La Chine croule sous le poids de ses vélos flottants abandonnés
Société / Monde

La Chine croule sous le poids de ses vélos flottants abandonnés

En Chine, l’industrie du vélo en libre-service est si florissante que des milliers de bicyclettes fanent aux quatre coins des villes.

Cette photo prise avec un drone montre des milliers de vélo de location abandonnés à Shanghaï, le 10 mai 2018. Ces vélos sont mis à disposition grâce à un système de location flexible qui permet de reposer le vélo n’importe où et de le débloquer grâce à son smartphone. 
Johannes Eisele / AFP

Cette photo prise avec un drone montre des milliers de vélo de location abandonnés à Shanghaï, le 10 mai 2018. Ces vélos sont mis à disposition grâce à un système de location flexible qui permet de reposer le vélo n’importe où et de le débloquer grâce à son smartphone. 

Or, l'offre proposée par Gobee.bike ou Ofo dépasse largement la demande. Résultat: de (trop) nombreux vélos abandonnés bloquent les rues. Ces bicyclettes finissent en effet par bloquer les trottoirs et se retrouvent en piles, laissées un peu partout de façon illégale.
Un homme passe devant des vélos de location empilés à Pékin, le 21 février 2018. | Greg Baker / AFP

Or, l'offre proposée par Gobee.bike ou Ofo dépasse largement la demande. Résultat: de (trop) nombreux vélos abandonnés bloquent les rues. Ces bicyclettes finissent en effet par bloquer les trottoirs et se retrouvent en piles, laissées un peu partout de façon illégale.

Il y aurait 1,5 million de vélos flottants en circulation à Shanghaï, pour une population de 25 millions de personnes. L'industrie du vélo en libre-service a rencontré un vif succès auprès des citadines et citadins chinois mais elle s'est développée si rapidement que les autorités ont été vite dépassées par le nombre de vélo laissés dans tous les coins des villes.
Des vélos en libre-service entassés devant l'entrée du parc Xiashan à Shenzhen, dans la province de Guangdong, le 16 janvier 2017. | STR / AFP

Il y aurait 1,5 million de vélos flottants en circulation à Shanghaï, pour une population de 25 millions de personnes. L'industrie du vélo en libre-service a rencontré un vif succès auprès des citadines et citadins chinois mais elle s'est développée si rapidement que les autorités ont été vite dépassées par le nombre de vélo laissés dans tous les coins des villes.

La Chine a publié des directives nationales pour régir les opérations de partage de vélo en 2017 car le nombre de plaintes concernant l'accumulation de milliers de vélos dans les rues a augmenté.
Une femme utilise un vélo Ofo devant une pile de vélos de la même entreprise dans un centre de réparation de Pékin, le 6 avril 2017. | Nicolas Asfouri / AFP

La Chine a publié des directives nationales pour régir les opérations de partage de vélo en 2017 car le nombre de plaintes concernant l'accumulation de milliers de vélos dans les rues a augmenté.

Sur cette photo prise le 19 février 2017, des milliers de vélos abandonnés gisent devant l'université de Zhengzhou, dans la province centrale du Henan. L'université a collecté des centaines de vélos abandonnés ou inutilisés sur son terrain après les vacances de printemps, et a demandé aux propriétaires qu'elle a pu retrouver de les récupérer.
STR / AFP

Sur cette photo prise le 19 février 2017, des milliers de vélos abandonnés gisent devant l'université de Zhengzhou, dans la province centrale du Henan. L'université a collecté des centaines de vélos abandonnés ou inutilisés sur son terrain après les vacances de printemps, et a demandé aux propriétaires qu'elle a pu retrouver de les récupérer.

Shanghaï, pour sa part, a annoncé l'interdiction de déployer des vélos supplémentaires pour éviter l'encombrement des trottoirs.
Des vélos de location sont stockés dans un parking temporaire à Shanghaï, le 24 août 2017. | Chandan Khanna / AFP

Shanghaï, pour sa part, a annoncé l'interdiction de déployer des vélos supplémentaires pour éviter l'encombrement des trottoirs.

La Chine comptait 16,9 millions d'utilisatrices et utilisateurs de vélos en libre-service en 2016 et s'attendait, à l'époque, à ce qu'ils soient 50 millions en 2018, d'après le centre de recherche chinois sur le commerce électronique.
STR / AFP

La Chine comptait 16,9 millions d'utilisatrices et utilisateurs de vélos en libre-service en 2016 et s'attendait, à l'époque, à ce qu'ils soient 50 millions en 2018, d'après le centre de recherche chinois sur le commerce électronique.

Les municipalités françaises ont pris note de ce qui s’est passé en Chine.
Un homme marche devant des rangées de vélos Mobike et Ofo à Shanghaï, le 1er mars 2017. | Johannes Eisele / AFP

Les municipalités françaises ont pris note de ce qui s’est passé en Chine.

Fanny Arlandis

Fanny Arlandis Journaliste à Beyrouth (Liban). Elle écrit principalement sur la photographie et le Moyen-Orient.

Une semaine dans le monde en 7 photos
Grand Format

Une semaine dans le monde en 7 photos

«Les histoires que je découvrais semblaient dériver de substances provenant du sol»
Grand Format

«Les histoires que je découvrais semblaient dériver de substances provenant du sol»

Newsletters