France / Politique

UMP, PS, FN, Modem, Front de gauche... tous les partis ont perdu des voix entre 2012 et 2014, sauf les Verts

Temps de lecture : 2 min

REUTERS
REUTERS

Entre l'élection présidentielle de 2012 et les européennes de 2014, tous les partis ont perdu des suffrages.

Tous, sauf les Verts.

  • Le PS a ainsi perdu près de 7,6 millions de voix, passant de 10,3 à 2,7 millions.
  • L’UMP suit juste derrière avec 5,8 millions de suffrages perdus.
  • Le Front de gauche en a perdu 2,8 millions (de 4 à 1,2 millions).
  • Le Modem suit juste derrière avec 1,4 million de voix dilapidées.
  • Même le FN, vainqueur des européennes, a vu s’éparpiller 1,6 million de ses voix, passant de 6,4 à 4,8 millions.

L’abstention a joué un rôle pour tous ces partis. Elle n’était que de 20,5% en 2012, contre 57%, ce dimanche 25 mai.

A l’inverse, les Verts ont gagné des votes. Ils n’étaient qu’un peu plus de 800.000 à voter pour Eva Joly, en avril 2012. Ils sont près du double (1,7 million) à avoir choisi EELV, lors de ces élections.

Cependant, le nombre de voix de tous les partis, y compris EELV, devrait baisser. N’ayant pas encore les chiffres des votes blancs et nuls, nous avons préféré calculer à partir de la base des 19,2 millions de votants (43% des 44,6 millions de Français inscrits).

Newsletters

Jean-Paul Belmondo, professionnel de Roland-Garros

Jean-Paul Belmondo, professionnel de Roland-Garros

L'acteur avait deux amours: le cinéma et le sport. Fan de boxe, cofondateur du PSG, le comédien mort le 6 septembre 2021 à l'âge de 88 ans ne manquait presque jamais une édition de Roland-Garros. Dans les dernières années de sa vie, c'est l'un des...

Lu Shaye, l'ambassadeur qui prouve que la diplomatie chinoise passe à l'offensive

Lu Shaye, l'ambassadeur qui prouve que la diplomatie chinoise passe à l'offensive

Les remous provoqués par ce «loup guerrier», qui a insulté un chercheur français sur Twitter, s'inscrivent dans un cadre plus large.

VGE, président du cool trente ans avant Obama

VGE, président du cool trente ans avant Obama

Valéry Giscard d'Estaing est mort ce mercredi 2 décembre à l'âge de 94 ans. Tout au long de sa vie politique, l'ancien président de la République n'aura cessé de tenter de se construire une image d'homme moderne, en rupture avec les chefs d'État...

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio