Égalités / France

Antoinette Fouque, co-fondatrice du MLF, est décédée mercredi à 77 ans. Réécoutez-la.

Temps de lecture : 2 min

Le 13 décembre 2013, Najat Vallaud-Belkacem reçoit Antoinette Fouque. Photo © Razak
Le 13 décembre 2013, Najat Vallaud-Belkacem reçoit Antoinette Fouque. Photo © Razak

La grande militante féministe Antoinette Fouque est décédée dans la nuit de mercredi à jeudi à Paris à l’âge de 77 ans. Ce sont «ses amies du MLF» qui l’ont annoncé vendredi soir. Figure historique du féminisme français des années 70, co-fondatrice du MLF en 1968, créatrice et directrice des éditions des Femmes (1973), elle fut l’animatrice du groupe «Psychanalyse et Politique», l’un des courants majeurs du féminisme en France.

L’apport philosophique et politique d’Antoinette Fouque est évidemment très riche. Personnage central du féminisme français, Antoinette Fouque était l’invité de France Culture l’an dernier d’A voix nue, pour une série de cinq entretiens d’une heure, au cours desquels elle revient sur son enfance et ses idées.

Sur son enfance et ses parents:

Sur le MLF:

Sur la psychanalyse et les femmes:

Sur la maternité et la gestation:

La politique:

Newsletters

Comment filmer les féminicides?

Comment filmer les féminicides?

Entre «La Nuit du 12», «Les Nuits de Mashhad» et «Riposte féministe», tous trois présentés au Festival de Cannes, plusieurs visions et représentations de la violence sexiste s'opposent.

Les journalistes afghans se masquent en solidarité avec leurs consœurs

Les journalistes afghans se masquent en solidarité avec leurs consœurs

Les talibans exigent désormais que les journalistes femmes se dissimulent le visage.

Pour Libusha Reich Breder, l'après-Auschwitz était «encore pire»

Pour Libusha Reich Breder, l'après-Auschwitz était «encore pire»

Cette survivante qui figurait parmi les 999 premières déportées d'Auschwitz voulait «vivre 120 ans pour en parler le plus longtemps possible».

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio