FranceEuropéennes 2014

Carte interactive: la tendance arrivée en tête dans chaque circonscription européenne

Slate.fr, mis à jour le 26.05.2014 à 19 h 36

Nous savons déjà à quoi devrait ressembler le rapport des forces politiques au Parlement issu des élections européennes qui se sont déroulées du 22 au 25 mai. La carte ci-dessus présente les mouvements politiques vainqueurs dans chaque circonscription ainsi que le nombre de sièges qu'ils ont obtenus (sauf pour l'Italie et la Pologne, où cette dernière information n'était pas encore disponible).

En rose sont représentés les pays et/ou circonscriptions qui ont voté en majorité pour des partis faisant partie de l'alliance des socialistes et démocrates (S&D), c'est à dire la gauche social-démocrate.

En bleu clair sont représentés les pays et/ou circonscriptions qui ont voté en majorité pour des partis lié au Parti populaire européen (PPE), c'est à dire le centre droit et les conservateurs.

Plus le bleu est intense, plus on se dirige vers les droites nationalistes et souverainistes des groupes ECR (conservateurs et réformistes européens) et EFD (Europe Libertés Démocratie).

En rouge, on retrouve la Grèce, qui a voté en majorité pour des élus d'extrême-gauche rassemblés sous la bannière du GUE / NGL (Gauche unitaire européenne / Gauche verte nordique).

En jaune sont représentés les pays et/ou circonscriptions qui ont voté en majorité pour des partis liés à l'Alliance des démocrates et libéraux européens (ADLE), c'est-à-dire les fédéralistes libéraux et centristes.

LEGENDE
Pour s'y retrouver dans tous ces groupes, voici un bref tour d'horizon de leur ADN:

PPE Groupe du Parti populaire européen
Démocrates-Chrétiens, droite et centre droit.
Exemples de partis membres durant la mandature 2009-2014: CDU et CSU (Allemagne), ÖVP (Autriche), UMP (France).

S&D Groupe de l'Alliance progressiste des socialistes et démocrates au Parlement européen.
Sociaux-démocrates, centre gauche.
Exemples de partis membres durant la mandature 2009-2014: PS (France), Labour (Royaume-Uni), SPD (Allemagne).

ADLE Alliance des démocrates et libéraux pour l'Europe
Fédéralistes libéraux et centristes.
Exemples de partis membres durant la mandature 2009-2014: Modem (France), Liberal Democrats (Royaume Uni), Parti libéral-démocrate (Allemagne).

ECR Conservateurs et Réformistes européens
Droite anti-fédéraliste.
Exemples de partis membres durant la mandature 2009-2014: Parti unioniste d’Ulster, Parti conservateur (Royaume-Uni), Union chrétienne (Pays-Bas).

Verts/ALE Verts/Alliance libre européenne
Groupe rassemblant à la fois les partis écologistes du Parti vert européen et les partis régionalistes de l’Alliance libre européenne.
Exemples de partis membres durant la mandature 2009-2014: Parti national écossais (Royaume-Uni, indépendantiste de centre-gauche), Parti de la nation corse (France, autonomiste, centre-gauche), Europe Écologie Les Verts (France), Parti pirate (Suède).

Gauche unitaire européenne/Gauche verte nordique
Socialistes, communistes et anticapitalistes.
Exemples de partis membres durant la mandature 2009-2014: Die Linke (Allemagne), Parti communiste portugais, PCF et Parti de gauche (France), Gauche unie (Espagne).

ELD Groupe Europe libertés démocratie
Droite souverainiste.
Exemples de partis membres durant la mandature 2009-2014: UKIP (Royaume-Uni), Ligue du Nord (Italie), MPF (France), Vrais Finlandais (Finlande).

NI
Non inscrits
Partis non affiliés à un groupe européen, en grande partie d’extrême droite.
Exemples de partis non inscrits durant la mandature 2009-2014: Intérêt flamand (Belgique), Front national (France), FPÖ (Autriche).

Jean-Laurent Cassely et Julien Jégo

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte