C'est dans l'actu / France

Le ministère de la Santé oublié: le poisson d'avril du Quotidien du médecin devenu réalité

Temps de lecture : 2 min

Marisol Touraine, octobre 2013.  REUTERS/Gonzalo Fuentes
Marisol Touraine, octobre 2013. REUTERS/Gonzalo Fuentes

«Le futur gouvernement, dont la composition sera annoncée dans les toutes prochaines heures, ne comportera pas de ministère de la Santé, selon plusieurs sources concordantes proches de l’Elysée.

Le chef de l’Etat avait exprimé son intention de nommer un gouvernement resserré. Le ministère de la Santé va faire les frais de ce remaniement consécutif à la large défaite de la majorité aux élections municipales.»

C'est ce qu'écrivait le Quotidien du médecin sur son site la veille de l'annonce de la composition du gouvernement de Manuel Valls. Un poisson d'avril, annonçait plus tard le média spécialisé qui avait laissé traîner quelques indices permettant au lecteur d'identifier la farce. Il était par exemple précisé que Manuel Valls ne s'intéressait pas beaucoup au sujet, étant lui-même hypocondriaque.

Sauf que le 2 avril, jour de l'annonce de la composition du nouveau gouvernement, cette disparition du ministre de la Santé s'est vraiment produite! Marisol Touraine, en charge de ce portefeuille dans le gouvernement Ayrault, est bien reconduite, mais en tant que ministre des Affaires sociales: la mention de la santé a disparu.

Selon le Parisien, la ministre reste néanmoins chargée de la santé, mais on ignore si un secrétariat d'Etat sera créé. La santé pourrait être, selon la journaliste du quotidien Nathalie Schuck, confiée à Aquilino Morelle, jusque-là conseiller du président de la République.

Selon le quotidien du Médecin, cette fois sans poisson d'avril, qui cite «un observateur du secteur un peu perfide», ce secrétariat pourrait être rattaché directement à Matignon.

Il faudra attendre la semaine prochaine pour connaître le nom des ministres délégués ou secrétaires d'État amenés à compléter l'équipe du nouveau Premier ministre.

Jean-Laurent Cassely Journaliste

Newsletters

«Chère Agnès Buzyn, contre le fléau du tabagisme, encore un effort!»

«Chère Agnès Buzyn, contre le fléau du tabagisme, encore un effort!»

Ministre des Solidarités et de la Santé, vous venez, enfin, d’annoncer la gratuité des médicaments du sevrage tabagique. Merci. Il vous reste encore à sortir de votre déni des vertus de la cigarette électronique. Des dizaines de milliers de vies sont en jeu.

Il y a 300 pétitions en faveur de Snowden sur Change.org, pas sûr que la dernière change la donne

Il y a 300 pétitions en faveur de Snowden sur Change.org, pas sûr que la dernière change la donne

...

Que sont devenus les animateurs du Printemps de Pékin?

Que sont devenus les animateurs du Printemps de Pékin?

Le responsable du syndicat étudiant de l’Université de Pékin est devenu «un banquier milliardaire».

Newsletters