Municipales 2014 / France

Anne Hidalgo vous invite à voter en anglais, allemand, portugais... Et pourquoi pas en slovène?

Temps de lecture : 2 min

A quelques jours du premier tour des municipales, on ne se refuse rien chez Anne Hidalgo quand il s'agit de communiquer.

On avait déjà eu les vidéos d'anonymes ou peoples parisiens nous conseillant d'aller voter dimanche: du Jean-Michel Ribes, du Robert Badinter, du Virginie Ledoyen, du Julie Gayet (mais oui!), du tous les réalisateurs français sauf Mathieu Kassovitz, etc.

Ce vendredi, la candidate a posté des petits clips incitant les ressortissants de l'Union européenne –qui peuvent voter aux élections locales, même s'ils sont loin d'être tous inscrits– à se mobiliser dimanche en sa faveur. Des vidéos où elle s'exprime dans les langues des principales nationalités représentées à Paris. Un petit message ciblé ne pouvant pas faire de mal, l'allocutation a été enregistrée en:

Portugais (les Portugais sont 27.768 à Paris –derniers chiffres Insee, 2010):

Italien (15.652):

Espagnol (11.838):

Anglais (9.086):

Allemand (7.883):

On ne s'en lasse pas.

A partir d'une traduction du message en français, nous avons entré dans Google Trad d'autres langues européennes pour faciliter la tâche d'Anne Hidalgo.

«Dimanche, vous décidez.
Dimanche, vous décidez du futur de Paris.
Dimanche, je compte sur vous,
Votez dans votre arrondissement pour la liste Paris qui Ose.
A dimanche.»

En polonais:

«Niedziela, ty decydujesz.
Niedziela, zdecydować o przyszłości Paryżu.
Niedziela, liczę na ciebie,
Głosowania w swoim okręgu na liście Ose Paryżu.
Niedziela.»

En roumain:

«Duminica, tu decizi.
Duminica, de a vă decide viitorul Paris.
Duminica, am conta pe tine,
Vot în cartierul dumneavoastră pentru lista care Ose Paris.
O duminică.»

En néerlandais:

«Zondag, u beslist.
Zondag, u beslist over de toekomst van Parijs.
Zondag, reken ik op je,
Stem in uw wijk voor de lijst die Ose Parijs.
Een zondag.»

En slovène:

«Nedelja, ste se odločili.
Nedelja, ste se odločili prihodnost Parizu.
Nedelja, računam nate,
Glasovati v vašem okrožju za seznam, ki Ose v Parizu.
Nedelja.
»

En tamoul (non, le Sri Lanka ne fait pas partie de l'Europe des 27, c'est juste pour prolonger le plaisir):

«ஞாயிறு, நீங்கள் முடிவு.
ஞாயிறு, நீங்கள் பாரிஸ் எதிர்கால முடிவு.
ஞாயிற்று கிழமை, நான், நீங்கள் நம்பலாம்
என்று ஒஸெ பாரிஸ் பட்டியலில் உங்கள் மாவட்டத்தில் வாக்களிக்க.
ஒரு ஞாயிற்று கிழமை.
»

(Tiens, arrondissement se dit «பட்டியலில்» en tamoul?)

En chinois:

«周日你决定
周日你决定巴黎的未来。
星期天,我指望
投票贵区列表巴黎
一个星期天
»

Nos pensées et nos excuses vont sans ordre de préférence aux Polonais, Roumains, Néerlandais, Slovènes, Tamouls et Chinois pour ces traductions automatiques.

Jean-Laurent Cassely Journaliste

Newsletters

Pourquoi les «idéopôles» votent-ils encore à gauche?

Pourquoi les «idéopôles» votent-ils encore à gauche?

Depuis le milieu des années 1990, ces villes post-industrielles fondées sur l'économie de la connaissance sont de nouveaux bastions du PS. Il y a mieux résisté aux municipales, mais est menacé par la gauche alternative, qui confirme son implantation.

Nathalie Kosciusko-Morizet dit qu'elle est majoritaire en voix à Paris. Et si elle avait raison?

Nathalie Kosciusko-Morizet dit qu'elle est majoritaire en voix à Paris. Et si elle avait raison?

La droite a peut-être perdu Paris en sièges, mais elle l'a gagné en voix. Cet argument, dont nous vous parlions déjà au lendemain du second tour des municipales, a fait son retour dans le débat politique ces derniers jours. Notamment par la voix...

Le vote sanction des quartiers contre la gauche expliqué par l'acteur Saïd Taghmaoui

Le vote sanction des quartiers contre la gauche expliqué par l'acteur Saïd Taghmaoui

Dans un entretien à Slate, l'acteur de «La Haine» justifie son soutien à l'UMP Bruno Beschizza, nouveau maire d'Aulnay-sous-Bois. Un ralliement qui illustre la fin de la relation privilégiée entre une partie des habitants des banlieues et la gauche.

Newsletters