de façon individuelle par les architectes mais semblent être un fragment de systèmes plus larges.»

En haut: Copenhague (Nordhavnen), Helsinki (Kalasatama), Helsinki (Jätkäsaari). Au milieu: Stockholm (Royal Seaport), Londres (Kings Cross), Oslo (Fjord City). En bas: Helsinki (Jätkäsaari), Malmö (Western Harbour), Londres (Kings Cross) | Luca Picardi

 

«La plupart de ces environnements construits sont planifiés de A à Z. Il y a une narration déjà familière de la façon avec laquelle nous devons utiliser ces espaces, ces sentiers piétons, ces jardins d’ornements dans les centres commerciaux et ces zones fumeurs.»

En haut: Copenhague (Nordhavnen), Helsinki (Kalasatama), Helsinki (Jätkäsaari). Au milieu: Stockholm (Royal Seaport), Londres (Kings Cross), Oslo (Fjord City). En bas: Helsinki (Jätkäsaari), Malmö (Western Harbour), Londres (Kings Cross) | Luca Picardi

 

«La plupart de ces environnements construits sont planifiés de A à Z. Il y a une narration déjà familière de la façon avec laquelle nous devons utiliser ces espaces, ces sentiers piétons, ces jardins d’ornements dans les centres commerciaux et ces zones fumeurs.»

En haut: Helsinki (Jätkäsaari), Stockholm (Royal Seaport), Helsinki (Kalasatama). Au milieu: Londres (Kings Cross), Copenhague (Nordhavnen), Hamburg (HafenCity). En bas: Stockholm (Royal Seaport), Helsinki (Jätkäsaari), Copenhague (Nordhavnen) | Luca Picardi

 

«Notre relation au territoire se perd en quelque sorte à travers cette approche formelle de l’expérience urbaine. Cela nous déconnecte-t-il davantage de notre environnement local?»

En haut: Helsinki (Jätkäsaari), Stockholm (Royal Seaport), Helsinki (Kalasatama). Au milieu: Londres (Kings Cross), Copenhague (Nordhavnen), Hamburg (HafenCity). En bas: Stockholm (Royal Seaport), Helsinki (Jätkäsaari), Copenhague (Nordhavnen) | Luca Picardi

 

«Notre relation au territoire se perd en quelque sorte à travers cette approche formelle de l’expérience urbaine. Cela nous déconnecte-t-il davantage de notre environnement local?»

Plus de Grand Format

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte