Lu, Vu & EntenduFrance

Pour El Pais, les récentes manifestations de droite marquent le retour de la «France moisie»

Alexandra Le Seigneur, mis à jour le 08.02.2014 à 18 h 59

À Paris, le 21 avril 2013. Jacky Naegelen/REUTERS.

À Paris, le 21 avril 2013. Jacky Naegelen/REUTERS.

«En France, le populisme chrétien se convertit en une force politique»: Miguel Mora, correspondant à Paris pour le quotidien espagnol El Pais, revient dans une chronique sur la réémergence d'une droite française chrétienne et populiste qui tend à devenir une «force politique autonome» et s’enflamme à «chaque avancée politique et sociale». Des avancées où le journaliste classe aussi bien, ces dernières décennies, le divorce que la Constitution européenne de 2005, ou plus récemment le mariage pour tous et l'enseignement supposé de la «théorie du genre» à l'école.

Une droite qui fait un retour cyclique, selon le journaliste, qui nous propose de nous replonger dans un éditorial publié en 1999 par l'écrivain Philippe Sollers dans Le Monde, intitulé «La France moisie»:

«Elle était là, elle est toujours là; on la sent, peu à peu, remonter en surface: la France moisie est de retour. Elle vient de loin, elle n’a rien compris ni rien appris, son obstination résiste à toutes les leçons de l’Histoire, elle est assise une fois pour toutes dans ses préjugés viscéraux. […] Elle a son catalogue de clichés qui finissent par sortir en plein jour, sa voix caractéristique.»

Alexandra Le Seigneur
Alexandra Le Seigneur (74 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte