EconomieFrance

«Classes moyennes»: gagnez-vous plus que la moitié des Français? Que les 20% les plus riches?

Jean-Laurent Cassely, mis à jour le 08.04.2014 à 12 h 57

Euro Housing Market / Images Money via Flickr CC License By

Euro Housing Market / Images Money via Flickr CC License By

Le consensus est assez grand en France pour considérer que les classes moyennes ne sont pas une catégorie objective, puisque personne ne s'accorde sur leur définition –lire ici et

Néanmoins, savoir dans quelle tranche de revenu chacun se situe permet de se faire une idée de sa place dans la hiérarchie sociale. C'est d'autant plus utile que notre environnement immédiat et nos croyances sur le sujet peuvent nous induire en erreur sur notre position réelle: alors qu'on observe la fin de «la moyennisation des esprits», pour reprendre l'expression du sociologue Camille Peugny, et que le mouvement de déclassement objectif et subjectif se poursuit, qu'en est-il de la situation des riches, des «moyens» et des pauvres?

C'est à cette question que l'Observatoire des Inégalités apporte des éléments de réponse depuis plusieurs années. Il publie le 7 avril la répartition des revenus des ménages en France avec les données de l'Insee de 2011.

Observatoire des inégalités

La définition adoptée par l'observatoire des classes moyennes est la plus logique: au-delà des 30% les plus pauvres et en-deça des 20% les plus riches, vous en êtes! Certes, un tel tableau ne prend pas en compte le patrimoine immobilier, pourtant poste central des dépenses des ménages. Par ailleurs, on sait qu'à revenu égal les possibilités de se loger varient selon l'endroit où on réside.

Le tableau ci-dessus offre malgré tout un bon aperçu des situations relatives. Ainsi une personne célibataire se situe dans ce périmètre moyen entre 1.183 et 2.117 euros par mois, un couple sans enfant entre 2.251 et 4.280 euros par mois, un couple avec deux enfants entre 3.122 et 5.567 euros par mois. L'amplitude de ces revenus est donc importante. 

Le revenu médian, celui qui découpe la population en deux parties égales, celle qui gagne plus et celle qui gagne moins, permet de se faire une idée de la place qu'on occupe dans la répartition des revenus: ce revenu est de 1.458 euros pour un célibataire et de 3.842 euros pour un couple avec deux enfants. 

Avec 2.177 euros seul, 4.280 euros à deux et 5.567 en couple avec deux enfants, vous franchissez le seuil des 20% des plus aisés.

A CONSULTER AUSSI:

Jean-Laurent Cassely
Jean-Laurent Cassely (990 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte