A l'ombre des rencontres d'Arles
Culture

A l'ombre des rencontres d'Arles

François Hébel, directeur des rencontres d’Arles, l’annonce dans son édito: «C’est dans un esprit de découverte que les Rencontres d’Arles proposent en 2013 un parcours radicalement noir et blanc.» Paradoxe? Hébel rappelle que jusque dans les années 1980 la couleur a été regardée avec mépris, mais que la couleur prenant ses lettres de noblesse, «le noir disparaît presque totalement après 2000». Et il s’interroge: «Quelle place le noir et blanc occupe-t-il aujourd’hui?» C’est cette même question que reprennent en écho les expositions d’Arles. Le diaporama suivant, composé uniquement de photographies contemporaines, dessine des réponses. C.P.

Pieter Hugo, 2011. © Rencontres Arles
Jean-Louis Courtinat, Malade Alzheimer dans sa chambre, Villejuif, 1994, © Rencontres Arles
Samer Mohdad, Décharge publique du Normandy, Beyrouth, 1991, © Rencontres Arles
Antony Cairns, Sans titre, série LDN, © Rencontres Arles
Jean-Michel Fauquet, Sans titre, © Rencontres Arles
John Stezaker, Betrayal XVIII, © Rencontres Arles
Antoine Gonin, Corse, France 2010, © Rencontres Arles
Arno Rafael Minkkinen, Fosters Pond, 1989. © Rencontres Arles
Gilbert Garçin, Le funambule, 2002. Courtesy galerie Les filles du calvaire, Paris. © Rencontres Arles
Hiroshi Sugimoto. Couleur Polarisée 032, 2010.© Rencontres Arles
Une semaine dans le monde en 7 photos, du 9 au 15 janvier 2021
Grand Format

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 9 au 15 janvier 2021

«My Americans», un regard sur la communauté chinoise américaine
Grand Format

«My Americans», un regard sur la communauté chinoise américaine

Newsletters