Partager cet article

Quenelle collective (et hommage à Dieudonné) de l'équipe de France de basket à l'Elysée?

Source: Elysée

Source: Elysée

Pas si sûr...

L'équipe de France de basket masculine, championne d'Europe, a posé lundi 23 septembre sur le perron de l'Elysée en compagnie de François Hollande.

Jusque-là, rien que de très banal. Mais Dieudonné n'a pas tardé à reproduire la photo sur sa page Facebook.

Et si l'humoriste provocateur relève cette photo, c'est parce que le doigt levé vers le ciel des basketteurs rappelle un geste qu'il affectionne beaucoup.

«Ca y est, la quenelle a été glissée à l'Elysée», se réjouit même un des –nombreux– commentateurs de la page (cliquez ci-dessous pour voir les commentaires).

On vous a expliqué à plusieurs reprises comment décrypter le langage des signes de Dieudonné et de ses fans: quenelles, «au-dessus c'est le soleil» (le doigt levé, celui que l'on retrouve sur la photo des basketteurs) et ananas constituent un tryptique qu'affectionnent les fans et qu'ils reproduisent dans tous les lieux et toutes les configurations possibles...

Et si l'amalgame est fait avec cette photo prise à l'Elysée, c'est parce que Tony Parker est déjà connu pour être un amateur de «quenelle», ce salut qui symbolise un gros fist-fucking et prête dans certains contextes à des interprétations plus politiques qui nous rappellent certaines heures les plus sombres de notre histoire.

Le milieu du sport de haut niveau n'est d'ailleurs pas insensible de manière générale à la pratique de la quenelle.

Source: Facebook Dieudonné officiel

... Et oui, Yannick Noah aussi

Mathieu Deplagne (Montpellier) face au FC Sochaux (Midi Libre)

Mais attention! Si Dieudonné reproduit l'image, en revanche le geste n'a rien de surprenant pour un basketteur! Le doigt levé symbolise en effet la victoire à une compétition, et Parker lui-même qui joue aux Etats-Unis le pratique souvent comme ici quand il marque un panier. De nombreuses photos d'équipes américaines en témoignent. Exemple avec les Lakers de Los Angeles en 2001 ou les Miami Heats en 2012.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte