COP21: respirez le doux air de ces forêts menacées
Sciences / Monde

COP21: respirez le doux air de ces forêts menacées

Dans le cadre de la COP21, qui se déroule à Paris du 30 novembre au 11 décembre, Slate vous propose de découvrir dix grands formats de lieux amenés à disparaître si des mesures pour le climat ne sont pas prises. Hier, les lacs.

Les forêts recouvrent près de 4 milliards d'hectares dans le monde, soit 30% de la superficie des terres émergées selon les données de l’Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO). Si le réchauffement climatique se poursuit à ce rythme, la composition des forêts va changer, certaines vont disparaître et les feux vont se multiplier.


	Forêt de Bébour (La Réunion) | Geolina via Wikimedia Commons (License by)

	 

	Les arbres assimilent et stockent le gaz carbonique (CO2) de l'air. Or la déforestation par exemple augmente les émissions de gaz à effet de serre. Lorsque l'on coupe les arbres, le CO2 qu'ils ont emmagasiné se libère. Sur l'île de la Réunion, la déforestation pour la plantation de canne à sucre au XIXe siècle puis plus récemment le développement des infrastructures et l’urbanisation ont détruit près de 65% des écosystèmes naturels.

Forêt de Bébour (La Réunion) | Geolina via Wikimedia Commons (License by)

 

Les arbres assimilent et stockent le gaz carbonique (CO2) de l'air. Or la déforestation par exemple augmente les émissions de gaz à effet de serre. Lorsque l'on coupe les arbres, le CO2 qu'ils ont emmagasiné se libère. Sur l'île de la Réunion, la déforestation pour la plantation de canne à sucre au XIXe siècle puis plus récemment le développement des infrastructures et l’urbanisation ont détruit près de 65% des écosystèmes naturels.


	Forêt amazonienne (Brésil) | CIAT via Flickr (License by)

	 

	La forêt amazonienne disparaît plus rapidement qu'elle ne se renouvelle. Elle subit une forte déforestation menée par l'agriculture intensive. La rareté des pluies et la multiplication des sécheresses ralentit la croissance de certains arbres et en fait mourir d'autres. La forêt dégage aujourd'hui plus de CO2 qu'elle n'en absorbe. Certains experts pensent qu'elle aura disparu en 2100.

Forêt amazonienne (Brésil) | CIAT via Flickr (License by)

 

La forêt amazonienne disparaît plus rapidement qu'elle ne se renouvelle. Elle subit une forte déforestation menée par l'agriculture intensive. La rareté des pluies et la multiplication des sécheresses ralentit la croissance de certains arbres et en fait mourir d'autres. La forêt dégage aujourd'hui plus de CO2 qu'elle n'en absorbe. Certains experts pensent qu'elle aura disparu en 2100.


	Collines auparavant recouvertes de forêts (République démocratique du Congo) | Julien Harneis via Wikimedia Commons (License by)

	 

	La deuxième plus grande forêt tropicale du monde, après l'Amazonie, se trouve au Congo. Les activités humaines, et particulièrement la déforestation, cause et conséquence du changement climatique, mettent en péril cet espace.

Collines auparavant recouvertes de forêts (République démocratique du Congo) | Julien Harneis via Wikimedia Commons (License by)

 

La deuxième plus grande forêt tropicale du monde, après l'Amazonie, se trouve au Congo. Les activités humaines, et particulièrement la déforestation, cause et conséquence du changement climatique, mettent en péril cet espace.


	Cèdre (Liban) | Obezes via Wikimedia Commons (License by)

	 

	La forêt des cèdres, au nord du Liban, s'est déjà énormément réduite. Cette sorte d'arbre est considérée comme une des plus vieille au monde. Au Liban, douze d'entre eux ont plus de 1.000 ans. Dans les soixante-dix prochaines années, la température au Liban va augmenter, tandis que les précipitations sont se faire plus rares, mettant en danger la survie des cèdres.

Cèdre (Liban) | Obezes via Wikimedia Commons (License by)

 

La forêt des cèdres, au nord du Liban, s'est déjà énormément réduite. Cette sorte d'arbre est considérée comme une des plus vieille au monde. Au Liban, douze d'entre eux ont plus de 1.000 ans. Dans les soixante-dix prochaines années, la température au Liban va augmenter, tandis que les précipitations sont se faire plus rares, mettant en danger la survie des cèdres.


	Lowland rainforest, parc national de Masoala (Madagascar) | Frank Vassen via Flickr (License by)

	 

	À Madagascar, 90% de la forêt naturelle souffre de déforestation. Une large partie de la biodiversité de l'île, majoritairement concentrée dans les forêts, risque de disparâitre alors que la température va augmenter de 1,1 à 2,6°C d'ici la fin du siècle. 

Lowland rainforest, parc national de Masoala (Madagascar) | Frank Vassen via Flickr (License by)

 

À Madagascar, 90% de la forêt naturelle souffre de déforestation. Une large partie de la biodiversité de l'île, majoritairement concentrée dans les forêts, risque de disparâitre alors que la température va augmenter de 1,1 à 2,6°C d'ici la fin du siècle. 


	Forêt dans la province de Riau (Indonésie) | REUTERS/Beawiharta

	 

	Ces derniers mois, l'Indonésie a été ravagée par des feux d'une intensité sans précédent provoqués par les producteurs d'huile de palme. De nombreuses espèces, comme les orangs-outans, ont été asphyxiées par les fumées en plus de perdre une partie de leurs habitats naturels. Depuis le mois de juillet, ce sont près de trois millions d’hectares de forêts qui seraient partis en fumée, selon le Centre pour la recherche forestière internationale (Cifor). Plus de 500.000 personnes seraient atteintes par des problèmes respiratoires et 1.700 millions de tonnes d’équivalent de CO2 ont été libérées dans l’atmosphère.

Forêt dans la province de Riau (Indonésie) | REUTERS/Beawiharta

 

Ces derniers mois, l'Indonésie a été ravagée par des feux d'une intensité sans précédent provoqués par les producteurs d'huile de palme. De nombreuses espèces, comme les orangs-outans, ont été asphyxiées par les fumées en plus de perdre une partie de leurs habitats naturels. Depuis le mois de juillet, ce sont près de trois millions d’hectares de forêts qui seraient partis en fumée, selon le Centre pour la recherche forestière internationale (Cifor). Plus de 500.000 personnes seraient atteintes par des problèmes respiratoires et 1.700 millions de tonnes d’équivalent de CO2 ont été libérées dans l’atmosphère.


	Parc national Jacques Cartier, Québec, Canada | Cephas via Wikimedia Commons (License by)

	 

	Au Canada, le changement climatique affecte la croissance des arbres, leur taux de mortalité et leur implantation. L'arrivée précoce du printemps et les étés plus longs ont déjà commencé à modifier la feuillaison et la floraison. Si le changement climatique se poursuit à cette vitesse, seuls les arbres les plus aptes à s'adapter survivront, certaines forêts seront transformées en prairies et la superficie brûlée par les feux chaque année risque de doubler.

Parc national Jacques Cartier, Québec, Canada | Cephas via Wikimedia Commons (License by)

 

Au Canada, le changement climatique affecte la croissance des arbres, leur taux de mortalité et leur implantation. L'arrivée précoce du printemps et les étés plus longs ont déjà commencé à modifier la feuillaison et la floraison. Si le changement climatique se poursuit à cette vitesse, seuls les arbres les plus aptes à s'adapter survivront, certaines forêts seront transformées en prairies et la superficie brûlée par les feux chaque année risque de doubler.


	Forêt de Tongass (Alaska) | Alan Wu via Flickr (License by)

	 

	Comme dans les autres forêts, dans celle de Tongass, le réchauffement climatique risque d'avoir pour conséquence la mulitplication de feux et le développement de plantes invasives. 

Forêt de Tongass (Alaska) | Alan Wu via Flickr (License by)

 

Comme dans les autres forêts, dans celle de Tongass, le réchauffement climatique risque d'avoir pour conséquence la mulitplication de feux et le développement de plantes invasives. 

Fanny Arlandis

Fanny Arlandis Journaliste à Beyrouth (Liban). Elle écrit principalement sur la photographie et le Moyen-Orient.

Une semaine dans le monde en 7 photos
Grand Format

Une semaine dans le monde en 7 photos

«Les pieds dans l'eau, tout le monde est vulnérable»
Grand Format

«Les pieds dans l'eau, tout le monde est vulnérable»

Newsletters