France / Politique

Marseille: une claque monumentale pour Mennucci

Temps de lecture : 2 min

Les espoirs du PS de reprendre Marseille s'éloignent, alors que le FN s'envole et lui ravit la seconde place, derrière le maire sortant, Jean-Claude Gaudin.

Jean-Claude Gaudin et ses têtes de liste, le 20 mars 2014. REUTERS/Jean-Paul Pelissier
Jean-Claude Gaudin et ses têtes de liste, le 20 mars 2014. REUTERS/Jean-Paul Pelissier

Mis à jour le 24 mars à 8 heures

C'est la grosse claque de la soirée électorale du premier tour des municipales. Si le sortant Jean-Claude Gaudin arrive en première place avec 37,64%, son adversaire Patrick Mennucci n'arrive qu'en troisième place (20,77%) derrière la liste du FN (23,16%).

Un FN qui n'était qu'à 8,76% aux dernières municipales de 2008, quand la gauche menée par Jean-Noël Guérini arrivait derrière Gaudin (41,03%) avec 39,14% des suffrages: c'est donc un immense recul pour le PS marseillais. Mennucci se retrouve aussi en deuxième place (26,96%) dans son secteur, le 1er, loin derrière Dominique Tian (UMP, 38,60%).

Dans les 13e et 14e arrondissements, Stéphane Ravier, tête de liste du FN marseillais, est en première position avec 32,88% des voix, dépassant de peu l'UMP (27,83%).

Pape Diouf, à la tête de la liste sans étiquette soutenue par des écologistes «Changer la donne», qui souhaitait notamment détourner du FN certains de ses électeurs, n'obtient qu'un peu plus de 5% des voix dans la ville, derrière les listes du Front de Gauche (7,10%).

Mais l'aspect le plus manifeste de cette débâcle est le mauvais score de la ministre Marie-Arlette Carlotti dans le 3e secteur (4e et 5e arrondissements) qui, avec un résultat de 26,66% des voix, finit en deuxième place très loin derrière Bruno Gilles, candidat UMP, qui obtiendrait 41,76% des voix. Le FN, avec 18,15%, se maintiendra donc et les réserves de voix de Carlotti sont faibles. Or ce secteur-clé devait basculer à gauche pour que cette dernière puisse espérer remporter la mairie (c'est le moment de rejouer à notre simulateur d'élections municipales à Marseille).

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Dans le 6e secteur (11e et 12e arrondissements), c'est pour l'instant le même scénario pour la gauche: une UMP en tête avec 35,17% des voix, suivie par le FN (25,85%), et le PS en troisième position (16,63%).

Newsletters

Jean-Paul Belmondo, professionnel de Roland-Garros

Jean-Paul Belmondo, professionnel de Roland-Garros

L'acteur avait deux amours: le cinéma et le sport. Fan de boxe, cofondateur du PSG, le comédien mort le 6 septembre 2021 à l'âge de 88 ans ne manquait presque jamais une édition de Roland-Garros. Dans les dernières années de sa vie, c'est l'un des...

Lu Shaye, l'ambassadeur qui prouve que la diplomatie chinoise passe à l'offensive

Lu Shaye, l'ambassadeur qui prouve que la diplomatie chinoise passe à l'offensive

Les remous provoqués par ce «loup guerrier», qui a insulté un chercheur français sur Twitter, s'inscrivent dans un cadre plus large.

VGE, président du cool trente ans avant Obama

VGE, président du cool trente ans avant Obama

Valéry Giscard d'Estaing est mort ce mercredi 2 décembre à l'âge de 94 ans. Tout au long de sa vie politique, l'ancien président de la République n'aura cessé de tenter de se construire une image d'homme moderne, en rupture avec les chefs d'État...

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio