C'est dans l'actuFrance

Qui est Maître Maisonneuve, spécialiste des fausses factures, et avocat de Bygmalion?

Slate.fr, mis à jour le 26.05.2014 à 18 h 35

Patrick Maisonneuve en 2009 REUTERS/Jacky Naegelen

Patrick Maisonneuve en 2009 REUTERS/Jacky Naegelen

Patrick Maisonneuve, l'avocat que les sarkozystes honnissent forcément depuis qu'il a, ce lundi après-midi, assuré que les prestations que l'UMP avait facturé à la société Bygmalion constituaient des «factures litigieuses» et que ces factures auraient été établies à la demande de l'UMP pour dissimuler des dépenses de campagne de Nicolas Sarkozy, est un avocat superstar. Il fait partie de ceux que l'on appelle les ténors du barreau, voix graves et dossiers médiatiques. Et il s'y connaît question fausses factures.

Dans les années 90, Maisonneuve avait en effet défendu Henri Emmanuelli dans l'affaire Urba en tant que trésorier du Parti socialiste, dans laquelle il sera condamné pour complicité de trafic d'influences en 1997 (18 mois de prison avec sursis et deux ans de privation de ses droits civiques).

L'affaire Urba était le nom donné à une affaire politico-financière mettant en cause l'attribution de marchés publics et concernant le financement occulte du PS. L'un des volets de cette affaire Urba concernait le versement par des entreprises qui souhaitaient obtenir des marchés publics, et par le biais de fausses factures (illégales bien sûr), d'un pourcentage du montant des marchés concernés à des bureaux d’études, parmi lesquels URBA, SAGES ou BLE. Des versements qui allaient ensuite aux finances du Parti socialiste.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte