Municipales 2014France

Jean Pichai, le candidat aux municipales de Pau dont vous entendrez forcément parler

Cécile Chalancon, mis à jour le 20.01.2014 à 15 h 13

C'est aussi le plaisir des municipales: des candidats... surprenants. Jean Pichai en fait sans conteste partie. La première fois que j'en ai entendu parler, c'était samedi, via le compte Twitter de Slate.fr:

Première réaction: ce compte doit être un faux compte. Si j'avais suivi plus assidûment le blog de Guy Birembaum, j'aurais déjà entendu parler de ce formidable candidat. L'Epicerie l'avait en rayons dès le 12 décembre (avec un réassort le 26 décembre).

Le clip de campagne dont parle Jean Pichai dans son tweet est le suivant. Un bijou. «La première affiche filmée des municipales 2014», comme le note le tumblr MunicipLOL 2014. Regardez donc Jean Pichai. Ou plutôt Monsieur Pichai Jean:

Monsieur Pichai Jean ne s'est pas arrêté après ce chef d'oeuvre.

Autant vous dire que le visionnage de ces deux vidéos ne m'a pas aidée pour savoir si Monsieur Pichai Jean était ou non un fake. Mais non, Monsieur Pichai Jean existe vraiment. Il s'est déjà présenté à des élections, et c'est même sur Slate que j'ai pu le vérifier: M. Jean PICHAI (Le Centre pour la France) a obtenu 0,46% des voix au premier tour des législatives 2012 dans la 1re circonscription des Pyrénées-Atlantiques, celle de Pau.

En tout cas, Monsieur Pichai Jean, octogénaire selon La République des Pyrénées qui l'a rencontré et filmé, sait comment faire parler de lui dans les médias (la preuve, nous cédons à la tentation). Faire «le buzz». Même si, comme on peut le lire sur Sud-Ouest, tel Monsieur Jourdain, il ne sait pas ce que c'est: «Le buzz, c'est le boom, c'est ça? La bombe?»

Monsieur Pichai Jean ne se contente pas de poster des vidéos sur YouTube, un compte Twitter porte également son nom. 

Mise à jour 20/01/14: Comme nous le soupçonnions dès dimanche, le compte @PichaiJean n'est pas tenu par le vrai Jean Pichai, comme nous le signale la chef de la rédaction numérique à La République des Pyrénées:

Un compte fake très actif, même à minuit (ce qui ne le rend pas très poli).

Autre caractéristique, Monsieur Pichai Jean n'aime pas parler. Il préfère que son épouse parle pour lui. Mais pas tout le temps. 

Il accepte quand même de présenter son programme:

Malheureusement, la notoriété dans les médias, même nationaux, ne fait pas tout. La République des Pyrénées raconte:

«Jean Pichai (...) tenait une réunion publique vendredi soir dans le but de présenter son projet aux Palois.

Malheureusement, malgré l'emballement médiatique autour de son clip vu plus de 13.000 fois sur la toile, personne n'a pointé le bout de son nez.»

Pour ce qui est des droits d'auteur que le compte @PichaiJean réclamait à Slate.fr, nous avons eu le fin mot samedi soir:

Gentside qui a apparemment rippé la vidéo au lieu de simplement l'embedder...

Interpeller les médias sur Twitter, même quand ce n'est pas le candidat lui-même qui le fait, a au moins une vertu: continuer à faire parler de lui. 

Article mis à jour avec le fait que le compte Twitter @PichaiJean n'est pas tenu par Jean Pichai.

Cécile Chalancon
Cécile Chalancon (99 articles)
Editrice à Slate.fr
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte