Municipales 2014France

Les municipales en infographies et en GIF animés

Jean-Laurent Cassely et Andréa Fradin, mis à jour le 03.07.2014 à 20 h 47

Infographies, cartes, GIF animés pris chez Slate et ailleurs, pour lire le résultat des municipales avec des graphiques et en couleurs

REUTERS

REUTERS

Un bon GIF animé vaut mieux qu'un long tableur excel.

Fort de cette conviction, nous vous présentons ci-dessous quelques aperçus visuels marquants de cette élection qui bouleverse la répartition des pouvoirs sur le territoire au profit de la droite.

1. Les arrondissements parisiens de 1977 à 2014

Jean-Marie Pottier sur Slate.fr nous propose un petit rappel de la couleur politique des arrondissements parisiens depuis 1977, en passant par le grand chelem de la droite en 1983 et 1989 à la conquête du Nord, de l'Est et du Sud par la gauche jusqu'à la situation actuelle de léger recul pour le PS.

 

2. Les gains de ville à droite et les pertes à gauche

Sur France TV Info, deux GIF animés qui permettent d'appréhender en un clin d'oeil les gains à droite et les pertes à gauche entre 2008 et 2014:

Cliquez sur la carte pour accéder au site

3. La carte des résultats dans les villes de plus de 50.000 habitants

La carte détaillée par Andréa Fradin sur Slate.fr des résultats et des alternances dans plus de 120 villes (si Google vous dit que la carte est trop lourde et qu'il faut basculer en pro, cliquez sur «affichez la carte»)

Mairie qui bascule des Verts au Front de gauche

Mairie qui bascule du PS au Front de gauche

Mairie qui bascule du PS à un dissident PS ou à un divers gauche

Mairie qui bascule du PS aux Verts

Mairie qui bascule du PCF à l'UDI

Mairie qui bascule du Front de Gauche ou du PCF à droite (UMP ou divers droite)

Mairie qui bascule de la droite (UMP ou divers droite) au Front national

 

4. Les villes FN dans le Sud-Est de la France sur et autour de la Nationale 7

Après l'évocation dans plusieurs médias d'un vote FN élevé dans plusieurs villes traversées par l'ancienne Nationale 7 ou à la proximité de son tracé dans l'arrière-pays provençal, Slate.fr a réalisé une carte de ces villes après le premier tour.

La Nationale 7 et le vote FN

Cliquez sur la carte pour la voir et accéder aux données | Réalisation: Andréa Fradin

Parmi ces villes identifiées pour leur bon score le 23 mars, voici celles qui passent au FN sur un petit GIF: Le Pontet, Beaucaire (au sud-ouest de la N7), Camaret-sur-Aigues (candidat Ligue du Sud soutenu par le FN), et sur la portion varoise de la route Le Luc, Cogolin et Fréjus –nous rajoutons Orange sur la carte, où le maire sortant Jacques Bompard (Ligue du Sud) est réélu. Bollène, plus au nord, où est réélue sa femme Marie-Claude, déborde du cadre de la carte.

Réalisation: Andréa Fradin

5. Les performances du FN et des partis de gauche

Comme le rappellent Les Décodeurs sur Le Monde, les médias ont été critiqués pendant l'entre-deux-tours pour leur focalisation sur le FN au détriment des partis de la gauche radicale. Qu'en est-il des performances comparées des deux mouvances politiques?

Le diagramme ci-dessous des Décodeurs propose une échelle de comparaison: le score des partis rapporté au potentiel électoral, c'est-à-dire au nombre d'électeurs inscrits dans une ville où l'un des partis se présentait et où il était donc possible de lui apporter sa voix.

C'est donc un avantage pour le FN en valeur absolue (1,09 million d'électeurs) contre un peu plus de 681.000 pour les partis de la gauche de la gauche (PG, PCF, FG), soit 15,29% de voix des électeurs potentiels contre 10,71%.

En revanche, le PCF quand il se présente seul, fait monter ce taux à 24,5%.

Source: Les Décodeurs - Le Monde
Jean-Laurent Cassely
Jean-Laurent Cassely (990 articles)
Journaliste
Andréa Fradin
Andréa Fradin (204 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte