Municipales 2014France

Municipales: la carte des résultats dans les villes de plus de 50.000 habitants

Andréa Fradin, mis à jour le 31.03.2014 à 12 h 03

Si Google vous dit que la carte est trop lourde et qu'il faut basculer en pro, cliquez sur «affichez la carte».

Cliquez sur la carte ci-dessus (si Google vous dit que la carte est trop lourde et qu'il faut basculer en pro, cliquez sur «affichez la carte»).

Visualisez les résultats des votes dans les villes de plus de 50.000 habitants en France métropolitaine en cliquant sur la carte ci-dessus (si Google vous dit que la carte est trop lourde et qu'il faut basculer en pro, cliquez sur «affichez la carte»).

Mairie qui bascule des Verts au Front de gauche

Mairie qui bascule du PS au Front de gauche

Mairie qui bascule du PS à un dissident PS ou à un divers gauche

Mairie qui bascule du PS aux Verts

Mairie qui bascule du PCF à l'UDI

Mairie qui bascule du Front de Gauche ou du PCF à droite (UMP ou divers droite)

Mairie qui bascule de la droite (UMP ou divers droite) au Front national

 

Résumé des résultats en France métropolitaine

Les résultats dans les villes de plus de 50.000 habitants sont à l'image de la claque subie par le Parti socialiste au niveau national, où 171 communes ont basculé de gauche à droite.

Sur les 33 villes à gauche, la victoire est en demie-teinte pour le Parti socialiste:

30 villes demeurent à gauche, avec des listes socialistes ou d'union de la gauche.

2 villes, La Rochelle et Montpellier sont remportées par un dissident socialiste.

1 ville, Avignon bascule de droite à gauche.

Sur les 62 villes à droite, près de la moitié change de majorité:

35 villes demeurent à droite, avec des listes UMP, divers droite ou d'union de la droite.

25 villes, dont Toulouse, Limoges, Belfort ou Quimper, basculent de gauche à droite, avec des listes UMP, divers droite ou d'union de la droite.

2 villes symboliques, Le Blanc Mesnil et Villejuif, basculent de l'extrême-gauche à droite.

Le Front national ravit des villes à l'UMP ou listes divers droite

2 villes du Sud-Est de la France, Fréjus et Béziers, Raymond COUDERC

Pour le centre droit, UDI et Modem, des reconduites et une victoire symbolique:

6 villes conservées du côté de l'UDI, dont Nancy et Annecy

1 ville, Pau, arrachée au Parti socialiste par François Bayrou, MoDem

Les formations d'extrême-gauche conservent certains de leurs bastions et ravissent des villes à la gauche et aux Verts:

5 villes restent communistes ou Front de gauche

2 villes, Saint-Denis et Aubervilliers, basculent de gauche à l'extrême-gauche

1 ville, Montreuil, bascule des Verts à l'extrême-gauche

2 bastions d'extrême-gauche basculent dans l'escarcelle de la droite (voir plus haut).

 

Les Verts ravissent Grenoble aux socialistes

La situation à Paris et la région parisienne


 

La situation à l'Ouest du pays

Les résultats dans le Sud-Est du pays

Les résultats dans l'Est du pays

Les résultats dans le Nord du pays

Les résultats dans les DOM TOM

Et aussi: les résultats des villes de Martinique, Guadeloupe et Guyane; de La Réunion et de Nouvelle-Calédonie.


Un aperçu des résultats à La Réunion | cliquer sur l'image pour ouvrir la carte

 

 

Andréa Fradin
Andréa Fradin (204 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte