Culture / Tech & internet

«Grand Budapest Hotel»: et la nouvelle police de caractère de Wes Anderson est...

Temps de lecture : 2 min

Détail de l'affiche de «The Grand Budapest Hotel»
Détail de l'affiche de «The Grand Budapest Hotel»

La nouvelle affiche de la suite très attendue de Moonrise Kingdom du réalisateur américain Wes Anderson est apparue sur Internet lundi 14 octobre. Le style, très «maison de poupée» et beau, comme on pouvait s’y attendre, ressemble à celui de l’affiche américaine de Moonrise Kingdom.

Mais un détail en particulier va sauter aux yeux des fans de la première heure de Wes: la police de caractère.

Anderson a utilisé Futura pour la plupart de ses films depuis Bottle Rocket en 1996, et la police de caractère a même trouvé une place dans le bingo Wes Anderson que Slate.com avait mis au point lors de la sortie de son dernier film.

Mais il a brouillé les pistes récemment, optant pour une police créée sur mesure par Jessica Hische pour Moonrise Kingdom. Quelle police a-t-il donc choisi pour son prochain film, The Grand Budapest Hotel?

Archer. Christopher King, un ami et directeur artistique pour la maison d’édition Melville House, l’a identifiée pour moi, et un publicitaire de Fox Searchlight me l’a confirmé. Cette analyse côte à côte réalisée par la designer de Slate.com Natalie Matthews-Ramo, le montre bien:

Le designer Jesse Ragan, qui a travaillé sur la police de caractère de Hoefler & Frere-Jones, m’a affirmé qu’il ne semblait y avoir eu «aucune modification». Attendez-vous à une hausse de popularité d’Archer chez les designers dans le futur proche. Si Anderson l’utilise assez, je vais devoir mettre à jour la feuille de bingo.

Forrest Wickman

Traduit et adapté par G.F.

Newsletters

9 romans enfants et ados contre les stéréotypes de genre

9 romans enfants et ados contre les stéréotypes de genre

Plutôt que de proposer une vision univoque du monde, la fiction peut amener les plus jeunes à interroger la société qui les entoure.

Au cœur des marchés aux animaux d'Asie

Au cœur des marchés aux animaux d'Asie

«Les plus grandes pandémies ont toujours résulté d'une relation avec les animaux: grippe porcine, grippe aviaire, Ebola, SRAS, MERS, désormais Covid-19, relève Jo-Anne McArthur. Ceux qui pointent le doigt exclusivement vers la Chine...

5 recommandations du Slate Podcast Club, épisode 10

5 recommandations du Slate Podcast Club, épisode 10

Sorcières, paddle et deuil moderne, découvrez la sélection hebdomadaire des membres de notre groupe Facebook.

Newsletters