Municipales 2014France

Villers-Cotterêts, la ville qui fit du français la langue du pays passe au FN

Charlotte Pudlowski, mis à jour le 30.03.2014 à 22 h 13

Villers-Cotterêts via Wikipedia License CC

Villers-Cotterêts via Wikipedia License CC

Le candidat du Front national Franck Briffaut a confirmé son avance du premier tour à Villers-Cotterêts, qui devient ainsi  la première ville frontiste de Picardie avec 41,53% des voix selon le candidat. La région est championne du vote FN. C'est là, plus qu'en Paca ou dans le Nord-Pas-de-Calais, que Marine Le Pen avait récolté son meilleur score à la présidentielle de 2012 (25,03% des voix).

Villers-Cotterêts est une ville symbole, puisque c'est là que fut promulguée l'ordonnance qui porte son nom, en 1539, texte législatif édicté par François Ier. Cette ordonnance fit du français la langue nationale, celle qui allait être employée dans tous les textes officiels, à la place du latin, la langue de la communauté universitaire internationale. Il s'agissait, en promouvant le français, d'obliger les juges à rendre des décisions plus intelligibles, donc plus accessibles à tous.

Ce texte, l'un des plus anciens encore en vigueur aujourd'hui, et fondateur de l'Etat civil, imposait (article 110):

«Que les arrêts soient clairs et compréhensibles, et afin qu'il n'y ait pas de raison de douter sur le sens de ces arrêts, nous voulons et ordonnons qu'ils soient faits et écrits si clairement qu'il ne puisse y avoir aucune ambiguïté ou incertitude, ni de raison d'en demander une explication.»

Surtout (art 111):

«De dire et faire tous les actes en langue française. Et parce que de telles choses sont arrivées très souvent, à propos de la [mauvaise] compréhension des mots latins utilisés dans les arrêts, nous voulons que dorénavant tous les arrêts et autres procédures, que ce soit de nos cours souveraines ou autres, subalternes et inférieures, ou que ce soit sur les registres, enquêtes, contrats, commissions, sentences, testaments et tous les autres actes et exploits de justice ou de droit, que tous ces actes soient dits, écrits et donnés aux parties en langue maternelle française, et pas autrement.)»

Le Front national vient de conquérir cette ville qui a donné son nom à l'une des ordonnances fondatrices de l'identité française, de l'unité nationale. Et qui a vu naître Alexandre Dumas.

 

Charlotte Pudlowski
Charlotte Pudlowski (740 articles)
Rédactrice en chef de Slate.fr
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte