Partager cet article

Page Facebook de soutien au bijoutier de Nice: le portrait robot de ceux qui «likent»

Capture d'écran fournie par les administrateurs de la page «Soutien au bijoutier de Nice»

Capture d'écran fournie par les administrateurs de la page «Soutien au bijoutier de Nice»

Etudions les statistiques et les données de la page.

Mais qui sont donc ces plus de 1,6 million de personnes qui ont «liké» la page Facebook «Soutien au bijoutier de Nice» dont tout le monde parle depuis une semaine? Vous pouvez déjà savoir qui parmi vos amis ont rejoint ce mouvement de soutien numérique spontané à Stephan Turk, qui s’est fait justice lui-même en tirant sur les deux braqueurs qui venaient de l’agresser, tuant l’un d’eux. Il suffit pour cela de se rendre sur la fameuse page et de regarder sur les photos à droite de l’écran.

Mais pour avoir une analyse démographique plus fine et représentative, nous avons demandé aux administrateurs de cette page (à travers l’adresse email de contact qu’ils donnent dans sa description) de nous fournir les statistiques détaillées des fans. Demande à laquelle ils ont répondu en nous fournissant une capture d’écran de l’onglet «statistiques» de Facebook donnant un aperçu des fameux «likeurs» à la date du samedi 14 septembre, soit le jour où la page est devenue un phénomène médiatique en dépassant le million de fans.

En comparant ces données avec celles de l’ensemble des utilisateurs du réseau social en France, communiquées officiellement pour mars 2012, on peut définir un début de portrait-robot du fan de la page «Soutien au bijoutier de Nice»:

Le soutien au bijoutier de Nice est plutôt masculin

Alors qu’il y a légèrement plus de femmes (51%) que d’hommes (49%) sur Facebook en France, les hommes sont nettement majoritaires (à 54%) parmi les soutiens numériques du bijoutier. Une prédominance masculine qui semble aussi être de mise IRL au vu des images de la manifestation de soutien à Stephan Turk qui a eu lieu lundi à Nice:

Le soutien au bijoutier de Nice a entre 25 ans et 34 ans

En France, la tranche des 25-34 ans est la plus représentée sur Facebook (26% des utilisateurs). Cette proportion augmente considérablement chez les fans de la page de soutien, pour atteindre un tiers du total. Autre tranche d’âge surreprésentée sur la page, les 35-44 ans, tandis que les adolescents (13-17 ans) semblent beaucoup moins préoccupés par le sort qui attend notre Mad Max national.

Le soutien au bijoutier de Nice vient de Paris, Nice, Lille ou… Arcueil

Le classement des 20 villes dont sont originaires le plus de fans de la page de soutien à Stephan Turk, que l’on ne peut comparer avec le même classement pour les utilisateurs de Facebook en France puisque celui-ci n’est pas disponible, offre quelques surprises. Les plus grandes villes (Paris, Lyon, Marseille) sont à peu près à leur place, et Nice s'intercale logiquement à la troisième place.

En revanche, la présence d’Arcueil, ville plutôt de gauche dont la population était de 19.775 en 2010, à la 6e place avec 16.807 personnes (soit 85% de sa population) ayant liké la page, est difficilement explicable (une des raisons pourrait être que Facebook interprète comme venant d'Arcueil des clients 3G d'Orange, comme cela pourrait aussi être le cas pour Bouygues à Vélizy).

Parmi les autres villes qui se classent mieux dans le palmarès des villes d’origine des soutiens au bijoutier qu’au classement des communes les plus habitées de France, on retrouve Lille, Vélizy-Villacoublay ou encore Rouen.

  1. Paris
  2. Marseille
  3. Nice
  4. Lyon
  5. Toulouse
  6. Arcueil
  7. Lille
  8. Montpellier
  9. Bordeaux
  10. Nantes
  11. Vélizy-Villacoublay
  12. Strasbourg
  13. Grenoble
  14. Toulon
  15. Reims
  16. Dijon
  17. Rouen
  18. Nancy
  19. Aix-en-Provence
  20. Cannes

G.F.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte