France / Économie

Près de 30% de logements vacants ou secondaires dans certains arrondissements parisiens

Temps de lecture : 2 min

/
La Tour Eiffel sous les nuages, le 28 mai 2013. REUTERS/Benoît Tessier

Voici des chiffres impressionnants qui contribuent sans doute à expliquer les niveaux du marché immobilier parisien. Selon l'agence Data Publica, qui a analysé les données de l'Insee, «près de 193.000 logements [...] correspondent à des résidences secondaires, logements occasionnels ou biens vacants soit 14% de l’ensemble du parc parisien», un parc qui en compte au total 1.353.036.

Derrière cette moyenne, se cachent des chiffres par arrondissement encore plus surprenants: pour le coeur historique parisien et les arrondissements touristiques, ce sont près de 30% des logements qui ne seraient pas occupés en permanence, comme le montre cette carte.

Dans les 1er, 4ème, 6ème et 8ème, le niveau se situe entre 26 et 29% des logements. Les 2ème, 3ème et 7ème comptent chacun plus d'un logement sur cinq vacant, secondaire ou occasionnel.

Ce niveau est avant tout imputable à la part des logements secondaires ou occasionnels, qui a augmenté dans les années 2000 après une légère baisse dans les années 1990.

Les logements vacants sont eux légèrement moins nombreux par rapport à 1990, à l'exception du 8ème (où se situent les Champs Elysées).

En plus de ces chiffres, les logements voués aux locations de courte durée atteindraient un nombre situé entre 20 et 30.000.

Le site Data Publica pose donc la question d'une régulation du marché:

«On peut dès lors se poser la question de savoir si le marché immobilier parisien des quartiers historiques ne doit pas être régulé pour se protéger d’une transformation en un immense hôtel international.»

Une régulation entreprise à New York qui, par des taxes et des procédures, a rendu plus difficile l'acquisition d'un logement par les étrangers qui n'y séjournent que ponctuellement.

Jean-Laurent Cassely Journaliste

Newsletters

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Prétendre que le voile islamique est compatible avec le féminisme est pour le moins hasardeux. Comment un marqueur religieux établissant une différence entre les sexes pourrait-il porter des idées d'émancipation, de liberté et d'égalité?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

La banderole est l'un des moyens d'expression privilégiés des supporters. Il arrive pourtant qu'elle soit interdite de match, comme à Toulouse, fin février.

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

Prudence... et action rapide. Selon Pierre-Yves Cossé, commissaire au Plan de 1988 en 1992, l'embellie apparente de certains indicateurs économiques ne signifie absolument pas une prochaine sortie de crise.

Newsletters