Municipales 2014 / France

Soirée électorale du premier tour des municipales: le programme de Slate

Temps de lecture : 2 min

Marseille repassera-t-elle à gauche après vingt ans de règne de Jean-Claude Gaudin? Des arrondissements de Paris changeront-ils de camp? Le Front national gagnera-t-il son pari de remporter plusieurs villes? Combien la droite reprendra-t-elle de communes à la gauche après le très mauvais cru 2008? L'abstention battra-t-elle un nouveau record?

Près de 45 millions de Français et de ressortissants de l'Union européenne sont appelés aux urnes, dimanche 23 mars, pour répondre à ces questions lors d'élections municipales qui constituent le premier scrutin intermédiaire du quinquennat Hollande. Un évènement que la rédaction de Slate vous fera vivre toute la journée et la soirée: live-blogging du scrutin, résultats exhaustifs, décryptage des principales villes, suivi de la soirée électorale à la télévision, analyses de nos commentateurs, reportage photo... Une couverture qui se prolongera bien entendu la semaine à venir et pour le second tour, le 30 mars.

En attendant, vous pouvez vous replonger dans nos articles déjà publiés sur le sujet.

Slate.fr

Newsletters

Pourquoi les «idéopôles» votent-ils encore à gauche?

Pourquoi les «idéopôles» votent-ils encore à gauche?

Depuis le milieu des années 1990, ces villes post-industrielles fondées sur l'économie de la connaissance sont de nouveaux bastions du PS. Il y a mieux résisté aux municipales, mais est menacé par la gauche alternative, qui confirme son implantation.

Nathalie Kosciusko-Morizet dit qu'elle est majoritaire en voix à Paris. Et si elle avait raison?

Nathalie Kosciusko-Morizet dit qu'elle est majoritaire en voix à Paris. Et si elle avait raison?

La droite a peut-être perdu Paris en sièges, mais elle l'a gagné en voix. Cet argument, dont nous vous parlions déjà au lendemain du second tour des municipales, a fait son retour dans le débat politique ces derniers jours. Notamment par la voix...

Le vote sanction des quartiers contre la gauche expliqué par l'acteur Saïd Taghmaoui

Le vote sanction des quartiers contre la gauche expliqué par l'acteur Saïd Taghmaoui

Dans un entretien à Slate, l'acteur de «La Haine» justifie son soutien à l'UMP Bruno Beschizza, nouveau maire d'Aulnay-sous-Bois. Un ralliement qui illustre la fin de la relation privilégiée entre une partie des habitants des banlieues et la gauche.

Newsletters