FranceC'est dans l'actu

En 2012, la nouvelle secrétaire d'État au numérique Axelle Lemaire avait refusé d'entrer au gouvernement

Grégor Brandy, mis à jour le 09.04.2014 à 17 h 28

Axelle Lemaire via Flickr CC License by.

Axelle Lemaire via Flickr CC License by.

La députée de la 3e circonscription des Français de l'étranger Axelle Lemaire a été nommée, mercredi 9 avril, secrétaire d'Etat au numérique du gouvernement Valls.

Il y a deux ans, en juin 2012, elle avait pourtant refusé de participer au gouvernement Ayrault II. Invitée sur le plateau du Grand Journal, elle avait reçu un appel de François Hollande. La vidéo est toujours disponible sur YouTube et voici ce que raconte Jonathan Bouchet-Petersen, qui avait fait son portrait quelques jours plus tard dans Libération:

«La nouvelle députée des Français d’Europe du Nord a vu s’approcher le producteur de l’émission pendant la diffusion du Zapping. Un téléphone portable à la main, la mine grave. "Il m’a tendu l’appareil et il y avait marqué François Hollande. J’ai d’abord cru à un canular avant de réaliser que le président de la République était vraiment au bout du fil." Une heure que l’Elysée tente en vain de la joindre, avant de découvrir sa frimousse souriante à l’écran et de contacter l’équipe de l’émission.»

La députée des Français de l'étranger avait répondu «joker» quelques secondes plus tôt quand on lui avait demandé si elle accepterait ou non une place dans le gouvernement. 

Le lendemain, Michel Denisot avait rapporté cette phrase de celle qui est aujourd'hui secrétaire d'Etat au numérique:

«Je fais de la politique pour changer la vie des autres, pas pour changer la mienne.»

Grégor Brandy
Grégor Brandy (439 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte