C'est dans l'actuFrance

En France, on a pas de pétrole, mais...

Grégoire Fleurot, Jean-Marie Pottier et Jean-Marc Proust, mis à jour le 12.09.2013 à 19 h 42

... on a des présidents (surtout) de droite, des ennemis, des chouettes inventions, du Vivaldi et des phallus. Décryptage en cinq points du clip de communication gouvernemental sur la «nouvelle France industrielle».

François Hollande a dévoilé, jeudi 12 septembre à l'Elysée, et en présence du ministre Redressement productif Arnaud Montebourg, «34 plans de bataille» pour doper l’industrie et «hisser la France au meilleur niveau de la compétition mondiale» dans les années à venir. Une stratégie dont le cabinet McKinsey a évalué l'impact à «479.000 emplois préservés, renforcés, créés».

Une présentation qui s'accompagnait du clip ci-dessus, que nous vous proposons de décortiquer en cinq points. La «nouvelle France industrielle», c'est donc...

1. Surtout des présidents de droite

Seuls deux des prédécesseurs de François Hollande ont droit à l'image, et il s'agit de deux chefs d'Etat de droite: le général de Gaulle...

et Georges Pompidou.

Pas très gentil pour François Mitterrand (même si certains ont comparé la tonalité du clip à celui de sa campagne présidentielle de 1988). Niveau message subliminal, on s'amusera aussi à noter que la voix off est celle de Denis Podalydès, qui incarnait... Nicolas Sarkozy dans le film La Conquête en 2010. Le redressement dans la continuité?

2. Des ennemis de l'extérieur

Bien sûr, la France a des ennemis. En fait, elle en a deux: l’Oncle Sam (Wall Street et Lehman Brothers) et Angela (la Seconde Guerre mondiale). Des ennemis de l'extérieur, forcément: pour parler crise financière de 2008, on allait quand même pas pousser le mauvais goût jusqu'à afficher le logo de Dexia ou Natixis.

3. Des chouettes inventions (mais pas forcément les nôtres)

Chez les anciennes grandes puissances impériales européennes, la mode est à l’exaltation du glorieux passé. La semaine dernière, David Cameron répondait au commentaire désobligeant supposé d’un diplomate russe sur sa «petite île» en mettant «quiconque au défi de trouver un pays avec une si fière histoire, avec un cœur plus grand et plus de résistance» que la Grande-Bretagne, «qui a inventé la plupart des choses qui méritaient de l'être, notamment tous les sports actuellement pratiqués au monde».

C'est donc au tour de la patrie de Napoléon de rappeler à la Terre entière (enfin, aux quelques milliers d’internautes qui fréquentent le site Elysee.fr) pourquoi elle est une nation bien supérieure aux autres. Selon le clip, la France a ainsi «donné au monde»:

Faux. C’est l’Anglais Richard Trevithick qui a inventé la locomotive à vapeur, en 1804.

Ca dépend. Tout dépend de ce que l’on appelle par automobile. L’ingénieur militaire français Nicolas-Joseph Cugnot a créé le premier véhicule automobile fonctionnel, un tricycle à vapeur, en 1769. Mais certains spécialistes estiment que la voiture moderne a été inventée par l'Allemand Benz en 1885, qui a été le premier à combiner un moteur à combustion interne et un châssis intégré.

Vrai. Si l’ancêtre de la bicyclette, un engin à deux roues propulsé en poussant avec les pieds contre le sol, a été inventé par l’allemand Karl Drais en 1817, c’est en France, dans les années 1860, que l’on a mis pour la première fois des pédales sur un appareil à deux roues. Plusieurs Français se disputent le titre d’inventeur de la bicyclette, principalement Pierre Michaux et Pierre Lallement. Le Français Louis-Guillaume Perreaux fait aussi partie des prétendants au titre d’inventeur de la motocyclette.   

Ca dépend. Là encore, il y a débat entre l’Américain Thomas Edison, le Français Emile Reynaud et nos célèbres frères Lumière (entre autres).

WTF. Dire que le France a donné au monde la médecine moderne, c’est à peu près aussi pertinent que de dire qu’elle a donné au monde la philosophie ou la démocratie. Ces concepts sont si larges, et tant de nations ont participé à leur développement qu’il semble bien difficile de déterminer leur origine exacte ou de donner la gloire de leur invention à un pays en particulier, sans vouloir faire offense à Louis Pasteur.

Vrai. La France a donné au monde la radioactivité: c’est indéniablement un Français qui a découvert ce phénomène physique naturel, qu'il s'agisse d’Abel Niepce de Saint-Victor ou d’Henri Becquerel. Mais dans un monde marqué par la catastrophe de Fukushima, les communicants de l’Elysée se sont peut-être mal exprimés sur ce coup-là...

4. Du Vivaldi

La BO de ce petit chef-d'oeuvre: Les Quatre Saisons de Vivaldi. L'auteur du film a été peu inspiré sur le choix (pas très patriote) du compositeur, davantage sur celui de la saison, l'été (même si le printemps aurait peut-être mieux convenu au propos?) et pas trop sur celui du moment. Curieux choix que celui du presto de l'Eté, dont le gouvernement eût été inspiré de vérifier sur Wikipedia la signification:

«Ah, ses craintes n'étaient que trop vraies,
Le ciel tonne et fulmine et la grêle
Coupe les têtes des épis et des tiges.»

De l'avenir faisons table rase? En termes de redressement productif schumpetérien, on commence donc par la destruction. En espérant qu'elle sera créatrice.

5. Des zizis

Ce choix de couper «les têtes des épis et des tiges» est d’autant plus surprenant que le clip montre une France industrielle très largement bâtie sur des symboles phalliques : avions,

La France a une demi-molle

industrie,

La France a un zizi nucléaire à une boule

fusées, TGV,

La France a un zizi à grande vitesse

tunnelier,

La France fait l’amour avec la terre comme Lalanne

 

 dirigeable…

La France a des zizis dirigeables

On en recense seize, auxquels s’ajoutent deux bouteilles de champagne, dont une éjacule bien sûr, et trois coïts.


Coït de l’espace

Coït gore

On résume: la France industrielle produit des zizis, elle sait toujours se relever, mais notre ambition est de couper les têtes des tiges. C’est clair: il y a 479.000 emplois de psychanalystes à la clef.

Grégoire Fleurot, Jean-Marie Pottier et Jean-Marc Proust

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte