Municipales 2014France

Abstention: découvrez le score de civisme de votre commune

Grégoire Fleurot, mis à jour le 28.03.2014 à 9 h 44

A Remire-Montjoly près de Cayenne le 5 mai 2012, REUTERS/Ronan Lietar

A Remire-Montjoly près de Cayenne le 5 mai 2012, REUTERS/Ronan Lietar

Nous l'avons déjà écrit ici à plusieurs reprises, l'abstention est un phénomène complexe qu'il est difficile d'analyser en quelques mots-clés comme «rejet du système», «lassitude» ou «sanction».

Si elle a bien atteint un record historique au premier tour des élections municipales dimanche 23 mars avec 36,45%, il ne s'agit en fait pas d'un chiffre exceptionnel et il s'inscrit dans une tendance générale: les électeurs français, qui votaient au début de la Ve République par devoir et donc de manière systématique à toutes les élections, se déplacent aujourd'hui beaucoup plus en fonction de l'enjeu qu'ils perçoivent.

Depuis dimanche, les observateurs et autres politologues effectuent des comparaisons du chiffre de l'abstention entre les différentes villes, mais oublient souvent un facteur très important: la taille des villes en question. Car s'il y a bien une règle en matière d'abstention, c'est que plus une ville est grande, plus elle a de chances d'avoir une abstention élevée:


Source: Institut des systèmes complexes de Paris-Ile-de-France

Des chercheurs de l'Institut des systèmes complexes de Paris-Ile-de-France ont eu la très bonne idée de mettre au point un site vous permettant de découvrir le score de civisme de votre commune, c'est-à-dire la différence entre son abstention réelle au premier tour des municipales et l'abstention qui correspondrait théoriquement à sa taille. Une carte vous permet aussi de comparer le score de civisme de votre commune à celui des communes voisines. Les chercheurs expliquent:

«Pour interpréter les variations du taux d'abstention par rapport à la moyenne nationale comme un des traits caractérisant la santé de la démocratie locale, il est nécessaire de prendre en compte la valeur espérée pour la taille de la ville en question, et non uniquement, la valeur observée. On ne peut pas comparer directement Aix et Marseille!»

Marseille, avec son taux de participation à première vue faible de 53,53% au premier tour des élections municipales, hérite par exemple d'un score de civisme positif de +1,78%, qui représente la différence avec le niveau d'abstention auquel on aurait pu s'attendre pour une ville de sa taille. Au contraire, la petite commune de Béganne dans le Morbihan (1.123 inscrits) a eu une participation plus élevée qu'à Marseille avec 62,78%, mais est largement en dessous de ce qu'elle aurait dû faire vu la taille de sa ville (-7,69%).

» À CONSULTER ÉGALEMENT
Les cartes du vote à Marseille, bureau par bureau, analysé par Joël Gombin

Les chercheurs se sont fondés sur les niveaux d'abstention théorique des villes en fonction de leur taille calculés par une autre équipe de scientifiques du Laboratoire de physique théorique et modélisation (LPTM), qui ont étudié 24 scrutins municipaux ayant eu lieu entre 1987 et 2011 dans dix pays différents.

Grégoire Fleurot
Grégoire Fleurot (799 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte