C'est dans l'actuFrance

Au Conseil européen, «Internet vous écoute, Monsieur Hollande!» [VIDEO]

Slate.fr, mis à jour le 24.10.2013 à 19 h 41

Nos vaillants journalistes tentent de faire parler le Président à son arrivée au Conseil européen sur l'économie numérique.

Le Conseil européen de ces 24 et 25 octobre a beau être dédié à l'économie numérique, les nouvelles révélations sur l'espionnage de la NSA de plusieurs Etats et responsables européens sont à l'honneur.

«Je répète que s'espionner entre amis n'est pas du tout acceptable. Ce n'est pas simplement pour moi, c'est pour tous les citoyens allemands», a ainsi résumé Angela Merkel dès son arrivée au sommet à Bruxelles.

François Hollande n'a fait aucune déclaration à son arrivée, précise Le Monde, et Andréa Fradin de Slate et Guillaume Ledit du Mouv' ont pu s'en rendre compte. A l'arrivée des dirigeants, ils ont posé des questions au Premier ministre belge Elio Di Rupo et à François Hollande, sans réponse.

Elio Di Rupo ne répond pas quand on lui demande s'il a été choqué par la surveillance des Etats-Unis en Europe, mais se retourne et rigole à la question de savoir si son téléphone est surveillé par les Américains.

Quant à François Hollande, il n'a relevé aucune des questions de nos vaillants journalistes, qui ont voulu savoir s'il comptait agir face à cet espionnage et s'il pensait que son téléphone portable était sur écoute. Leur plaidoyer final –«Un mot pour Internet Monsieur Hollande! Internet vous écoute Monsieur Hollande!»– n'aura pas suffi... Monsieur le Président, si vous voulez connaître plus précisément nos questions, c'est par ici.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte